Plancher chauffant

Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 22 novembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2013
- - Dernière réponse :  phil du 24 - 25 nov. 2013 à 12:08
Bonjour,

Je suis embêté car j'entends tellement de son de cloche différent sur l'utilisation de mon plancher chauffant.

Il date de 1991, c'est un Delta Dore . Il n'y a pas de thermostat d'ambiance, mais un sonde dans la dalle et une sonde extérieure. Il s'allume uniquement en heure creuse de minuit à 08h du matin. Lorsque l'on se lève ,il fait environ 20°5 dans la pièce ce qui est bien correct. Problème, vers 11h du mat la température commence à chuter et du coup vers 13h moins de 19°......et je ne vous dit pas arrivé en soirée la température !!!!
Du coup, nous le mettons en marche forcée depuis ces derniers jours parce qu'il fait plus froid...température correcte toute la journée, mais grave surconsommation.... environ 40KW à 45 KW la nuit et idem le jour....(90KW par 24h)la prochaine facture EDF va être catastrophique....
Ma question est de savoir si oui ou non je peux supprimer la sonde extérieure et remplacer par un thermostat filaire relié à mon tableau...la température ambiante atteint devrait faire que la dalle ne baisse pas trop et donc une consommation moindre..... je me trompe ou pas? je ne suis pas électricien et ne maîtrise pas forcement tout cela !!!
Pour info, j'ai déjà une facture énorme 210€/mois pour l'année dernière pour une maison de 120m2 alors que le plancher ne tournait qu'en heure creuse !!!!!
Merci BEAUCOUP pour vos réponses....

Phil
Afficher la suite 

6 réponses

Meilleure réponse
4
Merci
Bonjour et encore merci pour cette réponse pertinente.

J'avais fait des recherche sur le net pour mon système et avait trouvé la notice.C'est un Delta Dore 55.1. Par contre j'avais eu énormément de mal à comprendre le fonctionnement du système consigne -écart. Grâce à votre post et explication je cerne un peu mieux ....
Actuellement mon système est réglé de la sorte:
- Consigne: entre 13 et 14
-Ecart: 7
-limiteur: 35.

Donc ,je ne sais pas si c'est bien réglé !!! Chez nous, dans le sud ouest, nous somme a 30 m d'altitude, les températures ne descendent que très rarement en dessous de -5° . En moyenne nous sommes autour de -2° -3° sauf bien sur de temps en temps lors des mois les plus froid ou il peut arriver des température bien plus froide mais cela reste une exception.

Côté isolation ,effectivement j'ai fait faire des devis cet automne. Car comme je vous l'ai dit nous sommes sous rampant , il y a le lambris, 12 cm environ de laine de verre (qui date de 1991) et les tuiles...donc j'imagine une isolation très insuffisante de plus en hiver le soleil n'arrive pas jusque notre toit car sommes entourés d'arbres !!!

Que pensez vous de mon réglage actuel ? en vous remerciant de nouveau pour votre réponse.
Phil

Dire « Merci » 4

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute 8023 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de phil du 24
Messages postés
2724
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 novembre 2019
786
0
Merci
Bonsoir
normalement un plancher chauffant ne se régule pas avec la température ambiante : il y a un effet retard du à l'inertie du plancher . L'effet du chauffage de la dalle sur la température ambiante se fait sentir avec un certain retard . Donc le principe est de prendre un paramètre avec lequel la température ambiante a le même décalage en l'occurence la température extérieure . Cela marche assez bien quand les deux effets retard sont similaires et quand la capacité de stockage de la dalle est suffisante .
Il semble que dans votre cas , vous êtes handicapés par le fait que les 8 heures de période creuse se fassent en une fois , alors que bien souvent il y a deux périodes creuses (une le jour l'après-midi et une la nuit) pour la même durée totale . Il est possible aussi que l'inertie de la dalle ne soit pas assez élevée . Il faudrait voir si le réglage peut être amélioré , mais il y a des chances pour que le problème demeure .
La meilleure solution , pour avoir une régulation précise , c'est à dire mieux que un degré , c'est d'avoir un chauffage complémentaire de faible puissance . La dalle chauffante serait utilisée pour assurer l'essentiel du chauffage et le chauffage complémentaire assurerait la régulation fine ;
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
2724
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 novembre 2019
786
0
Merci
Bonsoir
Effectivement , vous accumuler deux inconvénients , qui compliquent la situation : des heires creuses groupées et un volume à chauffer important par rapport à la surface de dalle .
Vous pouvez quand même essayer d'amèliorer le réglage ;
Normalement avec un régulateur delta dore , vous avez trois réglages ;
- la consigne (température extérieure nuit à partir de la quelle vous souhaiteza faire fonctionner l'accumulation : en général 12°C , +en montagne , - dans les zones tempérées
-l'écart : c'est la différence entre la température extérieure et la consigne pour laquelle l'accumulation est permanente (les résistances sont alimentées en permanence pendant la période creuse .
- le limiteur : la température de la dalle ou ambiente à partir de laquelle l'accumulation est bloquée .
Si la consigne est bien réglée , vous pouvez essayer de réduire l'écart pour augmenter l'accumulation . Normalement l'écart se calcule à partir de la puissance installée et des pertes du volume à chauffer , mais autant partir du réglage existant . Il faut faire des variations faibles (un degré) et attendre au moins 48 heures entre deux réglages .
Pour la suite si vous mettez plus tard un chauffage par granulé , vous pourrez toujours garder le chauffage de la dalle pour la maintenir pas treop froide et maiçntenir le confort .
atlassaturn
Messages postés
2724
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 novembre 2019
786 -
nota
au maximum , si vous réglez l'écart trop faible et si la valeur du limiteur n'est pas atteinte , l'accumulation se produira à 100% pendant 8 heures , à multiplier par la puissance de chauffage de la résistance . Pour 45 m2 elle devrait être de l'ordre de 6 kw , donc vous ne devriez pas avoir une dépense de plus de 50 kwh dans la nuit . Si cette accumulation ne permet pas de maintenir une température suffisante pendant 24 heures , il y a peut-être aussi un problème d'isolation !
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
2724
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 novembre 2019
786
0
Merci
Bonjour
La consigne est haute donc l'accumulation démarre même quand il ne fait pas très froid .
L'écart est faible donc la dalle accumule au maximum même quand il ne fait pas très froid (100 % pour 6,5 à 7 °C extérieur )
le limiteur est haut , à moins qu'il ait été placé près de la résille , il ne doit pas intervenir .
D'ailleurs si vous passez 40 à 45 kwh par nuit , l'accumulation doit être proche du maximum .
Navré mais je ne vois pas la possibilité d'améliorer le chauffage si ce n'est en mettant un chauffage complémentaire .
Même si vous changez de mode de chauffage ultérieurement , l'amélioratiopn du confort passe par une amélioration notable de l'isolation en particulier du toit , ce qui est encore plus nécessaire si vous avez des grandes hauteurs de plafond .

Si vous aviez une isolation conforme pour un chauffage électrique , il aurait du y avoir au moins 200 mm d'isolation dans le toit , même en 1991 . Aujourd'hui ce serait plutôt de l'ordre de 300 mm !
Avec une isolation conforme , les réglages suivant vous assurerait un confort correct :
-consigne inchangée
-écart de l'ordre de 20 °C pour avoir l'accumulation maximale à la température extérieure minimale ,
et surtout la copnsommation électrique totale sur un an serait plus raisonnable .
Commenter la réponse de atlassaturn
0
Merci
Merci encore pour toutes vos réponses.
Commenter la réponse de phil du 24
-1
Merci
Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse. Effectivement le problème d'heure creuse et un gros problème. J'ai posé la question cet été à EDF pour faire changer les heures et ils n'ont rien voulu savoir en me disant que c'est le problème de ERDF. J'ai donc fait un courrier en août qui est resté sans réponse !!!! Et il m'est impossible de les joindre au téléphone.
Une autre problème que je n'ai pas signalé dans ce forum est la configuration de la pièce ou il y a le plancher chauffant. En fait elle fait environ 45m2 et sommes sous rampant avec une mezzanine non fermée. Du coup au plus haut il y a 5.50m et au plus bas presque 3m. Et comme l'on sait que la chaleur monte !!!
Pour cette année je pense que je vais faire comme vous dites, laisser la nuit la dalle en marche et la journée mettre un appoint !!! car je ne peux plus me permettre de dépenser 90kw par 24h. Pour l'année prochaine je vais étudier si l'on peut installer un poêle à pellets et condamner complètement cette dalle chauffante énergivore....

Phil
Commenter la réponse de phil du 24