Ragréage sur 65m² en plusieurs fois [Résolu]

-
Bonjour,

Je dois faire le ragréage sur ancien carrelage de tout mon RDC qui fait 65m² (cuisine ouverte sur salon).
Comme d'une part je vais être tout seul pour le faire, et également comme nous vivons actuellement dans la pièce, j'aimerais savoir s'il est avisé de faire ce ragréage en plusieurs fois, de manière à ne pas avoir à déplacer tout mon salon dehors (canapé, TV, ordis, meubles, etc), mais en déplaçant les éléments au fur et à mesure.
Par ailleurs, tout seul, je ne me vois pas enchaîner les 65m² d'une traite. (j'ai déjà fait un ragréage dans la chambre de ma fille, mais je n'avais que quelques mètre carrés à effectuer)

Je pensais donc délimiter ma pièce avec un tasseau et faire partie par partie.
Ma crainte c'est la faisabilité de raccords "propres". est-ce possible de faire un ragréage à la suite d'un ragréage déjà sec tout en obtenant un raccord plan ?
Je précise que le but est ensuite d'y coller un lino ou parquet.

Merci beaucoup pour votre aide, votre tolérance à une question peut-être naïve, et vos diverses expériences réussies ou avortées.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
21441
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 décembre 2018
5
Merci
Bonjour Rony.

Désolé de venir si tardivement, mais je pensais que quelqu'un d'autre aurait déjà répondu.
D'abord n'oubliez surtout pas d'appliquer une sous-couche liquide d'accroche adaptée au support, même si les fabricants de ragréage vous disent que ce n'est pas nécessaire.
L'idéal est de réaliser tout le ragréage en une seule coulée. C'est parfaitement réalisable, tout en sachant bien que, le soir venu, vous n'aurez pas besoin d'une berceuse pour vous endormir! Il est préférable dans ce cas de vous faire aider, non pas pour passer l'enduit, mais pour préparer la pâte d'enduit de ragréage au fur et à mesure de votre avancée. Cela vous permet de ne pas rompre l'avancée, et d'obtenir un ragréage aussi plan que possible. C'est d'ailleurs souvent ainsi que procèdent les professionnels.
Si vraiment ce n'est pas possible, notamment en raison de la présence des meubles, alors faites comme vous l'avez dit: posez un tasseau fixé sommairement au sol: il vous servira de limite.
Avec un peu de soin (et un enduit un peu liquide en dernière passe), vous ne devriez pas avoir trop de difficultés à obtenir une surface plane.
En cas de besoin, l'enduit de ragréage, une fois bien dur, peut être poncé avec une brique grise( attention à la poussière).

Bonne journée. Cordialement.

Dire « Merci » 5

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute a aidé 4009 internautes ce mois-ci

Merci Paul-Bernard pour ces précieux conseils.
Je vais, je pense, la tenter en plusieurs fois.
J'essaierai de repasser vous faire un compte-rendu pour les futurs intéressés.

Merci encore.
Paul-Bernard
Messages postés
21441
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 décembre 2018
> Rony -
Re-bonjour Rony.

Attention, quand vous dites "en plusieurs fois", ne décomposez tout de même pas cette surface en 4 ou 5 épisodes. Je pense qu'en deux fois, c'est tout à fait jouable.
Et ce serait très sympathique de nous tenir au courant de l'évolution des travaux. Merci d'avance.

Cordialement.
Paul-Bernard,
Quel serait le risque de le faire en 3 ou 4 fois ? (par rapport au fait de le faire en 2)
J'avoue qu'idéalement, il me faudrait le prévoir en 3 fois.
Paul-Bernard
Messages postés
21441
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 décembre 2018
> Rony -
Le risque serait d'avoir un décalage (dénivelé) trop important entre les surfaces traitées. Il existe aussi un risque que les "joints" se fissurent après quelque temps. Et contre cela il n'existe aucun remède. Trois fois me semble vraiment un maximum admissible.

Cordialement.
Commenter la réponse de Paul-Bernard
Messages postés
160
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Intervenant certifié CCM
Dernière intervention
31 octobre 2018
1
Merci
Bonjour Rony,

Votre question est tout à fait intéressante et les réponses pourront servir à d'autres internautes.

Le ragréage sur un ancien carrelage est tout à fait possible sous certaines conditions :
- Il faut s'assurer de la stabilité de l'ancien support : sonder les carreaux existants, recoller les carreaux non adhérents, (si plus de 10%, tout enlever, ce qui ne doit être votre cas heureusement !)
- Nettoyer à l'aide d'une lessive sodée (type St Marc) toutes les traces de graisse, salissures, résidus de produits d'entretien. Bien rincer et laisser sécher.
- Passer un primaire adapté au support
- Choisir un enduit de ragréage convenant pour le local où il sera placé, le support sur lequel il sera appliqué

Il est préférable de réaliser cette opération en une seule fois mais à l'impossible, nul n'est tenu !
Donc, si vous êtes contraint de procéder par étapes, vous devrez mettre un arrêt de coulage avec ce que vous trouverez tel un tasseau déjà proposé (pour info, il existe des bandes spécifiques d'arrêt de coulage en mousse, autocollante sur une face http://www.weber.fr/fileadmin/user_upload/PDF_GW13/9-ANNEXES.pdf cf. page 2/15). Il ne sera pas nécessaire de mettre un treillis quelconque pour faire la jonction entre deux parties (pour la liaison entre deux parties), la difficulté résidant effectivement plutôt dans les différences de niveaux aux jonctions. Un ragréage générant beaucoup d'humidité dans les premières heures après coulage, il sera prudent d'éloigner la télé et tout matériel avec un peu d'électronique. Respecter le temps d'attente avant de circuler sur une partie ragréée sera impératif sous peine de compromettre le travail réalisé.

Bon courage pour votre chantier en solitaire !

Bonjour Gilles.
Merci pour ces conseils.
Je ne connaissais pas l'existence des mousses d'arrêt de coulage : c'est bon à savoir.
Merci également pour le conseil concernant les objets électroniques.

Je vous ferai un retour une fois le chantier terminé.
GillesWeber
Messages postés
160
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Intervenant certifié CCM
Dernière intervention
31 octobre 2018
-
Super, merci, on attend ça avec impatience :-)
olivier94bis
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2015
Dernière intervention
14 septembre 2015
-
Bonjour, quand on est particulier, ou peut-on se procurer la mousse d'arrêt,
ça c'est la même chose ?
http://www.castorama.fr/store/Bande-peripherique-adhesif-sol-25m-prod14620040.html;jsessionid=12001818B5ED4A45DE2FEF7D18E57CEB.fo2atg3?isSearchResult=true&navAction=jump
Comment on procède pour la séparation de la pièce ? On colle la bande sur un tasseau ?
Merci d'avance.
Cdlt.
Commenter la réponse de GillesWeber
Messages postés
160
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Intervenant certifié CCM
Dernière intervention
31 octobre 2018
0
Merci
Bonjour Olivier,

Vous pourrez vous procurer des bandes d'arrêt de coulage en orientant vos recherches avant tout auprès de négoces spécialisés carrelage puis négoces en matériaux ou grandes surfaces de bricolage.

Le produit en lien n'est pas identique : il s'agit de bande périphérique à positionner, selon la nécessité et comme son nom l'indique, en périphérie de local ou en tout point dur (autour de poteaux par exemple) et prévu pour absorber les variations dimensionnelles de la nouvelle couche mise en oeuvre.

La bande d'arrêt de coulage doit être positionnée directement sur le support existant (chape). Il suffit pour cela généralement de retirer la bande qui protège l'adhésif placée sur la face inférieure (voir le lien en bas de page 2 inséré sur le message en date du 02/07/2015. Selon la hauteur de la nouvelle couche mise en oeuvre, elle peut ou doit dispenser de l'utilisation de tasseau. J'espère avoir bien répondu à vos questions, n'hésitez pas si nécessaire :)

Commenter la réponse de GillesWeber