Mes escaliers en bois grincent que puis je faire ?

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Mes escaliers en bois grincent et réveillent toutes la maison. Merci de votre aide.

6 réponses


Il faudrait les saupoudrer de talc mais il faut surtout bien enlever le surplus sur les marches.Il faut en mettre surtout dans les jointures.

saupoudrez -les de talc ou farine

Si vraiment le bruit vous dérange, oui le talc voire la farine (enfin...bonjour les bestioles...) peut faire l'affaire provisoirement mais si on veut laver les escalier cela devient un peu ennuyeux ensuite (farine + eau = bouillie). Si, et seuleument si, vous pouvez avoir accès en dessous, en fixant par plein de petites nombreuses vis (pas deux grosses ! vaut mieux plein de petites !) des équerres longues en métal inoxydables, sur toute la largeur de chaque coin intérieur des marches (qui fait la jonction entre la marche et la contre-marche). Ainsi, si les équerres ont été fixées AVEC BEAUCOUP DE SOIN ET DE PRÉCISION ET DE FERMETÉ, alors chaque marche et sa contre-marche seront si fortement solidaires, qu'elles ne grinceront plus. À vous de recouvrir ces équerres moches par une isolation (profitez-en) et des lambris 1er prix (si c'est dans l'accès à la cave). Résultat triple: - plus de grincements - isolation phonique et thermique - le lambris embellit les sous-marches Voila. C'était une des réponses proposées sur une question similaire ici sur le forum il y a environ deux mois...

Un escalier s'entretient en le cirant et non en le lavant

Repérer les marches qui grincent. Avec un foret de 3mm, bien verticalement, percer 6cm de profondeur par dessus de la marche à l'aplomb de l'axe de l'épaisseur de la contre marche (sur la largeur d'un escalier de 90cm j'ai fait 5 trous). Introduire de la colle cellulosique pour bois dans chaque trou, introduire dans chaque trou une vis type placoplatre de 7mm de longueur et 4mm de diamètre avec tête 7mm de diamètre. Visser tout doucement (en ayant auparavant lubrifier juste la pointe. La tête de vis se trouve donc encastrée. Attendre 1 mois environ et resserrer définitivement. Puis avec la sciure récupérée des perçages, mélangée à la colle cellulosique remplir les trous,laisser sécher, poncer, vernis ou cirer. Ceci a été fait sur notre escalier qui date de 1869 il y a quelques années, et il est très silencieux maintenant. Bon courage.

Effectivement un escalier ciré ne se lave pas à grande eau, ça c'est évident, je le savais... Mais on ne l'entretient pas "que" en le cirant... on ne va pas le cirer tous les jours. Je ne dis pas le laver à grande eau, mais juste avec une lavette humide, car le balayage quotidien n'enlève pas forcément tout de façon impeccable.... Et s'il est bien correctement ciré jusque dans les moindres recoins : il est quasi-imperméable donc "humidifiable".... Ceci n'empêche pas cela... Il en existe aussi des "modernes" qu'on ne cire pas car ils ne sont pas rustiques ni traditionnels, mais des escaliers clairs style "pseudo Ikéa", qu'on vernit. Et quand c'est verni, faut bien laver (humidifier) pour nettoyer certaines minuscules traces ou tâches surtout si on a des enfants, on ne peut les faire marcher sur la tête ou prendre un hélicoptère pour monter à l'étage... Et dans la question, ce n'était pas précisé de quel type d'escalier il s'agissait, ni s'il était verni ou non, alors on envisage toutes les possibilités...