Isolation façade

Jose67 - 29 janv. 2020 à 22:12
 Jose67 - 12 févr. 2020 à 03:23
Bonjour,

Je voudrais refaire la façade de ma maison, le commercial me propose de refaire une isolation extérieur en même temps (polystyrène 16cm + filet + colle)
Sachant que la maison possède une isolation intérieure des années 90, placo polystyrène, pas top ..
Est-ce que les deux isolations peuvent être compatibles ?
A voir également:

6 réponses

stf_frmu Messages postés 43435 Date d'inscription mercredi 22 février 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 29 février 2024 11 921
29 janv. 2020 à 22:16
Bjr

Bien sur que les 2 peuvent etre compatibles
0
Bonjour,
La solution proposée est la plus économique à condition d être bien faite (panneaux collés avec plots de colle, puis chevillés), pose maille sur enduit puis couche finition, Cependant...elle confine la maison car ce procédé est étanche à la vapeur d eau... et peut provoquer des condensations et donc des moisissures entre le mur et le support.
Les autres solutions, laine de roche ou laine de verre + maille et crepi, laine de bois avec crepi ou bardage, mais les prix s envolent..de 9000 € a 22 000 en fonction des matériaux.
Si la région est chaude, la laine de bois est meilleur solution car le dephasage termique est excellent.
Cordialement
0
atlassaturn Messages postés 3330 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 27 février 2024 1 933
Modifié le 30 janv. 2020 à 19:14
Je suis surpris de lire que les fibres minérales reviennent plus cher que le polystyrène ! c'est vrai par contre pour les fibres végétales (laine de bois , chanvre ) . Mais de toutes façons ce qui fait le prix d'une isolation extérieure ce sont les parements et les finitions (tableaux et appuis des ouvertures , contours …)
0
Bonjour

quelques éléments de réponses :


https://www.lenergietoutcompris.fr/actualites-et-informations/isolation/peut-on-combiner-isolation-exterieure-et-interieure-48553

Cdt
0
atlassaturn Messages postés 3330 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 27 février 2024 1 933
Modifié le 31 janv. 2020 à 15:10
bonjour
Prendre un mur en sandwich entre deux barrières plus ou moins étanches à la vapeur d'eau (plutôt plus que moins pour le polystyrène !) peut comporter un risque , mais ce n'est pas obligatoire . Tout dépend du mur et des risques de présence d'humidité : quelle est la nature du mur , comporte-t-il une partie enterrée sans barrière anti-remontée capillaire ; Le fait qu'actuellement le mur ne paraisse pas humide n'est pas significatif , il peut très bien y avoir une légère remontée mais qui s'élimine régulièrement par évaporation sur la surface libre , ce qui ne sera plus possible après mise en place de plaques de polystyrène .
Donc c'est à vous de voir si il y a un risque significatif en fonction de votre construction .
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
MarcIsover Messages postés 279 Date d'inscription mercredi 30 avril 2014 Statut Membre Dernière intervention 23 novembre 2021 88
4 févr. 2020 à 11:13
Bonjour,

Les deux isolations (ITI et ITE) peuvent être compatibles si une ventilation adaptée est mise en œuvre côté intérieur (elle est de toute façon indispensable quand on souhaite isoler de façon pérenne) voire une étude thermique réalisée qui permettra de déterminer les différents critères à remplir et la compatibilité des différents isolants en prenant compte de la nature du mur.

Le commercial à raison sur le principe de vous proposer une Isolation Thermique par l’Extérieur à la place d’une simple rénovation de la façade. Vous pouvez aussi bénéficier (selon conditions) des aides fiscales actuelles qui sont en pleine évolution. Lire cet article ou comment financer vos travaux de rénovation https://www.isover.fr/mon-projet/ma-renovation/financer-vos-travaux-de-renovation

N’hésitez pas à faire réaliser plusieurs devis avec plusieurs matériaux isolants (la gamme est vaste du PSE aux laines minérales (verre ou roche spécifiquement traitées pour cet usage) en passant par l’Ultra therm 22 (le plus performant en lambda) et autres familles (laines de bois ou autre). A ce sujet et concernant l’argument du déphasage, s’il existe son effet n’est que mineur à l’échelle du bâtiment (voir cette étude réalisée par le CSTC https://www.cstc.be/homepage/index.cfm?cat=publications&sub=bbri-contact&pag=Contact27&art=415. La gamme des différentes finitions est également très vaste : bardages, enduits, vous avez l’embarras du choix.

Bonne réflexion !

0
atlassaturn Messages postés 3330 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 27 février 2024 1 933
Modifié le 4 févr. 2020 à 15:11
Je ne crois pas que la présence d'une ventilation adaptée côté intérieur (VMC) permette de se prémunir contre les risques d'accumulation d'humidité dans un mur pris en sandwich entre deux barrières étanches à la vapeur d'eau ! Ce risque (et c'est l'objet de la question ) ,dépend de la nature du mur , du fait qu'il soit exposé à de l'humidité si il comporte une partie enterrée , et enfin de la présence d'une barrière anti-remontée capillaire .
0
bonjour, C'est bien beau de mettre 16 cm d'isolant, mais le toit déborde-t-il suffisamment ?

ça risque d'être difficilement amortissable tout de même.

Quelle surface fait la maison ? Un ou deux niveaux ?
Quelle est l'épaisseur de l'isolation existante à l'intérieur ?

quel type de chauffage avez-vous ?

En quelle année a été construite la maison ?

Et aussi quel est le climat de la région ?
0
Bonjour
Le toit déborde de 50 cm , l’amortissement n’est pas un soucis, la maison fait 200 m2 sur 2 niveaux des années 85, le chauffage est au gaz essentiellement et tout ça se trouve en Alsace
0