Comment isoler un plafond placoplâtre existant ?

Signaler
-
 lds -
Bonjour, Dans une grande pièce (env. 50M2) à usage d'atelier de bricolage, j'ai un faux plafond en placo non isolé. ll est suspendu au plancher de l'étage d'une vieille grange qui n'est pas isolé. Alors je chauffe...les nuages ! Pas d'accès possible en face supérieure des plaques de placo. Pas de possibilité, pour cause finances, d'isoler la toiture au-dessus de l'étage. Ne reste donc que la possibilité d'agir en face inférieure du placo pour au moins limiter la déperdition actuelle de chaleur. Étant entendu que le poids de l'isolant doit être aussi réduit que possible car le placo est suspendu par de simples fils de fer, certes en bon état mais... Je suis à court d'idées. La seule chose à laquelle j'ai pu penser est la pose d'un isolant réflecteur mince...??? Toues suggestions seront donc les bienvenues et je remercie tout le monde par avance. JP/

2 réponses

bonjour et si vous insuffliez de la laine de verre au dessus de votre plafond en pratiquant un trou d'accès que vous reboucheriez par la suite... Résultat garanti.
Bonjour, Vous pouvez y coller du polystyrène expansé. Si vous avez un doute sur la solidité de sa fixation, mettez en place des suspentes. Pour cela, il faut percer des trous d'environ 20mm à la scie cloche, au droit des poutres. Le plafond étant déjà fixé, si vous mettez une fixation tous les 80cm, ce devrait être suffisant et limitera le coût. Vissez dans les poutres des chevilles à suspente. Vissez dans les chevilles, les tiges filetées. Rebouchez les trous au Map et quand celui-ci est sec, placez les écrous. Vous aurez évidemment intercalé avant, une cale en fer de, par exemple, 2 à 4/10mm X 20mm X 40mm, percée au diamètre de la tige filetée, celle-ci supportant le poids du placo. Vissez ensuite les écrous en venant au contact, puis en serrant légèrement. Coupez le bout des tiges filetées au ras de chaque écrou.