Ragréage fibré partiel?

fcva
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 15 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2015
- Modifié le 20 sept. 2018 à 11:12
GillesWeber
Messages postés
195
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2021
- 3 juin 2015 à 14:20
Bonjour,

Je souhaite réaliser un ragréage sur un sol aggloméré à l'étage avant la pose d'un parquet flottant à clipser de 20m² dans une chambre.

Localement j'ai 2 cm de différence (sur 4m²).
Mais dans le reste de la pièce la différence est minime (< à 5mm), donc visiblement rattrapable avec les plaques isolantes.

Est-il possible de faire un ragréage partiel de la pièce ? ou faut-il impérativement mettre du ragréage sur toute la surface?

Cherchant à limiter le poids (environ 300kg) et le coût.

Est-il possible de dégrossir avec un mortier chape allégé? Ou alors comment combler les écarts les plus importants avant de ragréer toute la pièce?

Merci d'avance

Cordialement

1 réponse

GillesWeber
Messages postés
195
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2021
62
22 mai 2015 à 15:34
Bonjour fcva,
Il n'est pas possible de faire un ragréage partiel : le produit ne doit pas se terminer sans épaisseur à un endroit. Il doit être continu sur toute la surface. Selon les enduits, le ragréage peut aller jusqu'à une épaisseur de 20 mm. Cela solutionne peut-être votre recherche. Veillez à bien respecter les recommandations d'utilisation mentionnées par le fabricant sur l'emballage du produit (taux de dilution, délai d'utilisation, etc...)
Votre support de départ doit être dur, stable, adhérent, normalement absorbant et propre:
- Dur et résistant pour éviter les fissurations et tout décollement ultérieur : vérifier la dureté de surface en la rayant avec un outil métallique pointu en plusieurs endroits (la rayure doit rester superficielle), en épaisseur (elle doit rester cohésive)
- Stable : afin d'éviter la fissuration du mortier qui entrainerait une boursouflure du revêtement mince associé
- Normalement absorbant afin d'éviter le bullage du mortier, sa dessiccation prématurée et pour permettre au ragréage de se tendre: La porosité doit être contrôlée à l'aide du test de la goutte d'eau en mouillant légèrement le support. Un support est considéré comme normalement absorbant lorsque l'eau est absorbée dans un délai de une à cinq minutes. Au-delà, il est considéré comme fermé et en deçà poreux (un primaire adapté et différent selon le cas doit alors être appliqué.
- Adhérent : afin d'éviter tout décollement ultérieur
- Propre : pour permettre l'adhérence du ragréage. Il faut éliminer toutes les traces de ciment, plâtre, peinture, etc... nettoyer, aspirer ou balayer soigneusement le support.
Les éventuels trous doivent être rebouchés avec l'enduit de rebouchage adapté. Le ragréage est requis pour la pose d'un parquet (même sur un support neuf) afin d'avoir une surface plane.
Vous voilà je l'espère bien renseigné ;-)

0
fcva
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 15 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2015

22 mai 2015 à 17:48
Merci pour vos conseils, ils me confortent sur le fait qu'un ragréage partiel n'est pas stable dans le temps (sur d'autres forum on m'a dit l'inverse).
Pour mettre des repères de niveau actuellement j'ai placé des morceaux de bois, je pensais les coller et les faire prendre dans le ragréage, mais ont m'a conseillé de les remplacer par des vis, vissées dans le plancher agglo, qu'en pensez-vous?

Encore merci,
François
0
GillesWeber
Messages postés
195
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2021
62
3 juin 2015 à 14:20
Bonjour François,
Désolé pour le retard à vous répondre mais mieux vaut tard que jamais ;-)
Il me semble avoir aperçu des photos de ces cales en bois plutôt imposantes...
Il existe des piges spéciales prévues à cet effet. Après, tous les bricolages sont possibles. Il faut laisser le moins d'empreinte possible dans le ragréage.
0