Créer un étage dans une grange

Signaler
-
Messages postés
9711
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 février 2021
-
Bonjour,
je dois créer un étage dans une grange rectangulaire pour le habitation chambre avec du cloisonnement en ba13
les dimensions sont 15m sur 5,5m de mur a mur
Je pensais placer des ipn sur la largeur soit 6m scellé dans le mur puis reposer a la perpendiculaire des bastaings puis un plancher bois , par contre je n'ai aucune idée de la dimension et espacement a effectuer
je ne souhaite pas mettre de poteau intermédiaire
Pouvez vous m'aider dans mon projet
Merci

9 réponses

Messages postés
2925
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 février 2021
1 333
RE
La solution solivage sans supports intermédiaires , portée 5,5 m , est envisageable , les"solives" ressembleraient plus à des panes , compte tenu de la section nécessaire !
L'entraxe des solives est fonction de ce que vous utiliseriez comme plancher : dalles OSB ou parquet massif à clouer , pour faire les jonctions sur une solive .
Comme ordre de grandeur on peut prendre 50 cm . En se référant au tableau cité par kidugen il faudrait une section de 100X280 mm , la flèche maxi serait de 10 mm pour 18 mm autorisés , on pourrait même descendre à 100X250 mm sans prendre de risque (flèche 14 mm pour 18 autorisé) .
Au niveau des coûts , le prix au m3 des pièces de charpente , de forte section et longues , est paradoxalement plus cher que pour des pièces plus petites . Selon les régions il faut compter de l'ordre de 400 €/m3 plus le transport ,; soit au moins 2000€ de fournitures . Par contre les pièces , selon, le degré de séchage , péseraient de l'ordre de 80 kg , ce qui est manipulable sans gros moyens .
Le problème majeur reste l'ancrage , qui dépend de vos murs ! Si vous voulez les encastrer , il faudrait faire 58 trous , avec en plus une profondeur double de la profondeur d'encastrement d'un côté . Si il s'agit de murs en parpaings alvéolaire , d'un côté le trou sera traversant ! Si il s'agit d'un mur ancien en pierre , bon courage !
Si les murs le permettent une solution serait de mettre des sabots , sinon la meilleure solution serait deux muralières sur les deux murs de 15m , avec des supports intermédiaires contre les murs , donc pas gênants . Les solives pourront être en appuis sur les muralières (avec des entretoises) , ou mieux sur des sabots fixés dans les muralières .
Pour être plus précis il faudrait connaitre la nature de vos murs et la configuration des fondations et des sols pour reprendre les efforts au niveau des appuis intermédiaires , dans le cas d'une solution muralière sur poteau .
Messages postés
9711
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 février 2021
3 095
Bonjour : sur une largeur de 5,5 m vous pouvez mettre des pannes sans mettre de IPN ci joint un tableau:https://www.bois.com/construction-renovation/techniques/plancher/abaques-solivage
Donc vous pensez que je peux mettre des bastaings de 6m scellé tous les 40cm ?
> maxence
bsr , non
Messages postés
13413
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 février 2021
2 790
Bonjour,
Les IPN ont cependant l'avantage par leur inertie d'atténuer les vibrations
Messages postés
9711
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 février 2021
3 095
Bonjour Daniel d'accord avec toi mais si on met la poutre metallique sur la largeur des 5 m nous aurons des pannes de 2x7,50m sur la longueur des 15 m .L'idéal serait un IPN de 15 m mais là il faut une grue pour lever
Bsr "je ne souhaite pas mettre de poteaux intermediaires" entre ce que l'on souhaite et ce qui est réalisable , il y a parfois de la distance
je n'ai pas la réponse de Daniel, celle qui est validée par Kiduguen. Pour ma part, si vraiment pas de poteaux dessous, il faut diviser 15 par 5 soit 4 IPN de 240 de 6m , oui il faut un élévateur, il faut aussi accepter une flèche du plancher. Possible diviser 15 par 4 donc 3 IPN , mais là le risque flèche est bien plus important. Diviser par trois là il faut deux poteaux dessous et du madrier de 8 x 22 de 5 m à la place des bastings de 6,5 x 18
Messages postés
2925
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 février 2021
1 333
Bonjour
Pour commencer il faut définir les charges en fonction de votre projet et de l'utilisation prévue .
Pour un aménagement léger (cloisons en BA 13 , pas de carrelage , pas de baignoire etc ...) , on considère une charge permanente (sols , cloisons , tout ce qui est fixe) de 100 kg/m2 .
Pour les charges d'utilisation (meubles , passage) on prend forfaitairement 150 kg/m2 .
Au total il faudrait considérer une charge de 250 kg/m2 .
Déjà il faut oublier une poutre IPN de 15 m sans support intermédiaires : il faudrait un IPN de 500 qui pèserait plus de 2 tonnes : je ne dit pas le prix ni les coûts de transports et de mise en place . Par ailleurs cet IPN , sous la charge maxi, aurait une flèche de près de 40 mm , admissible pour la poutre elle-même , mais guère compatible de la flèche des solives transversales sur 5,5 m .
Une poutre centrale constituée de 3 IPN d'environ 5 m serait envisageable , des IPN de 240 seraient suffisants : poids environ 200 kg chacun . Il faudrait deux piliers intermédiaires qui reprendraient chacun 3500 kg : il faudrait donc faire des socles d'appuis avec des fondations adaptées .
Messages postés
2925
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 février 2021
1 333
Pour être complet , il faudrait citer la solution lamellé-collé ou plutôt la solution poutre bois composite en I . Comme il s'agit de fabrications plus ou moins standard , je préfère ne pas donner de valeurs , le mieux est de contacter les fabricants (Steico , Triba ...) , qui vous donneront les disponibilités dans votre région , les dimensions à utiliser , les connections , et les prix . Tapez "poutre bois en I fabricants" , sur votre moteur de recherche et vous aurez les informations ou la façon de vous les procurer : avantage de cette démarche vous aurez une garantie !
Messages postés
2925
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 février 2021
1 333 >
Messages postés
2925
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 février 2021

La remarque ci-dessus est relative au solivage en 5,5 m de portée (réponse ci-dessous) . Mille excuses pour l'avoir mal positionnée .
Ceci étant la solution poutre en I , ne devrait pas être beaucoup moins chère que la solution classique : à vérifier par une demande de devis en prenant en compte les connecteurs spéciaux .
Par contre son avantage reste la légèreté , les poutres en I doivent être 2 à 3 fois plus légères que les solives ou panes en bois massif .
Messages postés
2925
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 février 2021
1 333
Re
Pour en revenir à votre idée : mettre des IPN sur la largeur de 5,5 m de façon à avoir des solives de portée plus raisonnable .
Pour le dimensionnement des IPN (et des solives) , tout dépend du nombre d'intervalles .
Avec 4 IPN intermédiaires , donc des intervalles et des solives de 3 m de portée , des IPN de 220 seraient suffisants : flèche 10,7 mm pour 18,3 admissible , contrainte 108 MPa : acceptable . Poids avec surlongueurss moins de 200 kg .
Avec 3 IPN , donc des intervalles de 3,75 , il faudrait passer à des IPN de 240 (flèche 13 mm , contrainte 105 MPa : acceptables) Poids avec surlongueurs 220 kg .
Avec deux IPN (3 intervalles de 5m) , les IPN de 240 sont trop justes , ils sont conformes en flèche admissible (17,2 pour 18,3 mm admissibles) , mais trop élevé en contrainte : 14 MPa . Il faudrait passer au format supérieur . Mais de toutes façons , la solution avec deux IPN (de 260) et 3 intervalles de 5 m ne présente aucun intérèt : le solivage de 5 m de portée nécessiterait presque autant de bois que le solivage suivant la largeur en 5,5 m de portée .
Pour les solives à utiliser en fonction du nombre d'intervalles (et de la portée) , vous pouvez vous référer au premier tableau cité par Kidugen charge 120+120 kg/m2 ce qui est très proche de 250 kg/m2 . De toutes façons , les valeurs données sont plutôt conservatives , ce qui va dans le sens de la sécurité .
Messages postés
9711
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 février 2021
3 095
Bonjour apres ça coute pas plus cher de couler un dalle au moins là c'est du solide et on peut danser tranquillement .Cdlt