Multicouche laine Roche

Signaler
-
Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
-
Bonjour,

Mon couvreur me propose la solution suivante pour isolation des combles sous toiture :
- multicouche 21 feuilles
- lame d'air (laitonnage)
- laine de roche entre les chevrons (100mm)
- lame d'air (litonnage)
- multicouche 21 feuilles
- contre litonnage
- litonage
- tuiles

Que pensez vous de cette solution ? Condensation ?
Merci vos lumières

:)
A voir également:

1 réponse

Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
1 733
Bonjour
Ce n'est certainement pas une bonne solution : il faut que la perméabilité à l'air aille en croissant de l'intérieur chaud vers l'extérieur froid .
Si vous voulez combiner les isolants multicouches et les isolants classiques l'empilage devrait être le suivant :
-le parement (placoplâtre ou lambris)
-une lame d'air non ventilée (pour que la face réfléchissante du multicouche ne touche pas le parement et assurer les performances optimales du muticouche )
-le multicouche
-une lame d'air non ventilée (même raison que plus haut)
-l'isolant classique sur la hauteur des chevrons
-une sous toiture Haute Perméabilité à la Vapeur d'eau (HPV)
-un double litage croisé (première rangée dans la pente du toit deuxième rangée horizontale) , pour réaliser une lame d'air qui doit être ventilée , c'est à dire ouverte aux deux extrémités (en bas dans les passées de toit , en haut par des chatières) ;
Il est exclu de mettre un multicouche au dessus de l'isolant classique , ou alors il faut réaliser une lame d'air ventilée , qui fera que le multicouche placé au dessus ne servira à rien .
L'inconvénient de cette solution c'est que votre isolation sera limitée et en dessous de ce qu'exige la RT 2012 tant pour la rénovation que pour le neuf .
Globalement ce serait moins que l'équivalent de 200 mm d'isolation classique . Bien posé (non comprimé avec deux lames d'air non ventilée de part et d'autre ) le multicouche est équivalent à 100 mm de laine minérale . L'ensemble laine minérale de 100 mm + chevrons de 100 mm est équivalent à 85 mm de laine minérale .
Je suppose que pour des raisons de hauteur en soupente , vous ne voulez pas mettre des suspentes et augmenter l'épaisseur de laine minérale sous les chevrons , donc descendre le plafond de 100 mm environ (en fonction de la pente) .
Il faudrait au moins doubler la hauteur de laine minérale c'est à dire doubler les chevrons , ce qui risque d'augmenter le volume de bois donc les coûts , ou mettre des chevrons de grande hauteur . En fait ce sont des planches de 27 sur chant avec des entretoises pour les maintenir verticales .
Il faudrait utiliser une laine minérale de haute performance : c'est à dire plutôt des laines de verre de conductibilité 0,03 à 0,035 . La variété 0,032 constitue un bon compromis coût/performances . Avec 200 mm , et compte tenu des sections respectives bois-laine de verre , vous devriez avoir un R de l'ordre de 6 rien qu'avec la laine minérale . Le multicouche apportera un complément satisfaisant .
Autre solution : la technique "sarking" (isolant supportant la couverture ) , mais je pense qu'au point de vue coût ce serait beaucoup plus cher .
Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
1 733
Nota : deuxième ligne lire perméabilité à la vapeur d'eau (pas à l'air bien sur)
Autant pour moi !