Plancher a l'etage fleche 4.7cm +portance pour salle de bain

valoche64 Messages postés 1 Date d'inscription vendredi 9 décembre 2016 Statut Membre Dernière intervention 9 décembre 2016 - 9 déc. 2016 à 19:57
atlassaturn Messages postés 3402 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 25 juillet 2024 - 10 déc. 2016 à 11:42
bonjour
je rénove une salle de bain a l’étage de ma vieille maison (100 an) infiltration + agrandissement
je voudrai connaitre votre avis , sur la suite de mes travaux
mon plancher entre la porte et le mur a une différence de 4.7 cm (soit une flèche de cet ordre la)
ma question est:
est ce que je vire le plancher et je remet a niveau avec des tasseau et de l'OSB (18 ou 22?)
est ce que je coule une chape alléger (avec ou sans treillis métallique fin)
est ce que je fais une chape sèche sur bille et placo ( je suis pas fan)

+
pensez vous que la portance sera bonne malgrés la fleche

merci de vos réponses

annexe:
- la SDB est en forme de L 3.83 * 2.75 et 2*0.9 soit 8.7 m² le grand bras du L est contre le mur on prevois une baignoire le long de ce mur
-avant il y avait une chape avec treillis métallique et bille de pierre volcanique , année 70 ( le parquet avais descendu de 10 mm et la chape tenais d'elle même
-poutre fais 5.6 m de longueuer avec entraxe de 1.90 m de dimension 24*20 cm les solive enre entraxe 36 cm dimension 5.5cm*9.5
- l'ancien plancher est bien gondoler
-on va mettre un plancher bambou collé
- qd je saute dessus assez franchement, 85 KG ça ne bouge pas
A voir également:

1 réponse

atlassaturn Messages postés 3402 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 25 juillet 2024 1 967
Modifié par atlassaturn le 10/12/2016 à 11:46
Bonjour
En fait vous posez plusieurs questions :
dimensionnement du solivage
chape de nivellement
Il faudrait commencer par vérifier le dimensionnement du solivage .
La première chose est de définir les charges à prendre en compte . Si vous partez sur un aménagement en salle de bains (chape , carrelage , cloisons) il faut prendre en compte 150 kg/m2 pour les charges permanentes et autant pour les charges d'utilisation ,soit au maximum 300 kg/m2 .
Pour cette charge les solivettes (portée 1,8 , si 1,9 est l'entraxe des poutres maîtresse , section 5,5 X 9,5 cm , entraxe 36 cm) sont un peu juste mais pas trop critiques . Par contre les poutres maîtresses me semblent plus critiques .
La charge de dimensionnement est 1,9 x 5,6 X 300 soit plus de 3 tonnes .
Si la section est de 24 X 20 cm , telle que notée , 20 serait la hauteur , la charge admissible est alors de l'ordre de 1 tonne . Si 24 cm est la hauteur et 20 cm l'épaisseur , la charge admissible est de l'ordre de 1,7 tonne . On est encore loin du compte ! Cela ne veut pas dire que le plancher va s'effondrer , mais en fonction d'un dimensionnement forfaitaire , le support est trop critique . Ceci étant vous ne pouvez pas tester une poutre faite pour tenir plus d'une tonne avec une charge de 85 kg .
Tout ceci ne veut pas dire pour autant que l'aménagement n'est pas réalisable . Le dimensionnement ci-dessus est fait dans un cadre général , donc avec des marges (charges permanentes forfaitaires , surface totale prise en compte ...)
Il faudrait savoir si une partie seulement de la surface sera aménagée , ce qui réduira les charges sur les poutres maîtresses , au besoin il faudrait faire un devis masse des aménagements pour avoir une valeur plus précise des charges permanentes ...Pour les charges d'utillisation par contre , la règle est toujours de prendre en compte 150 kg/m2 , pour couvrir tous les cas qui pourraient se produire .