Enduire des murs de salle de bain

Signaler
-
 capu411 -
Bonjour,
je compte enduire une partie de mes murs de salle de bain après avoir retirer la faïence et retirer toute la colle restante (galère)
je pense poser de la nouvelle faïence plus actuelle sur une partie de mes murs (mais pas encore décidé si je faïence totalement mes murs ou en partie). le reste je comptais mettre en peinture mais une mur plutot lisse donc je demande ce qu'on pourrait me recommander pour faire un enduit sachant que je n'ai encore jamais d'enduit.
Magic rénov TOUTPRET ? est ce bien ?
Magic lisse TOUPRET ?
Enduire à préparer laquelle ?
dois je réellement passer un durcisseur ?
il s'agit de plaque de platre alvéolaire
Merci par avance pour vos réponses.

2 réponses

Messages postés
27774
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 décembre 2021
3 881
Bonjour capu411.

Si les différences de niveau du mur dépassent les 5 millimètres, l'enduit ne suffira pas, surtout s'il est appliqué par un non-professionnel.
Il faudra d'abord en passer par le plâtre, pour rétablir la planéité du support. L'enduit ne viendra qu'ensuite.
Si les différences de niveau sont importantes, vous aurez peut-être intérêt à coller sur le mur (au MAP) du BA10 ou BA13, que vous jointoierez et enduirez ensuite à l'enduit-colle qui aura servi à le fixer en place.
Je ne recommande pas Magic'liss ni Magic' rénov: ces produits sont formidables dans le spot publicitaire, mais sur le mur c'est une autre affaire.
Lisez donc ces quelques posts, tous issus de notre forum:
https://bricolage.linternaute.com/forum/s/magic%27liss+magic%27renov
et vous y verrez que ces produits n'ont de "magic' " que le nom. Quoique...
L'ennui de l'enduit en poudre est qu'il n'est pas toujours facile de le préparer sans grumeaux (eh oui, c'est comme la pâte à crêpes). Choisissez toujours une marque connue, et sachez bien que le moins cher à l'achat est souvent le plus cher à l'usage, car vous serez obligé de recommencer.
Utilisez une marque réputée: Enduialo, Touprêt, ou mieux, Semin...), même si elle semble plus chère à l'achat.
Mais le gros problème d'un enduit réussi, c'est le "coup de patte" du professionnel, et ça vous ne pouvez pas l'acheter au kilo dans une grande surface. Vous devrez d'abord vous entraîner avec le platoir !
L'application d'un durcisseur sur le support, avant enduisage, reste utile. Mais l'indispensable, c'est la (les) couche(s) d'impression sur l'enduit avant mise en peinture.

Bon dimanche. Cordialement.
Oui ça rejoint un peut le résumé de ce que je m'étais fait de la situation donc je suis plutot dans le bon jusque maintenant lol mais reste la pratique.
Bon pour retrouver de la planéité à mes murs finalement j'ai choisi à devoir galérer à racler, poncer, toute la colle restante de ma faîence (poussière + poussière et poussière encore + huile de coude avec burin plat + achat de plusieurs disques abrasif pour meuleuse)
du coup je pense avoir obtenu un mur plutot lisse meme si le carton de mes plaques alvéolaires ont été arrachées en parties avec la colle mais cela ne se voit pas.
du coup je pourrais peut etre me passer à devoir obtenir cette technicité du bon geste à enduire ? du moins sur les parties à carreler je peux peut etre carreler directement par dessus ? pour les parties à peindre vous me conseillez donc un enduit à poudre de marque à préparer ou finalement plusieurs sous couche de préparatif à peindre pourrait suffire ?
Messages postés
27774
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 décembre 2021
3 881 > capu411
Pour les parties à carreler, posez une règle bien à plat sur le mur: si les dénivelés sont inférieurs à 4 ou 5 mm, vous pouvez carreler directement.
Pour les parties à peindre, vous ne pourrez pas vous dispenser d'enduire. Une épaisseur de sous-couche d'impression, une fois sèche, doit représenter environ 0,10 mm d'épaisseur. Donc il faut enduire (utiliser la règle pour vérifier la planéité), laisser sécher, poncer, dépoussiérer. Et probablement vous y reprendre à 3 ou 4 fois ! Ce n'est que juste avant de peindre que vous passerez la sous-couche d'impression (laissez-la bien sécher avant de peindre).

Cordialement.
Bah là c'est plus clair lol
bon je viens de finir de décaper à la meuleuse non sans mal (poussière, poussière et encore poussière) tous mes pans de mur de ma salle de bain. D'ailleurs je confirme, si c'était à recommencer y a pas photo je ne referais pas, je changerais directement toutes mes plaques de placo plâtre aussi bien le coût, le temps et la facilité.
J'ai d'ailleurs une 2 questions.
1) - Sur l'une de mes cloisons, j'ai découpé au 3/4 (sur une hauteur de 1,70 m x 1,20 m une plaque de placo plâtre alvéolé sur l'une des faces qui était trop humide et je compte la remplacer en fixant une plaque de BA 10. Pour les connaisseurs, pensez-vous qu'il soit réalisable ce genre d'opération en vissant un BA 10 sur les clavettes de bois incorporées dans les alvéoles de mes plaques alvéolés attenantes car je dois poser du carrelage dessus par la suite. Pensez-vous que cette plaque sera suffisamment fixer sur ces clavettes de bois pour pouvoir supporter le bois du carrelage ?
2) - Vu que je n'arrive pas à trouver de plaque de BA10 là où je me trouve, serat-il possible de fixer alors une plaque de BA13 qui sera de 3 mm plus épaisse qu'une plaque de placo plâtre alvéolé ? Comment puis-je faire pour réduire cette surépaisseur de 3 mm ? Raboter mes clavettes ?

Merci par avance pour vos réponses.
Messages postés
12
Date d'inscription
vendredi 11 août 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mars 2016
7
Bonjour,

Afin d'éviter la dépose du revêtement actuel,il est aussi un autre type de mise en oeuvre avec un matériau adapté à cet usage: Technidouche.

MORTIER DE RAGREAGE, D'ETANCHEITE ET DE DECORATION POUR LES SUPPORTS SOUMIS DIRECTEMENT AUX PROJECTIONS D'EAU

PRESENTATION : TECHNIDOUCHE est un mortier bi-composants à base de ciments, charges, adjuvants et résines en dispersion aqueuse, possédant des caractéristiques exceptionnelles d'adhérence, de souplesse et de résistance à l'usure.

CARACTERISTIQUES : Poudre : densité : 1,4 - Granulométrie < 0,4 mm
Liant : Dispersion blanche : densité : 1 - Extrait sec : 45%
- Pâte : densité : 1,7 - PH : 12,5 - DPU : 15 mm
Adhérence de l'enduit sur béton : > 20 daN
Résistance à la compression : > 500 daN Classement UPEC : 4

AVANTAGES : TECHNIDOUCHE est destiné à l'application de finition décorative en cabine de douche, sur plan de toilette, plan de travail, crédences, toutes surfaces exposées aux projections d'eau ou ambiance humide.
Possède une adhérence exceptionnelle, une haute résistance mécanique, est imperméable à l'eau et sans retrait.
Technidouche est d'aspect naturel « grès clair » et peut être teinté dans la masse :
- Avec des pigments ou des oxydes par malaxage dans la matière sèche.
- Avec du colorant peinture universel par malaxage dans la résine.
Faire un essai de coloration au préalable.

MODE D'EMPLOI : Préparation du support : Les supports devront être parfaitement stables, jointifs, propres, dépoussiérés.
Il est préconisé l'application préalable du primaire TECH-IMPRIM afin de favoriser l'accroche et la liaison.

Application : Mélanger les 20 kilos de poudre dans les 5 kilos de résine.
Épaisseur totale minimum : 3mm.
Ne pas appliquer plus de 1,5 mm par passe.
Consommation : 5,5 kilos par m2 en 3mm d'épaisseur.

Protection finale préconisée :
Vernicim (brillant) Oléocim SB ( satiné)

SECURITE : Température d'application entre 5°C et 30°C.
Mise en service : 24 h.
Il est nécessaire de respecter un délai de huit jours avant d'appliquer une protection afin de retrouver un pH neutre.

CONDITIONNEMENT : kit de 25 kilos (20 kg de matière sèche et 5 kg de résine)

signature et invitation commerciales supprimées par la modération
et on trouve ce produit où ça ?