Convertir moteur triphasé en mono

hburnt2
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2015
- 28 mai 2015 à 16:32
 Lock - 2 juin 2015 à 14:33
Bonjour,
Je sais qu'il y a un tas de post à ce sujet, mais j'aimerais avoir un avis plus précis.

J'ai une pompe de surface en triphasé que j'aimerais faire tourner en mono.
Donc je simule ma troisième phase par un condensateur permanent de 14µF par Ampère.... mais voilà, l'électrotechnicien chez qui je passe acheter le condensateur me dit qu'il ne faut pas le faire sur ce moteur. Je connais un peu le personnage... mais il me met le doute.

Voici la plaque signalétique

DAB JET 251 T
N. 3.0911
TF 40 S1
2.2 kW ass.
3 x 230 D / 400 Y V
6,9 A / 4 A

Du coup je pars sur un 97 µF.

Merci d'avance pour votre avis.

7 réponses

Pour les pompes, il est impossible de faire passer un moteur tri en mono en changeant simplement le condensateur.
Cette technique est valable pour des applications qui ne requièrent que très peu de couple (ventilation, etc) mais ne fonctionnera pas pour des applications qui requièrent beaucoup de couple (pompage, compresseur, levage etc). L'explication vient du fait que la conception des moteurs triphasés et monophasés est complètement différente. Les comparer revient à comparer un moteur essence avec une turbine à vapeur.
Un moteur tri est composé de trois bobinage alimentés suivant le couplage par les trois phases du réseau.
Un moteur mono quant à lui est composé d'un bobinage travail et d'un bobinage démarrage. Le condensateur servant à faire la lien entre les deux ainsi qu'à simuler un faux déphasage pour avoir un champ magnétique tournant.
En l'occurrence, pour la pompe Jetly DAB Jet 251 T, la seule manière fiable de la faire tourner en monophasé est de vous procurer un stator d'une Jet 251 M et de les remplacer.
Lors du remontage attention au sens, attention à ne pas endommager le bobinage et si vous démonter la partie hydraulique, faites très attention à la garniture mécanique.

Si toutefois vous trouvez le prix du stator trop cher (oui c'est cher mais c'est du matériel de qualité) et que vous essayez de mettre un condensateur, sachez que vous risquez de cramer le bobinage de la pompe. Dans le meilleur des cas ça sera le condensateur qui explosera.
De plus, veillez à vérifier la section du câble d'alimentation ainsi que le calibre de votre protection car le courant sera alors au moins du double de celui inscrit sur la plaque signalétique.
Je ne vous conseille pas cette méthode car vous perdez entre 50% et 80% de la puissance nominale du moteur, j'insiste pour vous inciter à vous procurer un stator monophasé.

Source : Ancien de chez Jetly, professionnel du pompage et du rebobinage.



EDIT : Quant à la formule du calcul du condensateur : elle est complètement empirique et infondée car elle ne prend pas en compte la conception du moteur (nb encoches, spires, longueur stator, etc). C'est une formule qui tend à se développer et à devenir populaire sur les forums mais je peux vous certifier que même si par chance elle a pu s'avérer valable dans certains cas, en aucun cas elle n'a de valeur aux yeux de la physique et du secteur de la conception des moteurs électriques.
2
hburnt
Messages postés
172
Date d'inscription
jeudi 26 novembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
25 novembre 2015

2 juin 2015 à 14:23
Merci pour cette réponse très complète et précise.
0