Maison plain-pied année 60, question avant achat [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
29968
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
-
Bonjour,

Nous sommes dans l'optique d'acquérir une maison située en sud-loire, datant des années 60.

Bien classique mitoyen par un côté, maçonnerie parpaing et ferme traditionnelle dans les combles perdus, toiture tuile.

Il y a pas mal de travaux à faire, nous prenons pleine conscience de ce que cela représente, mais le potentiel est considérable.

Suite à une visite avec un ami charpentier, il apparait que la maison est construite de la façon suivante:

-Salle de vie / cuisine /buanderie / SDB sur dalle béton avec chape + carrelage (ok classique pas de soucis)
-Sol des 3 chambres en chêne posé sur lambourdes.

Là est ma question, comment savoir si il y a une dalle béton SOUS le plancher sans démonter? est-il possible de réaliser une construction (du moins quand elle a été construite) en prenant parti de ne faire que la moitié de la maison sur une dalle béton, le reste sur lambourdes?

Ce qui m'étonne c'est que la maison est de plain pied, divisée dans sa longueur par un porteur, avec d'un côté la salle, de l'autre les chambres.

Dans les combles perdus on aperçois bien le porteur central (en parpaings) et les porteurs de rives.

Je ne m'y connais pas trop en maison individuelle, je travaille dans le bâtiment mais plutôt des immeubles collectifs, où le rêgne du béton ne faillit pas.

Je vois mal le maçon de l'époque couler une demi-dalle, poser juste son soubassement de rive et relier ce qui reste par des solives / lambourdes.... on parle bien d'une maison de plain-pied, ce dont je parle est donc dans la terre...

Soit je comprends rien et il y a une chape sous le plancher bois, et ce dernier est posé sur des lambourdes (d'où le phénomène caisse de résonnance quand on saute dessus) ou alors tout est en bois à même le sol ( et dans ce cas, avec le temps, il y aurait un tassement différentiel entre le salon en béton et les chambres non?)

Si quelqu'un connait ce type de construction je suis preneur parce que ça s'embrouille un peu dans ma tête, j'ai du mal à imaginer la façon dont cela peut être réalisé...

Merci beaucoup de vos conseils!

10 réponses

Bonjour

Comme vous je ne suis pas un expert, mais qui peut dire comment la maison a été faite a part son premier propriétaire, et encore s'il n'était pas là pour surveiller les entrepreneurs....

Avez vous la conviction qu'elle a été construite en une seul fois, vous pouvez peut être avoir des indications sur le permis de construire, 50ans c'est loin mais les mairies ont des archives et en étant bien gentil, on peut arriver a les lire.
Voir les plans de constructions (qui n'ont pas forcement été respectés)
Si elle a été faite en 2 fois, la dalle présente dans la première partie n'a pas été forcement reproduite dans la deuxième.

Le parquet des chambres est-il neuf ou d'origine, si il est d'origine, pensez vous qu'il serait en bonne état s'il était posé sur la terre, si il est récent il a peut être été remplacé pour un problème d'humidité lié a la pose sans dalle.

début des années 60 on commençait a isoler les maison avec de la laine de verre.
La maison serait plus ancienne il pourrait y a voir un risque, on le lit fréquemment sur ce forum.
La qualité de la maçonnerie pose des parpaings, que vous apercevez dans les combles, finition du gros oeuvre peut elle vous faire pensez que la maison a été faite à la va vite....

Bonne réflexion

Cdlt
Merci pour ta réponse NANARD01

Effectivement je viens d'appeler la mairie (j'aurais du commencer par là) ils recherchent dans leur registre.
Le garage ayant été ajouté par la suite, il y aura forcément une trace de celui-ci, mais de la maison c'est moins sûr...

Concernant la construction en elle-même, tout semble sain et bien construit (agglos, charpente en fermes traditionelles, mur porteur, etc...)

La seule grosse inconnue est le plancher des chambres, et son supportage sur le sol. Je ne pense pas qu'elle est été réalisée en 2 fois, dans le sens ou la charpente porte d'un pignon à l'autre, et couvre les chambres. De plus entre la chambre N°2 et la chambre N°3, se trouvent les WC et la salle de bain, qui eux sont carrelés (doc sur dalle béton).

Donc soit le maçon s'est fait bien ch..r à faire une dalle partielle, soit il a tout coulé et après a rajouté des lambourdes pour poser son parquet massif.

Le parquet est d'origine, est abimée par les années mais n'est pas humide ou craquelé, il y a des tâches, c'est évident, mais compte-tenu de l'entretien quasi inexistant qu'il y a eu dans la maison, cela ne m'étonne pas.

Que signifie une grande tache blanche sur un parquet? il y en a une dans une des chambres, maintenant comme je disais c'est d'origine et à recouvrir de toute façon par un flottant.

Merci tout le monde
Re

la tache blanche pourrait être des traces de champignons du a l'humidité mais ca peut être une fuite de toit.

Actuellement est ce que la tache est sèche?
avez vous une tache au plafond (beaucoup plus petite) a l'aplomb de celle du plancher ?
ça confirmerait la fuite de toit

sinon il faut toucher pour voir si vous sentez une trace d'humidité.

Cdlt
La tache est sèche et apparemment la depuis longtemps puisqu'il y a eu de gros orages dans la région récemment nous avons visites 2 jours après les orages et tout est sec (y compris combles et laine de roche).

Je pense acheter une règle métallique très fine (type règle de charpentier depliable) et la glisser entre les lattes de parquet. Sur un parquet de cet age il y a forcement des jours) Si je touche du dur c'est dalle beton si ça s'enfonce sur 40cm.... Ça sent le remblai!
Messages postés
2834
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
1 mai 2020
962
Bonsoir
Votre question revêt plusieurs aspects . En ce qui concerne votre préoccupation essentielle , à savoir la base du plancher .La solution classique , ce serait un plancher posé sur des lambourdes qui repose sur une dalle . En pareil cas , Les lambourdes ont une hauteur équivalente à l'épaisseur de la dalle de forme sous le carrelage ce qui permet d'aligner les surfaces carrelées et le plancher .
Dans des maisons relativement anciennes on peut trouver des planchers posés sur des poutres fixées dans le mur de soubassement , mais jamais posées sur le sol . Normalement il y a un vide sanitaire donc une ventilation . Vous devriez voir des ouvertures dans le soubassement , ou si le soubassement est complètement enterré , des remontées en surface avec une grille . Si les poutres étaient posées sur le sol , elles ne pourraient pas durer 50 ans , surtout sans aération .
Pour une maison de 1960 , Il faudrait aussi se poser la question : quelle est la classe énergie de la maison (bilan obligatoire) et si il n'est pas bon qu'est ce qui est faisable?
Effectivement, je me demandais pourquoi il y avait un vide entre la terre et le soubassement (soubassement visible depuis le jardin).
De plus sur les pignons les plus exposées au froid, l'isolation a été faite par l'extérieur (environ 10cm de complexe). Sur la façade principale, c'est de l'enduit classique, je ne sais pas quand a été réalisé cette isolation par contre.
Je pense que c'est bien Un plancher lambourde, maintenant j'avais eu le raisonnement similaire me disant que si cela avait été un plancher beton avec ajout de lambourdes et parquet, il y aurait un décalage de niveaux entre les 2 dalles bétons (je vois mal le maçon couler une chape de 20cm pour faire son carrelage..., chape étant l'équivalent du vide sanitaire des parquets...)

C'est quand même hyper chiant de pas avoir les plans de l'époque...
Bonjour

La chape béton ou il y a le carrelage peut être plus épaisse en périphérie est faire que 10/15cm sur 80% de la surface. (fondation couler en même temps que la dalle) ce qui peut fausser l'aspect des niveaux vu de l'extérieur

Si il y a un dalle béton sous le plancher les lambourdes non pas besoin d'être très épaisse, il faut quelle soit suffisamment rigide pour bien tenir le parquet.

http://boisphile.over-blog.com/1-categorie-512072.html
Section des lambourdes.
La largueur usuelle des lambourdes est de 80mm. Dans le cas où elles reposent sur support continu, leur largeur minimum peut être de 40mm si la pose est faite à l'anglaise, à coupe de pierre ou à coupe perdue, 50mm dans le cas où les joints sont posés sur les lambourdes et 70mm si la pose est à bâtons rompus ou à point de Hongrie.
Pour des lambourdes de largeur 80mm, l'épaisseur minimum généralement admise est de 20mm sur support continu, 25mm pour une pose des supports avec entraxe maximum de 350mm, 32mm pour un entraxe de supports compris entre 350 et 450mm et 52mm pour un entraxe de supports compris entre 450 et 600mm.
Lorsqu'elles sont nécessaires, les cales sont considérées comme étant des supports.


le seul moyen de vous rassurer et de passer une lame métallique (réglet de mécanicien en acier de 50cm) entre les lames de parquet vous serez vite si il y a du béton dessous car l'épaisseur des lambourdes sera moins forte

Cdlt
Effectivement la règle métallique semble être la seule solution a moindre frais, de plus impossible de faire quoique ce soit en l'état, je ne suis pas chez moi!

Il a été rajoute après coût au plafond des plaques de polystyrène "isolantes" les fameuses plaques carres de 2cm d'epais collées au plafond. Donc pas possible de voir l'état de celui-ci par le dessous (via les combles ça semble ok). Je posterais des photos demain, ça vous en dira un peu plus.

La BMW étant hs depuis environ 10ans, la maison a vécu sa vie depuis, entre hivers rigoureux et étés chauds, sans ventilation ça risque pas d'améliorer la chose...

Ps, apparemment les planchers lambourdes sont poses sans joints, donc je sais pas trop ou je vais glisser la fameuse règle mais bon...

Merci encore
Lire vmc et non BMW...
Bonjour,

Analyse des photos
Pour les taches de parquet on dirait que des produit chimiques ont été renversé dessus, a moins que ce ne soit de l'urine de chien par exemple.

Pour les tache noir des tuiles la poudre bleu qui se trouve vers la VMC semble être de la poudre d'extincteur photo 528, elle a peut être pris feu, la carcasse est très noir.

Il y a une vmc mais apparemment aucune entrée d'air sur les pièces sèches

Le blanc sur la charpente, je dirais que c'est une face non traitée au fongicide.
sur les tuile, lickens champignon du a la condensation qui peut se produire sous les tuiles

Bizarre le placo sous l"évier, il a été rajouté après, ca semble tout a refaire pour isoler correctement, comme pour les comble ou il faut mettre au moins 200mm de laine de roche

l'éléc a par l'air trop dégradé, mais la photo 479, la norme impose pour passer les lignes avant de faire les placo pour mettre les prise en avant, et de le faire a la norme c15-100

les tuyaux qui passe dans le plafond, ont l'air plutôt rouillés

photo 535 c'est l'alim de la VMC ?

photo 505 traces d'humidité pont thermique ?

photo 502 la plomberie n'a pas l'air en bonne état (bricolé) en plus elle passe derriere le placo c'est pas bon en cas de fuite faut tout casser.

certain murs on l'air d'être isolés, ca se faisait en 1970 (100mm de laine de verre pas très dense a l'époque) un doublage total s'impose

le chauffage est au fioul, ? état de la chaudière ?

pas de double vitrage, y a du boulot .........

a faire chiffrer avant l'achat

Voilà un petit avis qui n'engage que moi

Cdlt
Merci Nanard.

Pour le plancher aucune idée de ce que c'est.

Comme on peut le voir sur les photos, les petites branches qui passent derrière les volets, cachent en fait une forêt de ronces derrière la maison. ces pièces n'ont donc pas été ouvertes depuis au moins 1 an. La face isolée par l'extérieur est bien celle des chambres.

Le bleu rendu est la poussière via le flash, sinon pas de poudre, c'est en l'état. (les tuyaux de vmc auraient brulés, ils sont intacts).

Le placo dont tu parles n'est pas seulement l'arrière du meuble? car les tuyaux passent bien devant le mur, et la plaque de bois que l'on voit c'est le meuble de cuisine.

Isolation des combles, il est prévu de mettre 260mm d'isover avec pare-vapeur intégré.

Chauffage gaz naturel, voila la chaudière, et les radiateurs :

http://imageshack.com/f/j8p1030499xj

http://imageshack.com/f/5kp1030485vj

http://imageshack.com/f/n4p1030489fj

http://imageshack.com/f/5dp1030482rj


Disons qu'on a prévu un volant de 25000€ pour les travaux, et environ 10000 de côté au cas où.

elec j'ai compté 6000€, ouvrants et porte d'entrée 8000€ posés (leroy merlin confirme), le reste ça sera à la découverte et la mise en service... mais bon faut pas se leurrer, yaura des surprises.

Maintenant j'aimerais limiter la casse, d'où mes questions.
Re
correction texte
l'éléc n'a pas l'air trop dégradée, photo 479, passer les lignes avant de refaire les placo pour mettre les prise en avant, et de le faire a la norme c15-100

plus
les canalisations radiateurs passent sous la dalle, dur dur en cas de fuite...

Cdlt
Re

je regarde a nouveau la photo de la poudre bleu, vous n'avez peut être pas vu la couleur par manque d'éclairage, mais sachez que la poudre ABC des extincteurs exactement la même couleur, c'est surprenant, a mon avis ce n'est pas un effet de flash parce que les taches a contrepente de la charpente ont la même couleur.

Cdlt
Messages postés
29968
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
5 122
bonjour

pour plus de facilité de lecture des photos, j'ai activer les liens...

pour ma part je pencherai plus pour un parquet massif collé directement sur la dalle....

mais parents ont une maison qui a a peu près le même age et c'est tout a fait le même style....

a cette époque ils coulaient une dalle, puis faisait une chape dessus - 1 cm pour le carrelage et - 1.5 cm pour la parquet.....

de toute façon si le parquet finissait un peu plus haut cela ne posait pas de problème car une fois fini de poser il était totalement poncé... donc il s'arrangeai pour rattraper la hauteur du carrelage.

test pour savoir comment est posé le parquet....

tapez dessus avec un outils a différents endroits pour savoir si cela sonne creux et sautez dessus pour voir sa flexibilité

si c'est non flexible et non résonnant c'est un parquet massif collé sur dalle béton
Boujour,
J'imagine que vous avez répondu à toutes vos questions depuis le temps... Je rencontre aujourd'hui les mêmes problématiques... Vide sanitaire!? Dalle béton et bois... Pourriez vous me renseigner !? Merci
Messages postés
29968
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
5 122
Bsr
Et que voulez vous savoir ?
Savoir si il y a avait finalement un vide sanitaire !!? Ce qu'il y avait sous la plancher bois !?
Messages postés
29968
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
5 122
Pour chaque maison c'est different.
Regarder la votre et allez voir si vous avez un vide danitaire avec au dessus une dalle ou plancher bois
Ah pardon je pensais que je m'adressais à la personne qui avait posé la question... Et vu que je suis dans le même cas...
Merci quand même
Messages postés
29968
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
5 122
La ppersonne qui a posé la question l'a fait en 2011....
Depuis le temps sont probleme est surement resolu mais nous n'en savons rien.
De plus même si votre probleme semble similaire, rien ne prouve que votre maison est ete construite sur la meme configuration