Mystérieuse "sauterie" à répétition de disjoncteurs [Résolu]

Signaler
Messages postés
50
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020
-
 domino481 -
Bonjour,
Ce sera peut-être long, pardon, mais je souhaite être complet. La chronologie a peut-être une importance?
Je possède à la maison une installation triphasée (historique...) ce qui peut provoquer le disjoncteur de départ ou le différentiel 30mA à "sauter" 3 ou 4 fois par an, notamment quand une pompe de jardin démarre (irrigation programmée) lors de l'utilisation d'appareils ménagers genre lave vaisselle et lave linge. Mais pas plus.

Mais là...
- Le différentiel triphasé a sauté 1 fois ... puis le disjoncteur ENEDIS. Cela ne nous a pas spécialement alerté.
- Mais 3 jours après, ils se sont mis à sauter sans arrêt, l'un et l'autre de façon alternative. Dès que n'importe quel appareil était branché, sauf la lumière. Ou au bout d'un temps court de fonctionnement. Et impossible de le remettre le contact avant un temps très long (qui avec la répétition s'est avéré être de 20 à 30 mn le plus souvent, parfois des heures). Et plus particulièrement dans le séjour (beaucoup d'électronique-informatique), une cave (pompe, congélateur coffre) et une chambre, sans que la cuisine soit épargnée (micro-ondes, lave vaisselle...). Par contre la plaque à induction, entre 2 "crises", pouvait être démarrée. Plus d'internet, de téléphone fixe, d'appareils ménagers, de télévision... et de lumière par conséquence.
- Puis en quelques heures le disjoncteur de départ (Enedis) est tombé en panne: bouton flasque. Il a été changé dans les heures qui ont suivi par l'opérateur réseau (merci!).
- Mais le problème n'était pas réglé. Un [électricien a changé l'interrupteur différentiel triphasé, 30 mA. La situation s'est partiellement améliorée: disons 2 fois moins de disjonction. Le problème s'est surtout concentré dans le séjour et une chambre. Tout débrancher successivement pour trouver la source du problème n'a servi à rien. J'ai pensé notamment qu'un ordinateur de bureau était fichu car dès qu'on le branchait, même hors marche, l'installation sautait. Mais branché sur une autre installation il a fonctionné. Un simple switch réseau débranché-rebranché suffisait à faire sauter l'installation dans le séjour. Mais supprimé, cela continuait à "sauter". Une élimination de multiprises ne résolvait rien.
- Puis cela a fortement diminué. La TV a pu être rebranchée, et pouvait être regardée la moitié d'un film avant que cela saute. Le micro-ondes a remarché. Mais le lave vaisselle continuait à "faire sauter" 1 mn après le démarrage. Avec toujours les 20 mn avant redémarrage de l'installation...
- l'électricien a commandé un interrupteur différentiel "SI" (Hi, HPI, je crois qu'on dit "F" aujourd'hui?) qu'il attend... mais depuis hier plus rien ne fait sauter l'installation! Tout est redevenu normal! Cet interrupteur nous évitera peut-être quand même des problèmes?

Voilà... Je m'interroge: qu'est-ce qui a pu provoquer cette "crise", si forte... mais qui s'est, hors changement de disjoncteur et interrupteur pas spécialement miraculeux, résolue apparemment d'elle-même, très très progressivement?

Et qui risque peut-être de se reproduire?

Je précise que le disjoncteur triphasé du tableau n'a jamais sauté. Et qu'aucun orage n'a été signalé (selon mon assureur, contacté).

7 réponses

Messages postés
26349
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
4 370
Bjr, "- Le différentiel triphasé a sauté 1 fois ... puis le disjoncteur ENEDIS. " votre explication n est pas claire derrière un clavier ; quelle différence faite vous entre les deux ??
soit c est un triphasé qui saute (voir équilibrage ou forfait insuffisant mais en plein été ??) soit c est autre chose certainement un mono 230v et dans ce cas il faut identifier la cause au moment ou cela se produit (une masse par temps humide ou fuite?) chose impossible a faire a distance !!
Messages postés
26349
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
4 370
je ne peux vous répondre que ceci " il faut identifier la cause au moment ou cela se produit".. chose impossible a faire a distance !! mais si 2 spécialistes avec un simple ohmmètre n ont pu évaluer la situation sur site il faut attendre ... le prochain orage ??
la seule chose que vous pouvez faire c est d identifier au moins la ligne ou disjoncteur qui cause ce pb ?? en baissant les commandes des inters par ex au tableau général ?
il est évident de toute facon qu un 30mA va sauter avant le 500mA et si on insiste lourdement ca va pas le faire lgt !!

Messages postés
50
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020
1
qu'est-ce qui explique ce long délai entre une coupure et la possibilité de remettre le courant?
Messages postés
50
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020
1
Je rebranche les éléments très progressivement, avec une attente entre chaque étape, en simplifiant quand c'est possible, j'ai presque fini et tout fonctionne... Il me reste une modification de branchement à faire, et il serait étonnant que ce soit la cause. Ce sera fait ce jour. Donc le mystère reste entier: pourquoi cette "crise" et pourquoi une résolution progressive sans qu'on en connaisse la raison?
L'électricien va poser le nouvel interrupteur différentiel "SI" demain... J'espère que cela solutionnera les quelques coupures dans l'année, ou évitera de nouveaux problèmes? En effet, j'ai beaucoup de matériel, et notamment en informatique-électronique je suis obligé d'utiliser pas mal de multiprises, vu le nombre de branchements nécessaires.

J'ai posé 2 questions par ailleurs:
- la prise de terre générale peut-elle avoir une responsabilité?
- qu'est-ce qui peut expliquer ce temps de latence de 20 mn à plusieurs heures nécessaire pour que l'on puisse ré-armer l'interrupteur différentiel? Il chauffe ou quoi?
Messages postés
26349
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
4 370 >
Messages postés
50
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020

re; "- la prise de terre générale peut-elle avoir une responsabilité?" Non pour le matériel informatique généralement sans terre.. pour le reste peut etre ?
"- qu'est-ce qui peut expliquer ce temps de latence de 20 mn à plusieurs heures nécessaire pour que l'on puisse ré-armer l'interrupteur différentiel? Il chauffe ou quoi?" possible qu il chauffe mais dans ce cas puissance de l'installation ?? mais l électricien aurait du s en apercevoir ?? et dans ce cas ce n est pas a vous de dire a l électricien ce qu il doit faire ou pas ?? (si ce n est pas au black)
si arguments trop directifs.. il va le faire connement et facturer !! ne pas oublier de marquer sur la facture : remplacement de ceci sur ordre du client !!
Messages postés
50
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020
1 >
Messages postés
26349
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020

JAMAIS au black en ce qui me concerne!
Messages postés
998
Date d'inscription
dimanche 19 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
27 octobre 2020
202
Bonjour,

Quand les défauts sont légers, un coup ça marche, et un coup ça ne marche pas, donc difficile de trouver la cause du problème.
Je chercherais déjà du côté de la pompe vide cave, ensuite les installations en extérieur.
Le débranchement alternatif des différents disjoncteurs devrait donner une indication pour le diagnostic.
Age et puissance de l'installation ?
Cdt
Messages postés
50
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020
1
L 'installation a 38 ans, mais à ce jour c'est le 1er problème sérieux (hors le compteur, et disjoncteur du compteur côté réseau qui a été changé par EDF à l'époque car il avait "grillé").
L'abonnement: 12 kw en triphasé 4 fils.
Le différentiel sur le tableau fait 40A 30 milli ampères
Le débranchement puis plus tard rebranchement alternatif n'a rien donné...
Messages postés
26349
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020
4 370 >
Messages postés
50
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020

Heu !! 12kw en 400v tri ca ne vous fait que 20A par phase et a condition qu elles soient équilibrées ??!! le fait de mettre au 40A n y changera rien !!
Messages postés
50
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020
1 >
Messages postés
26349
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2020

Possible, mais c'est ce que l'on m'avait préconisé...
Messages postés
13089
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 novembre 2020
2 402
Bonsoir,
Disposez-vous d'éclairage extérieur ?
Cdlt,
Messages postés
50
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020
1
Oui, j'ai 2 éclairages extérieurs, mais dès le début de la "crise" je les ai déconnectés, sans résultat. Vous pensez à l'humidité? Je vais néanmoins les vérifier, merci.

J'ai simplifié les multiprises autant que possible (mais avec beaucoup de matériel genre informatique... je ne peux pas m'en passer). Mais dès avant, les coupures avaient disparu totalement, progressivement, sans que l'on ait découvert l'origine.

J'ai fait installer un interrupteur différentiel "F" (autrefois "SI") au lieu de l'habituel, 100€ environ plus cher (mais après installation j'en ai trouvé, trop tard, soldés sur internet à moins de 100€, le même modèle!) plutôt prévu pour le pro, mais cela évitera peut-être une reproduction du phénomène? Cela augmente la tolérance.
L'électricien voulait prudemment, je le comprends, attendre le WE avant de facturer.
J'attends la douloureuse!

Je m'aperçois que j'ai oublié de rebrancher au moins une chose: un amplificateur d'antenne TV. Mais cela marche bien sans! Passage à la TNT?

Pour Icare 95: je crois bien en effet que l'électricien Enedis venu changer le disjoncteur du compteur m'a dit l'avoir réglé à 20 A (j'ai compris qu'il peut choisir le réglage)... Je n'y avais pas fait attention.
Messages postés
13089
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 novembre 2020
2 402
La question sur les éclairages extérieurs n'étaient qu'une suggestion parmi d'autres , beaucoup d'interventions cet été . Défaut d'isolement aléatoire, la cause étant un nid de fourmi pour les uns ou souris charbonnée pour un autre.
Messages postés
50
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020
1
Si l'on n'a pas la totale solution, sûrement difficile à trouver, j'espère que le différentiel plus "patient" fera que le problème ne se reproduira pas... En tout cas grand merci pour vos remarques qui ouvrent l'esprit!
Messages postés
50
Date d'inscription
mardi 24 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020
1
OK. J'explique:

Le disjoncteur Enedis, cela me paraît clair... Il est installé et entretenu par Enedis, responsable du réseau. Je précise toujours je pense. Il est situé sous un porche avec le compteur électrique.
L'autre, c'est le mien, "le différentiel triphasé", celui du tableau électrique, dans la maison, un interrupteur différentiel triphasé 30mA. de catégorie "A".

Cela se passait comme cela: l'un des deux "sautait", le différentiel du tableau toujours (ou presque? Je ne sais plus) en 1er, et quand on voulait remettre le courant, ou le même ou l'autre sautait, pendant un temps assez long. Jusqu'à ce que le disjoncteur Enedis casse. Remettre l'un faisait sauter l'autre.

J'en profite pour préciser que les électriciens, en fait deux associés, ont procédé à deux à des vérifications avec un appareil (ohmmètre?? Je ne suis pas spécialiste...). Mais cela n'a pas donné grand chose.

Ah! Est-ce qu'une "prise de terre" trop sèche pourrait provoquer ce problème? En effet elle est dans le sous-sol le long d'une digue de la Loire, digue qui est de plus en plus sèche du fait de travaux de renforcement et d'imperméabilisation (contre les risques d'inondation) il y a 12 ans. S'ajoutent les périodes de sécheresse. J'ignore tout à fait s'il peut ou non y avoir un lien...
Des nouvelles...
Les sautes de compteur ont complètement cessé... jusqu'à il y a quelques jours.
L'installateur du changement de différentiel Enedis a signalé à Enedis que nous n'avions pas de Linky. Enedis a installé un linky triphasé fin sept.

Mais depuis, coïncidence immédiate ou lien, si la pompe de surface du jardin démarre la nuit, le disjoncteur différentiel de la maison (tableau intérieur) saute. Les démarrages correspondent à des heures programmées + d'éventuels rétablissement de pression. La grosse différence entre nuit et jour par ailleurs en ce moment c'est uniquement le ballon d'eau chaude. Peut s'ajouter un congélateur. Néanmoins le disjoncteur saute vers 4 ou 5 heures la nuit alors que le ballon démarre à 22h30 et que les programmes de pompe démarrent déjà avant. Il nous arrivait que la pompe (quel que soit le modèle au fil des années) fasse sauter le disjoncteur 1 ou 3 fois par an, mais pas toutes les nuits!

Heureusement je peux interrompre la pompe en ce moment, il pleut! Fin provisoire du problème. Pour cet hiver. Mais par ailleurs il me faudra chauffer 2 serres (hors gel) et et je crains que cela recommence! (Jamais eu de problème avec le chauffage des serres).

Avis? Solutions? Est-ce qu'augmenter la puissance abonnement (aujourd'hui 12Kva) pourrait résoudre le problème?
Sinon, existe-t-il des amortisseurs électriques de démarrage de pompe?