Utilisation de lasures

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 25 février 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2014
-
Messages postés
29076
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2022
-
j'ai demandé une couche d'entretien lasure ton chêne rustique foncé sur 2 paires de volets, des poutres d'entourage de 6 capucines, 3 paires de persiennes pliables le tout déjà lasurés même ton sur les volets et poutres, merisier foncé sur les persiennes.l'ensemble commençait à grisailler sur les parties exposées sud.
le peintre, sur conseils du revendeur" lasure Guittet" a poser une première couche de lasure ton"granit".comme je m'inquiétait les techniciens Guittet ont dit qu'il y avait erreur ,ont préconisé ton "noisette".D'où 2eme couche (sans ponçage!) puis une couche lasure chêne rustique. Bien sûr l'esemble est maintenant marron clair et d'allure plutôt peinture mate que lasure
Même chose sur ma porte d'entrée,en chêne couleur merisier, et souhaitée en acajou foncé pour harmoniser avec l'ensemble des bois de la façade.Elle a reçu une couche de Lasure "prune" puis acajou ;elle est maintenant rouge de Chine!!
Bien sùr il faudrait tout annuler ! comment??
Le peintre dit qu'il a suivi les directives du revendeur et celui-ci dit qu'il a suivi celles de Guittet.
Que feriez vous à ma place??

3 réponses

Messages postés
23846
Date d'inscription
dimanche 26 août 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 janvier 2022
149
Bonjour à toi aussi,

si tu as un devis du peintre précisant les coloris souhaités, tu le mets en demeure de respecter ses engagements.

Le problème avec le fournisseur ne te concerne pas...
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 25 février 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2014

Merci pour cette réponse si rapide!
malheureusement la couleur n'est pas précisée.
le peintre est un auto entrepreneur en relation amicale avec mon mari. en fait il travaille trés mal (en plus!) par exemple pour décaper la porte en chêne comportant plein de moulures il voulait utiliser du pap. de verre de 60 bien rigide!
Nous avons rompu le contrat et mon mari l'a "largement" dédommagé pour s'en débarrasser .
Suite à mes réclamation l Guittet avait accepté de prendre en charge 4 jours de décapage mais au prétexte que nous avons rompu avec le peintre il ne veulent plus rien donner.
Or il y a mauvais conseils du fabricant Guittet au revendeur et du revendeur au peindtre qui à mon avis n'avait jamais fait de lasure ? Le peintre a toujours dit " je suis le nuancier et le conseile de mon fournisseur"
Qui est vraiment responsable??
Messages postés
23846
Date d'inscription
dimanche 26 août 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 janvier 2022
149
Le problème de la responsabilité s'établit de manière 'scalaire'. Si tu n'es pas contente de ton peintre, tu lui dis. S'il n'est pas content de son fournisseur, il lui en parle. Et si le fournisseur n'est pas d'accord avec le fabricant, il s'arrange avec lui.
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 25 février 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2014

merci encore
comme on a rompu avec le peintre je demande que leguittet respecte son engagement de nous aider à faire disparaitre les sous couches. merci
Messages postés
23846
Date d'inscription
dimanche 26 août 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 janvier 2022
149
Tu n'as aucun engagement avec 'leguittet' si je ne m'abuse ?
Pas de contrat, pas de traces écrites... Donc, ils ne te connaissent pas...
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 25 février 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2014

En effet mais dés que j'ai vu les premiers "dégats" j'ai envoyé" des lettres recomandées à Guittet Dans un courrier ils disent que au regard des bonnes relations coommerciales avec le revendeur il voulait bien participer. mais ils ne veulent plus parce que nous avons éloigné le peintre qui est "nul"!!! ils avait promis 4 jours de décapage à200 €.
Messages postés
37786
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2022
11 501
bonsoir bricolelli

les précisions que vous donne Blux sont bonnes

votre interlocuteur est le peintre pas le fabricant. les conversations et les démêlés avec le fabricant sont leurs salades et vous n'avez pas a y participer.

rappelez le peintre, voyez avec lui les arrangements que vous pouvez trouver, et si pas de solution faites une lettre recommandée avec AR a votre peintre et a un médiateur afin de trouver un terrain d'entente
Messages postés
29076
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2022
3 972
Bonsoir bricolelili, bonsoir blux, bonsoir stf_frmu.
Ce que disent nos deux modérateurs est juste, mais il me semble tout de même qu'il persiste un léger problème: (voir message de bricollelili le 25/02 à 15h06)"malheureusement la couleur n'est pas précisée".
Et blux a raison de préciser "si tu as un devis du peintre précisant les coloris souhaités".
Sans parler de la compétence du peintre (poncer au grain 60 serait une hérésie, mais il est parfaitement possible, si la lasure est en très bon état, de passer couche sur couche sans ponçage), si vous n'aviez pas au départ convenu du but (la teinte exacte ou au moins approchante) à atteindre, il ne faut pas vraiment s'étonner qu'en procédant par rajout de couches de teintes différentes, on n'obtienne pas ce que l'on recherchait.
Si au départ, il n'existe pas de devis précisant la couleur à atteindre, repérée par un ton bien défini dans un nuancier cité en référence, il me semble assez difficile d'engager la responsabilité du peintre. C'est vrai que celui-ci est tenu à une obligation de résultat, mais encore faut-il bien que ce résultat soit clairement défini à l'avance.
Les lasures Guittet sont réputées être des produits de qualité, et leur geste commercial de prendre à leur charge 800 € (si j'ai bien compris) de décapage, ne peut que plaider en leur faveur.
Techniquement, si les anciennes lasures commençaient à grisailler, il eût fallu les retirer (par décapage et/ou ponçage), puis traiter le bois à l'acide oxalique, le rincer, le laisser sécher, appliquer éventuellement un durcisseur de fonds (à voir sur place sur bois nu), puis passer deux ou mieux, trois couches de nouvelle lasure d'un ton déterminé à l'avance. Et même, réaliser une "éprouvette", par exemple une seule lame traitée dans ce ton, pour juger du rendu coloristique.
Mais bien entendu, tout cela représente un important surcroît de travail, qui aurait dû être facturé.
Quand bricolelili dit avoir demandé que ses boiseries soient traitées en chêne rustique foncé, mais la porte d'entrée, traitée en acajou foncé pour s'harmoniser avec l'ensemble des bois de la façade (je cite), je m'étonne que le peintre n'ait pas trouvé ça bizarre. Tant il est vrai que certains (et pas seulement des peintres) pensent toujours que le client est roi et qu'il faut toujours lui donner raison.
Le travail du peintre comporte aussi le conseil à apporter au client, et dans ce cas il semble que cela n'ait pas été fait (à moins que...?).
Mais je n'étais pas là, et je ne peux donc que formuler des hypothèses.
Bonne nuit. Cordialement.