Isolation de bureaux mitoyens separés par du placo

Serpico_AS - 4 oct. 2018 à 16:39 - Dernière réponse : DenisPlaco 149 Messages postés mercredi 30 avril 2014Date d'inscriptionIntervenant certifié CCMStatut 15 octobre 2018 Dernière intervention
- 15 oct. 2018 à 08:43
Bonjour à tous,

Est-ce que vous pourriez m’aider sur le problème suivant :
Dans mon local professionnel, j’ai des bureaux l’un a côté de l’autre qui servent de lieux d’entretiens et l’insonorisation est nulle. Je cherche un moyen pour atténuer les bruits de voix afin qu'on ne puisse pas distinguer exactement ce qui est dit. C'est pas grave si on entends qu'il y a quelqu'un à coté.

C’est un plateau construit dans les années 60/70 où les bureaux sont en préfabriqué :
Des ossatures metalliques ont ete fixées au beton, et des plaques de placoplatre sont posés et bloqués par des tiges encastrables dans l’ossature. (J’espere que je suis assez clair).
Le plafond est un faux plafond vide a part quelques cables.
Entre mes deux bureaux, j'ai donc deux plaques de placo séparées d'un vide de 4cm.

En premiere intention, je suis allé acheter de l’isolant phonique Simfofit (Recticel). J’ai retiré les planches de placo du mur mitoyen, enlevé la laine jaune (verre ?) Qu’il y avait pour la remplacer. Mais aucun effet, meme minime. J’ai honte…
A titre indicatif, j’ai pas utilisé de colle pr fixer l’isolant aux cloisons.

Mes questions sont les suivantes :
– Est-ce que l’absence de colle explique l’inefficacité absolue du simfofit ?
– Est-ce que l’erreur est d’avoir uniquement isolé le mur mitoyen ? Pas les autres cotés, ni le plafond.

Et surtout, qu’est ce que je peux faire pour améliorer l’isolation sans trop de budget ?

Merci d’avoir lu et de vos lumieres
Afficher la suite 

Votre réponse

15 réponses

DenisPlaco 149 Messages postés mercredi 30 avril 2014Date d'inscriptionIntervenant certifié CCMStatut 15 octobre 2018 Dernière intervention - 5 oct. 2018 à 11:18
0
Merci
Bonjour,

L’acoustique est une chose compliquée et encore plus en rénovation. Il serait bien présomptueux de ma part de prétendre vous donner à distance des solutions garanties sans diagnostic réalisé sur place par un acousticien.

Je vais juste vous donner quelques grands principes et pistes à explorer. Il y a trois principales lois en acoustique : le système masse-ressort-masse et l’étanchéité à l’air. Le premier indique le type de montage à réaliser pour réaliser une isolation acoustique et le deuxième le fait que toute fuite d’air est fortement préjudiciable car les sons ont tôt fait de s’y engouffrer. Ces deux lois sont décrites succinctement ici https://particuliers.placo.fr/confort-bien-etre/isolation-phonique/isolation-phonique-les-grands-principes/correction-accoustique

Une fois les principes énoncés brièvement, les pistes ! Tout d’abord, une laine de verre ne « s’use » pas. Celle posée dans la cloison remplissait encore certainement tout son rôle et il n’est pas surprenant que son remplacement n’ait pas été suive d’un effet sensible. Je ne connais pas le matériau que vous avez mis en œuvre ni de quelle façon cela a été fait. L’efficacité d’un matériau isolant ne peut être testée que dans le cadre d’un montage (isolant + plaque de plâtre par exemple) et ceci fait l’objet d’essais acoustiques normalisés. On parle alors d’affaiblissement acoustique et de Ra exprimé en dB (décibles) pour mesurer l’efficacité. L’absence d’isolant dans le faux-plafond est préjudiciable.

Est-il possible de poser une laine type IBR au-dessus du plafond existant (au niveau accès, résistance à la charge supplémentaire de dernier, sécurité par rapport au passe des réseaux notamment. Vos cloisons actuelles sont-elles jointives avec les autres parois ? S’il y a un « jour » ou un espace, cela dégrade fortement la performance d’isolation acoustique. Y a-t-il un joint silicone en pied de plaque, des bandes résilientes sous les rails hauts et bas ? Les sons peuvent également passer par les parois latérales, les sols, les percements dans la cloison existante (boîtiers électriques positionnés par exemple en vis-à-vis de part et d’autre de cette cloison) d’où l’intérêt de ce diagnostic pour déterminer la solution adaptée.

A titre d’information, nous avons des solutions à « géométrie variable » adaptées pour traiter des cloisons et améliorer ainsi l’isolation acoustique entre deux locaux contigus ou entre un local et l’extérieur. Vous les trouverez décrites dans ce lien https://particuliers.placo.fr/confort-bien-etre/isolation-phonique/choisir-sa-solution-phonique-pour-ameliorer-son-confort-de-vie

A partir de ce lien, vous pourrez allez prendre connaissance d’autres pages qui ne manqueront pas de vous intéresser.

Restant à votre écoute si vous avez des questions.

Cordialement

Bonjour,
Merci de votre aide, de vos éclairages et de vos questions tres interessantes (et démoralisantes
Bonsoir Denis,
Je suis en train d'évaluer l'option isolation du faux plafond.
Il y a plusieurs modèle de laine IBR. 200/300/400...
Auriez-vous un conseil sur celui a choisir pr améliorer l'aspect phonique ?

Merci d'avance
DenisPlaco 149 Messages postés mercredi 30 avril 2014Date d'inscriptionIntervenant certifié CCMStatut 15 octobre 2018 Dernière intervention - 15 oct. 2018 à 08:43
Bonjour,
L'épaisseur de la laine dans le cas présent jouera plus au niveau thermique qu'acoustique. A partir d'une épaisseur minimale atteinte, l'amélioration de l'acoustique n'est pas proportionnelle à l'augmentation de l'épaisseur de la laine. Si vous le pouvez, choisissez malgré tout la plus forte épaisseur, le confort thermique des occupants n'en sera qu'accru en hiver comme en été.
Cordialement
Commenter la réponse de DenisPlaco
philippe6613 - 5 oct. 2018 à 17:23
0
Merci
bonjour , déjà avec des parties métallique vous aurez beaucoup de
mal ....
Merci pour cette réponse non constructive mais instructive.
Commenter la réponse de philippe6613
0
Merci
Bonjour
pour pouvoir vous répondre i faudrait connaitre un minimum
de choses : quelle est la composition des parois actuelles,
ces parois comportent -elles des portes, comment est constitué
le plafond de ces bureaux, ....

Cdt
Bonjour,
Merci de m'aider.
Je ne connais pas trop les termes technique et vous prie de m'en excuser.

Les bureaux dont je parle sont ainsi :
Au fond, un mur donne sur l'exterieur. Je crois que c'est de la brique puis de l'enduit et du platre. On n'a pas de soucis avec les sons exterieurs.

Sur les côtés, un rail sépare les bureaux. Sur ces rails sont encastrés des planche de placo (BA13 a mon avis) de 250 par 120 environ.
Tout les 120cm, une ossature metallique verticale fixée au rail permet d'inserer un montant qui bloque les 2 planches de placo qui l'entoure par la droite et la gauche.
Ensuite, un vide de 4cm avec de la laine jusqu'a ce que je remplace la laine par ce produit inutile a priori. De l'autre côté du vide, même cirque pr les cloisons du bureau adjacent.

Le dernier coté, qui donne sur le couloir, est une porte assez dense surmonté du même type de placo et un pan de mur vitré.

Enfin le plafond, c'est un quadrillage metalliquz de peut etre 50x50cm sur lequel repose des carrés de faux plafonds courant. Blanc avec des alvéoles. Ceux qui s'effritent dès qu'on les touche, sorte de mélange carton/pâte.
Au dessus des plaques, un nouveau vide d'environ 50cm sans isolant parcouru de quelques cables pr la lumiere et quelques conduits de clim qui ne sert pas.

J'ai fait de mon mieux, désolé si ca manque de clarté.
Commenter la réponse de lucienpel
philippe6613 - 9 oct. 2018 à 10:37
0
Merci
bonjour , pendant ce samedi et dimanche j'ai pensé a une solution pour une isolation efficace ...!
c'est construire un chalet au dessus de vos deux bureaux et la je vous rassure vous serez bien ...
Pilgrim35 63 Messages postés lundi 12 septembre 2016Date d'inscription 12 octobre 2018 Dernière intervention - 9 oct. 2018 à 13:36
Quel intérêt de répondre ça ?
Combler la vacuité de sa vie ?
Comme l'espace entre mes placo... Insonorisation 0 entre les deux oreilles.
Commenter la réponse de philippe6613
0
Merci
Bonjour
< Les bureaux dont je parle sont ainsi : ...... >

si je résume (et que j'ai bien tout compris) cela ressemble à une
cloison 72/48 c'est à dire que les montants verticaux font 48 mm
et de chaque coté une BA 13 (72 étant l'épaisseur totale de la cloison); et une laine entre montants

Pas simple d'améliorer facilement les performances de cette
cloison : rajouter une plaque de plâtre d'un coté ne changera pas grand chose.

Comme déja évoqué regardez si au niveau plafond l'ossature en place peut supporter par exemple une laine de verre en 2OO mm
en lambda 0,035 poids environ 4 kg m2
Regardez aussi l'étanchéité à l'air au niveau porte, un jour par exemple de 5 mm sous une porte dégrade très notablement
l'acoustique de l'ensemble

Pan de mur vitré : difficile de se prononcer sur ces performances
acoustique.

Cdt
gt.55 7418 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 15 octobre 2018 Dernière intervention - 9 oct. 2018 à 13:31
Bonjour,

"Regardez aussi l'étanchéité à l'air au niveau porte, un jour par exemple de 5 mm sous une porte dégrade très notablement l'acoustique de l'ensemble "

Oui, mais si l'on isole cet espace, on dégrade sans doute considérablement la ventilation naturelle de la pièce...
En améliorant l'acoustique, on peut potentiellement provoquer d'autres désordres !

Ce qui participe au fait que ce genre de problème est quasiment insoluble s'il n'a pas été pris en compte au départ, dès la construction...

Cdt
Commenter la réponse de lucienpel
0
Merci
Bonjour

<oui, mais si l'on isole cet espace, on dégrade sans doute considérablement la ventilation naturelle de la pièce...
En améliorant l'acoustique, on peut potentiellement provoquer d'autres désordres ! >

Oui tout à fait
mais il me semble que dans un premier temps identifier les points
faibles peut être intéressant ; après on peut voir pour des entrées
d'air acoustique, .....
Bien sur qu'il vaut mieux avoir une bonne conception au départ,
mais ça vaut peut être le coup de voir si une amélioration
est possible avec un coût raisonnable (ce qui n'est évidemment
pas certain).

Cdt
Commenter la réponse de lucienpel
lucienpel - 14 oct. 2018 à 09:52
0
Merci
Bonjour

<Je suis en train d'évaluer l'option isolation du faux plafond.
Il y a plusieurs modèle de laine IBR. 200/300/400... >

pour le plafond 300 mm ce serait déja bien, après bien sur
il restera les autres points faibles , mais ça peut être
une première étape

Cdt
Commenter la réponse de lucienpel