Papier peint Lutece "lessivable" qui ne supporte pas la colle ! ! ?

Jean Pruvost - 28 déc. 2012 à 19:22
Paul-Bernard Haut Messages postés 35946 Date d'inscription vendredi 13 avril 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 27 novembre 2022 - 24 févr. 2013 à 09:32
Bonjour,

Je voudrais mettre en garde les clients potentiels des papiers peints Lutece, à propos du problème relaté ci-dessous :
- J'ai acheté dans le commerce spécialisé des rouleaux de papier peint Lutèce ref : N33 CUISINE & BAIN PAPIER LUTECE RLX 10 0,53 M 58675754A, dit "lessivable" pour tapisser ma cuisine (ainsi que la colle QUELYD SPECIALE VINYLS 300G) préconisée dans ce cas (factures).
- quelques semaines après la pose, de longues traces blanches verticales pouvant atteindre une dizaine de centimètres de large sont apparues le plus souvent à la jonction des lés.
- ce phénomène de décoloration s'agravant de semaine en semaine, j'ai demandé la venue sur place de la commerciale de la marque pour constater ces dégats.
- Au vu de la situation, cette personne (Mme Véronique J.) déclara tout bonnement la colle, responsable de ce désagrément.
- Ce "jugement" vient de m'être confirmé par lettre officielle de Lutèce, qui trouve normal qu'un de ses papiers peints, dit Lessivable, ne supporte pas la colle qui lui est préconisée !- Cela fait 40 ans que je pose du papier peint. C'est bien la 1ère fois que les auteurs d'une telle malfaçon bafouent sans vergogne non seulement l'achat des fournitures, mais également les jours de travail correspondants !
Je vous laisse juges de cette attitude "technico-commerciale".

5 réponses

Paul-Bernard Haut Messages postés 35946 Date d'inscription vendredi 13 avril 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 27 novembre 2022 4 159
24 févr. 2013 à 09:32
Bonjour Jean Pruvost.
J'avoue être un peu surpris du désagrément qui vous est arrivé, car, des rouleaux de papier peint de marque Lutèce, j'ai bien dû en poser des centaines, voire des milliers. Lutèce est ( ou dois-je dire était? ) une honnête marque de milieu-bas de gamme. Sans plus.
Comme vous dites poser du papier peint depuis 40 ans, je suis certain que vous essuyez immédiatement après pose et marouflage, les excédents de colle qui débordent aux joints du papier, avec une éponge imbibée d'eau tiède et propre.
Vous savez bien entendu que, si l'on n'enlève pas tout de suite cette colle, elle laisse des marques blanchâtres et brillantes ( ceci pour expliquer à des débutants ou débutantes qui nous lisent ).
Mais vous nous dites que les traces sont apparues "le plus souvent à la jonction des lés". Ce qui signifie qu'il y en a aussi au milieu des lés, loin des joints.
Vous dites également que ces traces ont mis plusieurs semaines à apparaître, et qu'elles s'aggravent de semaine en semaine.
Donc le phénomène n'est pas dû à votre façon de poser le papier. Plusieurs explications peuvent être envisagées:
- défaut de fabrication du papier peint ;
- défaut de fabrication de la colle;
- interaction chimique lente entre la colle et le support. Mais dans ce cas, vous seul pouvez savoir ce qui recouvrait le support.
Il est vrai, comme le dit stf_jpd87, que l'application d'une sous-couche aurait peut-être pu éviter cela ( si le problème vient de la colle ). Et, comme le dit Icare95, le fabricant de papier, le fabricant de colle, et le détaillant vont se rejeter la faute.
En fait, si nous voulons savoir qui est responsable, il faudrait détacher précautionneusement un morceau du papier et de son support, avec la colle entre les deux, et confier le tout à un laboratoire aux fins d'analyse. Alors peut-être aurions-nous une certitude. Mais tout cela coute très cher!
La suggestion de stf_jpd87 d'en référer à 60 millions de consommateurs est tout-à-fait avisée, mais peut-être devriez-vous être moins catégorique dans vos accusations, car, après tout, le responsable est peut-être effectivement la colle, voire même la colle et le papier.
Cordialement.
2