Fabrication d'un établi escamotable en bois

Vincent53500 Messages postés 20 Date d'inscription samedi 6 septembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 29 juillet 2015 - Modifié le 26 juin 2018 à 12:05
xplom Messages postés 33189 Date d'inscription mardi 17 septembre 2013 Statut Contributeur Dernière intervention 24 janvier 2023 - 8 sept. 2014 à 13:16
Bonjour,

Je réfléchi (oui encore à l'état de réflexion) à la fabrication d'un établi (très inspiré de celui présenté ici : https://www.zonetravaux.fr/2012/10/fabriquer-etabli-etape1/ mais je n'arrive pas à m'inscrire sur leur forum, la validation administrateur n'arrive pas :? ). Mais je suis certain que les gents ici sont zentils aussi :D

Pour résumer, mon plus gros problème est le manque de place (impossible de faire cohabiter un établi « classique » et ma voiture dans le garage, mais j'ai vraiment envie de me mettre au bricolage, et je tiens a mon piti confort, un bon ouvrier a de bon outils m'a toujours dit ma maman, et je pense que c'est vrais ...).

Solution : un établi escamotable.

Mais j'ai quand même un problème.

Pour bien comprendre comment je veux m'y prendre j'ai fait un petit scéma :
------------------
http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=136070scematabli.png

1ere ligne (de gauche à droite) :
Vue de coté, pied en hachuré
Vue de coté, plan de travail hachuré
Vue de coté, partie fixée au mur hachuré (histoire de pouvoir le démonter en cas de déménagement, d'avoir un peut d'espace entre le mur et le plateau quand celui-ci est relevé, donc éviter de frapper mon étau contre le mur a chaque fois que je le remonte, et de ne pas faire supporter trop de poids au mur)

2eme ligne, principe d'escamotage du plan de travail.

3eme ligne, vue de face, plan de travail hachuré. Deux bastaings (que je pensais de 50x150) de chaque cotés de chaque pieds pour assurer que les bastaings du plan de travail (en 63x175 sans doute) sont bien solidaires et que les pieds ne bouge pas quand on utilise l'établi (ça serais con quand même ^^).
------------------

Mon problème risque fort d'être le poids de mon plan de travail.
D'abord pour « l'escamotage ». Je suis pas Chuck Norris. Même si bon, avec un petit système de treuil à poulie ce problème ne se posera plus vraiment. Un truc comme ça pourrait être bien : http://www.ebay.fr/itm/like/400475599849?hlpv=2&lpid=110 (fixé au milieu avec la possibilité de le retirer pour éviter d'avoir des cordes en plein milieu de l'établi) . Mais peut être qu'il vaudrait mieux faire du sur-mesure pour que le levage se fasse des deux coté plutôt quesur un seul point. Avec un rapport 1:6, je pense que c'est déjà très bien (voir trop, je voudrais aussi m'éviter de tirer 20 mètres de câble). Mais pour ce qui est du choix des poulies je sais pas trop. D'instinct je ferais du sur-mesure avec un rapport 1:4 et un levage des deux cotés (voir du 1:6, et répartir la charge au niveau des trois pieds, directement sur les bastaings de fixations si possible, même si ça me parais compliqué à faire sans couper une partie du plan de travail, et/ou multiplier les poulies), et je me ferais conseiller en magasin pour le choix des poulies et du câble.
Ensuite (et surtout) l'articulation de ce plan de travail doit être vraiment robuste (et là, je reconnais que j'y connais rien du tout). J'avais en tête des « paumelles de bâtiment » (des gonds de portes moi j'appelle ça :lol: ). La dernière sera montée dans le sens inverse des autres pour éviter un « dégondage » (qui pourrait faire mal). Mais j'en monte combien des paumelles ? Au minimum 6 je pense avec le poids que ça vas faire, voir 8, ou même 10 ... Mais peut être vaudrait il mieux utiliser autre chose ? Bref je sais pas du tout. D'instinct je métrais 6 paumelles (5 gauches, 1 droite, ou le contraire ^^) au niveau des bastaings de fixation du plan de travail.

Pour les pieds je pensais aussi à des paumelles (deux) mais « mal » montées (l'idée étant que les pieds touche le sol avant de toucher le font de la paumelle -> donc le poids du plan de travail sera sur le sol et pas sur les paumelles). Pour les ranger on peut bien les lever légèrement pour ne pas les frotter contre le sol. Mais idem, peut être qu'il existe mieux ?

PS : Si je pouvais éviter de faire trop gonfler le prix ça serait bien aussi ;)

Merci d'avance :)

16 réponses

KIDUGUEN Messages postés 11900 Date d'inscription vendredi 13 janvier 2012 Statut Contributeur Dernière intervention 26 janvier 2023 4 532
7 sept. 2014 à 12:46
Bonjour vous pouvez vous inspirer aussi des table de cuisine escamotable .Deux ou trois charnieres bien robuste un morceau de plan de travail en bois et un pied voir deux qui se déplient dessous en 2 secondes on a un établi .Cdlt
1
Vincent53500 Messages postés 20 Date d'inscription samedi 6 septembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 29 juillet 2015
Modifié par Vincent53500 le 7/09/2014 à 13:10
J'y ai pensé (et je réfléchis encore en vrai ;)), mais c'est la robustesse de ce genre de système que je mets en doute. Mon établi risque de recevoir un de ces jours le moteur de ma tondeuse (voir pourquoi pas toute la tondeuse), et/ou des éléments relativement lourds. Sans conter le poids des outils, celui du plateau, les coups de marteau répétés, ....

Mais mon idée reste un peut la même, sauf qu'à la place des pieds en suspension sur charnière, ces pieds reposeront sur le sol (même s'il y aura des charnières quand même). Et vue leur largeur je vais soit devoir déporter l'articulation du plateau si l'escamotage "tombe" (donc perte de place) plutôt que de "monter". Sans conter que l'étau fixé dessus va finir côté voiture, et non coté mur (je vois déjà se profiler le réveil difficile, départ au travail en catastrophe, et la méga rayure sur la bagnole).
0