Dois-je changer mon circuit de chauffage ?

Elmanuel49 - 10 févr. 2012 à 10:23
 Elmanuel49 - 10 févr. 2012 à 18:12
Bonjour,
Je suis à la recherche d'avis concernant l'intérêt de conserver ou non mon circuit de chauffage.
.
Initialement dans le cadre de la rénovation d'une maison (1961), j'avais l'intention de remplacer le circuit de chauffage :
.
- Circuit acier thermosiphon (+circulateur) sur radiateurs fontes et vieille chaudière gaz avec corps en fonte
.
Par
.
- Circuit multicouche sur radiateurs aluminium/acier (avec ajouts de purgeurs automatique et de robinets thermostatiques) et chaudière gaz récente avec corps en cuivre
.
Mais on m'a mis le doute ....
.
Pourquoi un remplacement ?
Arguments pour :
- Radiateurs alu, plus léger (moins encombrant car pouvant être accroché au mur) et diffusion calorifique plus rapide (donc moins d'inertie thermique forcement).
- Radiateurs fonte encombrant et difficile a nettoyer dixit ma femme.
- Circuit multicouche, plus fin, isolant à l'air et rupture des éventuels mécanismes electrolytiques, facilité de mise en oeuvre.
- Le circuit acier thermosiphon a une verrue en tube cuivre. Un circuit électrolytique est à craindre (pas encore fait de purge pour vérifier la présence de boues).
- Il y a des présences de corrosion sur les raccords tubes acier et radiateurs fonte, et parfois des fuites.
- Présence régulière d'air dans les radiateurs (mais pas inflammable ce qui serait un signe d'électrolyse).
- Amélioration de l'isolation globale de la maison (isolation toiture, murs extérieur et portes, double vitrage), donc en théorie les radiateurs fontes deviennent surdimensionnés.
.
Arguments contre :
- Dépose du système acier/fonte fastidieux.
- Le rendement et la longévité des radiateurs fonte est meilleur que ceux alu.
- Le circuit thermosiphon implique un fort volume d'eau et donc une meilleur inertie thermique.
- Les tuyaux multicouches n'ont pas fait leur preuve dans le temps, et sont trop souple/fragile pour un usage apparent.
.
Voyez-vous d'autres arguments pour ou contre ? Cela m'aiderait dans mon choix.
.
Merci à vous tous de m'avoir lu jusque au bout.
Bonne journée.
.
Manu du 49.

3 réponses

Bonjour,

OUI, sinon vous le regrettez rapidement et les fuites n'arriveront qu'une fois tout fini. N'oublier pas que votre installation a 50ans et déjà des fuites, passez 30ans le risques de fuites est imminent, la remise en eau est les variations de températures ne vont pas arranger les choses.
Vous allez mettre une chaudière neuve sur une qui risque d'être détériorer par l'état des canalisations et des radiateurs.
La longévité des radiateurs en fonte est bonne quand il sont neufs avec 50ans d'age, ils ont déjà consommés une bonne partie de leur capital vie .
La performance des chaudières actuelles est peut être plus adaptée a des radiateurs ayant moins d'inertie et un confort obtenu rapidement
Pour le démontage avec une bonne tronçonneuse et une paire de lunette, ça va vite
Pour les tubes a mon avis il y a plus a craindre avec la qualité des sertissages , le respect es rayon de courbure et les agressions chimiques des produits contenus dans l'eau (anticalcaire, antigel etc) ou extérieure, principalement les solvants qui dégrade les matières plastiques, solvant a peinture par exemple et d'éviter de rayer les tubes pendant la manipulation ceci créant de faiblesses qui fragilisent les tubes

C'est sur que l'idéal en apparent c'est de tuyauter en cuivre brasé a l'argent

mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs.....

si vous conservez l'ancienne installation détartrer a fond avec des produit adapté a l'acier (l'acide chlorhydrique devrait faire l'affaire) avec une pompe de circulation laissé plusieurs jour en boucle sur le circuit et les radiateurs, puis mettez sous pression d'eau a 2 ou 3 fois la pression d'utilisation.

Crdlt
0
bonsoir je suis les conseils de Nanard01,a faire vous changez las radiateurs en fonte par de l'acier tube en multicouche +chaudière basse température et régulation en fonction de l'extérieure;maintenant il faut faire les déperditions de l'habitation ,le calcul des radiateurs et de la tuyauterie,c'est un travail de pro, et il faut un certificat de QUALIGAZ si vous faite le changement de chaudière et de la tuyauterie gaz.salutation
0
Bonsoir, merci déjà à vous 2 pour ces réponses instructives ^^. Cela conforte mon idée initiale.

Le système circulatoire d'origine aurait pu être considéré comme increvable, dès lors que l'on ne change pratiquement rien. Le prolongement en cuivre de certains tubes acier, ainsi que le changement de chaudière cette année me font penser que le vieillissement du système ont pu ou vont être accéléré.

Cela me ferait mal d'endommager la future chaudière ...

Si trouve le multicouche intéressant c'est surtout pour la rupture électrolytique. Seuls les ions de l'eau de remplissage iront provoquer une oxydation, ce qui reste extrêmement négligeable. Sinon, ajouter un additif basique dans l'eau du système circulatoire (tel que du savon liquide) peut justement empêcher la production d'ions issu d'une réaction electrolytique, mais cela reste du bricolage.

Après, effectivement le dimensionnement des radiateurs et du système circulatoire, ainsi que la puissance de la chaudière sont des facteurs à ne pas prendre à la légère, tout comme leur installation.

S'il y a d'autres avis, je serais heureux de les lire.
0