Pose de clins en exterieur.

jmm78
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 27 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
27 février 2012
- 27 févr. 2012 à 15:30
 Jerry Charpentisolation - 5 mars 2012 à 08:15
Bonjour,
J'envisage de poser des clins ou des lambris pour l'exterieur sur une extension d'une maison à la campagne; le support est du bois genre agglo: que puis-je mettre entre les tasseaux pour completer l'isolation?
Merci d'avance.Jean-Michel

1 réponse

Jerry Charpentisolation
5 mars 2012 à 08:15
Bonjour, je peux vous conseiller une isolation par l'extérieur qui respire, pour ne pas dégrader l'agglo.
En quoi sont les murs sinon, en ossature bois?
Quelques infos que j'ai préparé pour ce type de question...

« J'ai du crépi sur tous mes bâtiments, je veux du crépi sur ma maison ancienne aussi et pas de finition bardage bois ou autre, c'est possible ? »

-Oui, c'est même la solution la plus répandue : isolant directement fixé sur le mur en 2 couches croisées, puis trame et enduit ou crépi, le crépi doit-être particulièrement soigné. Ce système peut respecter la continuité capillaire du mur, ne pas utiliser de polystyrène ou polyuréthane sur un bâtiment ancien mais de la fibre de bois dense, briques de mousse de pierre, briques de chanvre...
Pour les plus écolos on pourra aller jusqu'à bancher de l'isolant naturel a base de chaux- chanvre ou paille, le must en isolation mais bonjour l'épaisseur des murs !
Tout cela peut être crépi ou enduit.

« Moi, je préfère le bois mais y a-t-il plusieurs techniques, lesquelles sont les meilleures, les moins chères ? »
Il existe deux « familles » de pose : Sans lame d'air ou avec lame d'air.

Sans lame d'air (comme la solution crépi)
- Les panneaux à cheviller à face interne compressible type Gutex, permettent de rattraper les inégalités de surface (jusqu'à 2 cm, en vérité, après c'est difficile !!) et sont rapides à poser, finition bois ! (merveilleux donc...cher, mais très très rapide !)

Avec lame d'air (bardage)
- Fixation sur mur existant régulier a moyennement irrégulier d'une double ossature bois dans laquelle est fixée un isolant semi-rigide de type fibre de bois, panneaux de ouate de cellulose, ou laine roche, en 2 couches croisées. L'ensemble est fermé par un panneau pare-pluie en feutre de bois, capillaire et très ouvert à la diffusion de la vapeur d'eau. La lame d'air, ventilée est nécessaire à la durabilité du bardage et bénéfique pour le confort d'été. (moins chère en matériaux et très efficace). Ne pas oublier la grille anti-rongeurs en bas !

- Sur mur existant irrégulier, fixation et calage d'une ossature de préférence de type échelles, et déversement au fur et a mesure, d'isolant en vrac, bon marché, en veillant tout de même à le tasser pour éviter tout tassement futur et perte d'efficacité. La meilleure des mises en oeuvre de ce type restant l'insufflation (entreprise) et ça vaut souvent le coup. (Solution la moins chère en vrac mais il ne faut pas se gourer !, sinon reste avantageux en insufflation, par rapport aux précédentes, si on ne fait pas soi-même les travaux)
0