Quel est l'appareillage modulaire qui pourrai remplacer le DDR 500 mA de ENEDIS?

Signaler
Messages postés
27
Date d'inscription
lundi 20 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
27 octobre 2020
-
 jk87 -
Bonjour à tous
Je préfère ouvrir un nouveau sujet bien que tout soit lié à mes messages précédents. "Connecteur pour bornier de raccordement de tableau électrique".
Ça commençait à faire pas mal de questions, le tout devenu un peu long!.
Toujours pareil : 2 petites bâtisses presque mitoyennes à mettre sur un seul et même compteur (pour 1 abonnement).
Sortie du tableau 1 (à proximité compteur EDF qui est conservé) en allant vers tableau 2 situé à 20 mètres en 16 mm2, je mets en tête de la ligne qui repart, un interrupteur sectionneur 63A. Je pourrai couper l’alimentation, et du câble 16 mm2 et du tableau 2 pour intervention si nécessaire.
En tête de tableau 2, j’ai prévu un seul interrupteur différentiel 30 mA- 63A type A.
1 seul pour 1 rangée ½ d’appareillages.
Je viens de me rendre compte que je n’aurai plus que les disjoncteurs divisionnaires des appareils (éclairages, prises) pour couper le courant en cas de court-circuit vu que chez ENEDIS vont récupérer aussi le disjoncteur différentiel 500 mA quand ils vont récupérer leur LINKY !
Il me faut un équivalent de ce DDR pour éviter de faire remonter la coupure jusqu’au DDR de tête, ce qui couperait les 2 logements inutilement.
Question : quel est l’appareil modulaire que je pourrais mettre en tête de ce tableau 2 en remplacement du DDR 500mA d’EDF sans avoir à racheter un DDR identique.
J’aurai déjà mis la partie différentielle en tête avec mon 30 mA Un simple disjoncteur 63A, 2 pôles coupés suffirait t’il ?
Merci d’avance pour vos tuyaux.
Cordialement.

7 réponses

Messages postés
2496
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 octobre 2020
942
Bonjour

L'interrupteur différentiel peut servir pour isoler "fiablement" le tableau,
Heureusement que cela isole de manière fiable, car en cas de contact direct, s'il coupe ce serait embêtant qu'il n'interrompe pas le passage du courant.
Mais si vous observer bien le symbole d'un interrupteur différentiel, il y a un petit trait perpendiculaire qui symbolise le sectionnement.

Comme déjà dit même en mettre un DB à ce endroit on n'a pas de garantie que cela ne remonte pas au DB d'EDF en cas de court-circuit.
Mais malgré cela peut quand même s'arrêter là, donc pourquoi pas.

Autre avantage d'un DB, c'est que tout le monde l'identifie et le repère facilement et ne se pose pas de question sur ce qu'il faut couper en cas de besoin.
Je risque une réponse à ma question de ce matin.
Je voulais récupérer mon Inter différentiel 30 mA 63A en tête du 2è tableau pour mettre à la place un disjoncteur différentiel 30 mA – 40 A - type AC.
Comme dirait je ne sais plus qui,, cet appareil coûte 1 bras ! De plus, le disjoncteur d’abonné est sur 45 A, la partie différentielle du disjoncteur sera en 40 A : il risque cramer.
Une solution bien moins chère : si ENEDIS ne veut pas me laisser (ou me vendre) le disjoncteur d’abonné 500 mA quand ils vont venir récupérer le Linky, c’est d’en racheter un autre tout en remettent mon ID 63A 30 mA en tête de tableau !
Prix des premières marques : 38.00€ TTC. Il prend la place de l’autre en identique.
Je ne vois que ça et c’est ce qui me revient le moins cher ! Merci pour un avis si je me trompe.
Messages postés
2496
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 octobre 2020
942
Bonsoir

Comme je vous l'ai dit la dernière fois :
"Au départ du tableau divisionnaire c'est un disjoncteur qu'il faut, pas un interrupteur sectionneur"

Donc disjoncteur 63A au départ dans le tableau principal (comptez environ 50€)
Interrupteur différentiel 30mA 63A dans le tableau à l'arrivée



Mais si 9kW vous suffisaient dans ce second tableau, vous pourriez mettre un disjoncteur 40A qui ne vous couterait qu'une quinzaine d'euros

A noter qu'un disjoncteur différentiel ne cramera pas en cas de surcharge, il sautera.

A noter également qu'un court-circuit est un événement violent sur une installation et que tous les disjoncteurs vont tenter de réagir au plus vite.
Vous n'avez aucune garantie sur celui qui coupera en 1er : le disjoncteur ENEDIS, le disjoncteur que vous voulez ajouter, le disjoncteur du circuit concerné.
Il peut même y en avoir 2 ou 3 qui sautent simultanément.

Sinon votre dernière idée reste bonne, mais prenez un sélectif ou un non différentiel pour qu'en cas de défaut d'isolement, seul le 30mA concerné saute.
Bonsoir Carminas.
D’accord pour un disjoncteur à la place de l’interrupteur sectionneur en sortie de tableau 1.
Je le voyais seulement comme moyen d’isoler manuellement la 2è partie du circuit.
Le schéma est très clair, c’est modifié !
Concernant le 2è tableau, je serais d’avis de laisser mon inter différentiel 30 mA 63A en tête de rangée, je n’ai que celui-là dans le 2è tableau.
Et à l’entrée du tableau, en amont, remettre un disjoncteur différentiel 500 mA, sélectif si c’est mieux, ça ne fait pas une grande différence de prix. J’ai trouvé un Actaris sélectif 15-45A - 500 mA - pouvoir de coupure efficace 2000A pour 49.00€. L’emplacement sera déjà fait et j’aurai une coupure secteur sur place de tout le tableau.
Merci une fois de plus.
Messages postés
2496
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 octobre 2020
942
Si vous n'avez qu'un interrupteur différentiel, vous n'etes pas obligé d'ajouter le DB.
Mais rien n'interdit de le faire.
Je ne cherche aucunement la dépense, bien au contraire, mais si je ne remets pas un DB au niveau du 2è tableau, est-ce-que je peux me servir de l'ID 30 mA pour isoler "fiablement" mon tableau?
Est-ce qu' un ID est considéré comme un élément de coupure circuit?
De plus, si je ne remet pas ce DB 500 mA, un court-circuit pourra remonter jusqu'au disjoncteur sortie tableau 1 et même jusqu'au DB d'EDF derrière le Linky. Ça prive les 2 logements d'électricité?
Merci pour tous ces précieux renseignements!
Pour l'heure, je suis ok!