Extraction de chaleur poele

Résolu
julien - Modifié par julien le 6/02/2012 à 20:33
 julien - 9 févr. 2012 à 12:50
Bonjour,
Je me demande si c'est possible de mettre un tuyau de 20 ou 30 de diamètre en vase clos sur la majeure partie du tuyau (de 150) de fumée de mon poêle , avec tuyaux d'évacuation de 100 + ventilo pour diffuser la chaleur dans une autre pièce ?

11 réponses

stf_frmu
Messages postés
38900
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 août 2022
11 620
6 févr. 2012 à 21:45
ca c'est un coup a s'intoxiquer !!!!

renseignez vous mais il existe des choses toutes faites a mettre en place pour ce que vous voulez !
0
je me suis fait mal comprendre:
je ne veux pas toucher au tuyau de fumée, mais l'enrober d'un second cylindre de circonférence plus grande pour récupérer la chaleur, et faire une dérivation de ce cylindre en un plus petit tuyau (diam.100) sur la longueur de la maison (avec trou(s) d'extraction + ventilo).
Mon idée tient elle la route?
La chaleur émise est elle assez grande pour cela?

voir schéma:

https://lh5.googleusercontent.com/-Ri-27ape6gY/TzBE8e1zQXI/AAAAAAAATBs/t2XZo3PCWXA/s800/poele.jpg
0
jdf_daniel26
Messages postés
4738
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 avril 2022
1 742
7 févr. 2012 à 06:28
Bonjour,
Dans ma famille, nombreux bricoleurs ont voulu expérimenter des systèmes de
toutes sortes pour récupérer ce qui peut l'être .
Dans le cas présent des calories qui partent dans la nature.
Malgré une surface d'échange de 5 m² , les résultats sont décevants car cette
même surface (le tuyau étudié pour) se refroidie très vite.
Cdlt,
0
d'accord, mais ici, mon tuyau est à l'intérieur de la pièce et non dans les combles.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
bonjour comme disent les intervenants ,ne pas faire n'importe quoi il existe des solutions POUJOULAT ou similaire certifié et aux normes .salutation
0
jdf_daniel26
Messages postés
4738
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 avril 2022
1 742
7 févr. 2012 à 11:36
Re,
J'ai bien compris qu'il se trouvait dans la pièce, mais le problème est simplement
mathématique : sa surface d'échange est trop petite.
Vous aurez en sortie un air inexploitable , car même s'il était brûlant il vous faudrait
un cubage énorme.
Très loin des dimensions que vous donnez en supposant une hypothèse que
le tuyau reste chaud , ce qui est improbable.
Bon courage,
0
atlassaturn
Messages postés
3138
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 juillet 2022
1 821
Modifié par atlassaturn le 7/02/2012 à 15:07
Bonjour
Il existe effectivement des systèmes tout faits , mais pour des cheminées (récupération et distribution de la chaleur dégagée dans la hotte . Mais l'avaloir d'une cheminée est en fonte et étanche .Dans le cas d'un tuyau d'évacuation qu'en est-il ? En régime de fonctionnement nominal : pas de problème , le tuyau est plutôt en dépression , donc si il n'est pas étanche ,les fumées ne rentreront pas dans le circuit de récupération . Ceci suppose que le ventilateur de circulation ne mette pas le circuit en dépression c'est à dire qu'il soit mis en entrée du circuit et non en sortie . Autre avantage si vous mettez le circulateur en entrée , vous pouvez mettre n'importe quel ventilateur , et pas un circulateur résistant à la température . Par contre en cas de problème (feu de cheminée ) , il faut être sur que le système ne communiquera pas le feu aux autres pièces !

Il existait un poêle Supra utilisant un double conduit ( modèle Brasilia) ,mais ce système était limité à la partie du conduit situé dans la même pièce que le poêle . Il fonctionnait en tirage naturel , sur au maximum un mètre de conduit . Il avait surtout pour avantage d'empêcher de toucher un conduit brûlant .

Le système poujoulat , auquel fait allusion Pat 38 , : système PGI , est adapté aux poêles à granulés donc à des conduits de faible section . Par ailleurs il sert à réchauffer l'air de combustion avant introduction dans le foyer . Si l'air de combustion est pollué par du CO ou brûlant , dans le foyer ce n'est pas grave , Dans une zone habitée ce n'est pas pareil. Par ailleurs , il fonctionne comme un échangeur à contre courant , c'est à dire avec le rendement optimal .

Dans votre cas les bouts chauds et les bouts froids des deux circuits seraient croisés , ce qui ne permet pas le rendement optimal . au mieux vous pourriez récupérer 10 à 15 % de la puissance du poêle , si celui-ci a un rendement d'au moins 70% .

Mais le problème essentiel reste la sécurité , qu'en est-il en cas d'incident , et en particulier en cas de feu de cheminée ???Il existe des conduits pour ça en particulier chez poujoulat (marquage G , je crois) Par ailleurs les conduits de répartition devrait aussi répondre à des exigences (incombustible ) , ça existe aussi , mais tout ceci implique une attention particulière pour les aspects sécurité .
0
atlassaturn
Messages postés
3138
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 juillet 2022
1 821
Modifié par charlene-v le 8/02/2016 à 15:26
En consultant le catalogue Poujoulat , il s'avère qu'il y a un système pour les poêles à bois équi valent au système PGI : c'est le système "efficience" . De même il existe un échangeur à triple parois , pouvant se mettre sur le conduit et être utilisé avec un répartiteur de chaleur type cheminée . L'ensemble doit représenter plus de 1000€ , rien qu'en fourniture de matériel , le tout pour un gain , encore une fois de 10 à 15 % au mieux .
0
effectivement Daniel26, le volume d'air chaud reste petit, sans parler du refroidissement de tuyau dont vous faites état.
Dommage de ne pouvoir faire facilement une extraction "simple" faite maison, sans passer par des moyens complexe et coûteux comme ce fameux "POUJOULAT " dont tout le monde parle.
En espérant qu'un poêle basique moderne (500€) puisse chauffer homogénéiquement les 75m² de pleins pied, y compris les 2 petites chambres et la salle de bain. Je suis tout ouïe pour vos avis sur les poêles.
Merci pour vos indications en tous cas.
.
0
jdf_daniel26
Messages postés
4738
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 avril 2022
1 742
8 févr. 2012 à 14:45
Pour être honnête , j'ai aussi des revues presque aussi vielles que moi ( système ) que
je feuillette de temps à autres , ce qui me permet de ne pas répéter perpétuellement
des erreurs que nos aïeux ont fait, calcul sérieux à l'appui .
Cordialement,
0
atlassaturn
Messages postés
3138
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 juillet 2022
1 821
Modifié par atlassaturn le 9/02/2012 à 12:00
Bonjour
je vous ai effectivement abreuvé de références au matériel Poujoulat . Je n'ai pas d'intérêts dans cette société , mais , de fait , elle fait référence et son catalogue est très complet .
Pour en revenir à votre problème , on peut faire une estimation rapide de l'énergie récupérable , avec les hypothèses suivantes :
-puissance maxi :7kw
-rendement :70%
-surface d'échange :1m2 (un peu plus de 2m de tuyau dans votre cas)
-coefficient d'échange :10 w/m2/K
-température des fumées :180°C (en sortie de poêle)
-débit d'air circulateur :100m3/h (compte tenu des pertes de charges)
Energie récupérable :de l'ordre de 1 kw
Elévation de la température de 30 à 40 °C
Ceci suppose que le poêle produise environ 7kw , avec un rendement de 70 % , ce qui correspond à une quantité de bois brûlé de 2,5 kg/h (bois sec de très bonne qualité) . En général un poêle donné pour 7 kw , produit de l'ordre de 3 kw en régime nominal .
Espérant vous avoir donné des ordres de grandeurs utiles , je maintiens cependant que le problème essentiel est le problème de sécurité .
0
Super!
Merci beaucoup Atlassaturn pour ces références qui me seront très utiles au moment du choix du poêle et d'une éventuelle récupération de chaleur.
0