Regle amont

Signaler
-
Messages postés
14235
Date d'inscription
samedi 21 juillet 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 septembre 2021
-
Bonjour,

Bjr

A la maison ayant un disj de brcht EDF de 60A et 2 différentiels de 63A répartit avec 8 disj combien d'intensité pourrais mettre. Pouvez-vous m'expliquer plus précisément. Sachant que la norme limite à 8 disj. Est-ce qu'il y a un calcul à faire ?

Car pour la règle de l'aval c'est la somme des intensités donc plutôt logique comme explication.

Cdt

5 réponses

C'est tout simple

Pour une habitation, EDF ne fait pas de raccordement de plus de 60A et ne commercialise pas d'abonnements supérieurs à 60A.

Donc vous pouvez mettre tous les disjoncteurs que vous voudrez, EDF ne vous fournira pas plus de 60A, donc vous ne dépasserez jamais 63A.

Si vous tentez de tirer plus de 60A, le disjoncteur EDF (ou le compteur Linky) sautera.
Bonjour

Vous n'avez aucun calcul à faire.
C'est le principe (très pratique) de la règle amont.
EDF ne vous délivrant pas plus de 60A, vous ne pourrez jamais dépasser les 63A de l'interrupteur différentiel

La règle aval est nettement moins fiable et plus aléatoire car par exemple derrière un disjoncteur 16A vous pouvez aussi bien avoir un four qui tire 3500W qu'un éclairage qui tire 10W.
Donc elle ne veut pas dire grand chose.
Donc je comprends bien.

Si derrière mon differentiel de 63A je mets 8 disjoncteur divisionnaire je respect la norme.

Et que je génére 72A cela est bon ?

C'est ce principe que j'ai dû mal à éclaircir avec la règle de l'abonné à 60A.

Cdt
Le courant assigné d'un interrupteur différentiel est la valeur maxi du courant qu'il accepte avant de se détériorer voire de "cramer".

Pour éviter cela la norme a prévu 2 possibilités et il faut en respecter au moins une des deux :

- La règle Amont : c'est la plus fiable. Elle consiste à avoir en amont un disjoncteur de calibre inférieur au courant assigné de l'interrupteur différentiel.
Par exemple le disjoncteur d'EDF ne peut pas vous délivrer plus de 60A. Donc un interrupteur différentiel 63A respectera la règle amont car vous ne pourrez jamais atteindre 63A (le disjoncteur 60A sautera avant), alors qu'un 40A ne la respectera pas.
Aucune importance donc que le calcul donne 72A si vous respectez la règle amont.

- La règle Aval : Elle consiste à limiter les circuits que l'on mettra après en essayant de s'assurer, en fonction de la nature des circuits que l'on ne dépassera pas le courant assigné de l'interrupteur différentiel. Pour cela la norme à prévu une règle sur les calibres des disjoncteur qui dit que la somme des calibres des disjoncteurs multipliée par 1 pour les chauffage directe, l'ECS et l'IRVE et par 0,5 pour les autres usages ne doit pas dépasser le courant assigné de l'interrupteur différentiel.
Mais comme dit plus haut, c'est forcément une règle approximative. Il faut donc également y ajouter un peu de bon sens.
En pratique à réserver à des usages peu chargés, par exemple un interrupteur différentiel dédié à l'extérieur avec juste un circuit prises, un circuit éclairage, un circuit portail.

Personnellement je ne mets que des 63A qui respectent la règle amont, d'autant plus que de nos jours l'écart de prix avec un 40A n'est que de 5 à 10€
Et justement pouquoi nous ne pouvons jamais dépasser les valeurs de 63A pour le différentiel sur le tableau et 60A pour le différentiel EDF ?

Il y a qd mm une règle ?
Quelqu'un qui ne respecterai pas les 8 disjoncteurs en aval et qui aurait un courant de 102A par exemple il y a qd mm une limite ?
Messages postés
14235
Date d'inscription
samedi 21 juillet 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 septembre 2021
335
Bonjour Fab, pour dire simplement les choses, un interrupteur différentiel ne coupe pas le courant en cas de court-circuit ou si on dépasse la valeur en ampère qu'il indique.
En admettant, si l'interrupteur différentiel est de 63 ampères et que vous consommez 102 ampères il ne coupera pas, par contre il chauffera et brulera.
L'interrupteur différentiel coupe uniquement en cas de fuite de courant vers la terre, le calibrage 30milli fait que si 30 milliampères fuite vers la terre l'interrupteur différentiel coupera.

Comme le dit Carmina, pour un abonnement monophasé EDF ne délivre pas plus de 60 ampères, les interrupteurs différentiel sont donc légèrement supérieur (63 ampères) pour supporter sans problème 60 ampères.
S'il faut plus 60 ampères il faut passer sur un abonnement triphasé mais ça c'est une autre histoire...

.