Chaudière qui siffle

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 15 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
15 février 2016
- - Dernière réponse :  plante10 - 16 févr. 2016 à 04:24
Bonjour

Nous avons une chaudière Vitopend 100 de Viesmann (murale, eau chaude + chauffage, extraction ventouse), qui a 3 ans. Depuis quelques temps, elle produit un bruit entre le sifflement, la corne de brume et la vibration métallique lorsqu'elle chauffe beaucoup d'eau sanitaire. Pas quand on se lave les mains, donc, mais quand on prend un bain, une douche, ou qu'on tire une certaine quantité d'eau chaude pour une autre raison. Le bruit se produit entre 60 et 70 °C. Il ne se produit pas quand le capot de la chaudière est ouvert.

Le chauffagiste chargé de l'entretien a téléphoné direct à Viessmann qui lui a suggéré, dans l'ordre :
- de vérifier qu'il avait tout bien revissé
- de vérifier les joints du capot et l'état du capot
- de vérifier la partie extérieure de la ventouse.
Sans grand enthousiasme, devant l'insistance du chauffagiste qui disait avoir tout vérfié, le technicien a suggéré qu'on pourrait changer la turbine de l'extracteur.
Turbine commandée et changée, sans effet. Le chauffagiste prétend que la chaudière fait maintenant un autre bruit et que le changement de la pièce était utile (en fait, c'est exactement le même bruit).

Troisième visite du chauffagiste, qui propose :
1) le désembouage chimique à 950 euros pour une installation de 7 radiateurs
2) la pose d'un désemboueur à vortex, pour 1500 euros
et finit par évoquer le remplacement de la chaudière.

Là, nous nous rendons compte qu'il navigue à vue sans rien comprendre à ce qu'il fait. Nous faisons intervenir un autre chauffagiste, qui ne croit pas à la nécessité d'un désembouage, pense qu'il y a une prise d'air parasite quelque part (puisque ça siffle capot fermé et pas capot ouvert), mais arrête la recherche au bout de 2h sans trouver. Il baisse la puissance du brûleur (qu'il a nettoyé avant), mais cela ne résout pas le problème de sifflement ; d'ailleurs, en eau sanitaire, l'indicateur du brûleur est toujours aussi haut (les 5 barres, au maximum). Il parle lui d'entartrage et suggère l'installation d'un adoucisseur Culligan (que nous n'avons pas la place d'installer - de toute façon, l'eau est dégueulasse, si vous me passez l'expression, nous avions ça dans l'un de nos appartements avant). Il parle d'entartrage de l'échangeur à plaques, puis se ravise, en disant qu'il n'y a pas d'échangeur à plaques sur ce modèle, ce qui est faux, il vient de le démonter devant mes yeux une heure auparavant... Au moins, il ne presse ni à la consommation de pièces de rechange, ni à celle de l'adoucisseur, puisqu'il n'en installe pas.

Je suis parvenu à retrouver l'installateur, qui a pris sa retraite depuis. Il m'a dit : "c'est le constructeur qui m'a obligé à mettre une ventouse horizontale, moi je la voulais verticale". Pas d'autre idée. De toute manière, on ne va pas démonter la maison... Et puis, la chaudière ne sifflait pas à l'origine, après l'installation. Donc en quoi l'orientation de la ventouse pourrait-elle jouer ?

Nous sommes preneurs de toutes les suggestions, car nous hésitons à solliciter un quatrième chauffagiste, qui risque de ne pas faire mieux.
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
27006
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2019
3574
0
Merci
bjr

le fait que vous entendiez le bruit capot ouvert ne viendrait il pas du fait justement que le capot est ouvert....
il est possible que le bruit soit exactement le même capot fermé mais que ce capot étouffe le bruit.
si c’était une prise d'air, vous auriez le bruit capot ouvert ou fermé, mais bcp plus difficile a entendre capot fermé.
plante10
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 15 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
15 février 2016
-
Merci pour votre réponse, mais si vous relisez le message initial, vous verrez que c'est le contraire de ce que vous avez compris, le bruit se produit uniquement capot fermé. Cela suggère que le capot fait caisse de résonance, ou autre explication, que lorsque la chaudière prend l'air dans l'environnement, ce qui n'est pas sans danger, elle ne siffle pas, mais qu'elle siffle quand elle est en circuit étanche. C'est bien pourquoi l'un des techniciens a pensé à une prise d'air parasite, une étanchéité qui ne l'est plus.
stf_frmu
Messages postés
27006
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2019
3574 -
oupss oui vous avez raison j'ai inversé
c’est le problème quand on lit trop vite.
Commenter la réponse de stf_frmu
Messages postés
35356
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
5 décembre 2019
864
0
Merci
bonsoir
première impression c'est que la ventouse qui doit amener le comburant (air) est encrassée , et le ventilo prend l'air ou il peut (supposition)
Commenter la réponse de xplom