Volige et espace d'air

géfroid - Modifié par géfroid le 29/09/2012 à 15:40
 géfroid - 9 oct. 2012 à 17:16
Bonjour,
mon vieux grenier n'a jamais été isolé. Les tuiles sont posées sur des liteaux, ces liteaux sont fixés sur des chevrons (si c'est bien le nom), et c'est tout.


il ne pleut pas dans le grenier mais le vent passe, l'hiver dernier, de la neige est passée sous les vieilles tuiles et donc le froid et la chaleur...ben en gros c'est comme dehors


les chevrons font, grosso modo, 10 cm de profondeur
l'espace entre un chevron est les tuiles est de, en gros, 4 cm


est-ce que je peux mettre de la volige au milieu du chevron ?


il y aurait alors un espace de 9 cm jusqu'aux tuiles...
est-ce un espace suffisant pour éviter que la volige et les liteaux ne pourrissent par l'humidité ?
tout ça dans le but de mettre de la laine de verre de 5 cm contre les volige...


et si pas de volige, un pare-vapeur agrafé ?


merci pour votre aide

3 réponses

jdf_daniel26 Messages postés 4737 Date d'inscription lundi 27 juin 2011 Statut Modérateur Dernière intervention 27 mars 2023 1 769
1 oct. 2012 à 13:20
Bonjour,
L'idéal, bien-sûr et de poser un écran sous-tuiles . Cependant les conseilleurs ne sont pas les payeurs , il faut retirer les tuiles ! Mais c'est ce que j'ai fait, les économies en chauffage sont là, de plus vous-vous retrouvez avec une isolation saine , hors poussière et des combles propre même après 11 ans ...
Bon courage,
0
Bonjour,
merci pour votre réponse.
Enlever les tuiles est un chantier trop onéreux ou non faisable pour moi en ce moment.
J'aurais donc aimer mettre de la volige à mi-distance des tuiles et du début des chevrons.
J'imaginais mettre un produit contre les intempéries sur ces voliges, côté extérieur.
Côté intérieur j'aurais mis un isolant mince, pour arriver à ras des chevrons, puis remettre une autre couche d'isolant, croisé.
Pensez-vous que les voliges puissent faire pourrir les liteaux sur lesquels les tuiles reposent, par exemple si une des tuiles venait à casser ? (volige espacées des liteaux par environ 4 ou 5 cm)
0
atlassaturn Messages postés 3374 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 20 mai 2024 1 957
Modifié par atlassaturn le 5/10/2012 à 10:30
Bonjour
Si vous habitez en montagne (neige et vent qui fait passer la neige sous les tuiles) normalement un double toit s'impose . C'est d'ailleurs obligatoire dans ces conditions pour toute nouvelle construction . En pareil cas il faut laisser une lame d'air d'au moins 2cm entre la couverture (liteaux + tuiles) et la double toiture (volige ou panneaux agglo , osb ...+ étanchéité) . Cette lame d'air doit être ventilée , c'est à dire ouverte vers l'extérieur en partie basse (passée de toit ) et en partie haute près du faîtage (chatières ou tout autre dispositif).
Si vous mettez une étanchéité à mi-hauteur des chevrons ou au bas des chevrons , vous aurez une lame d'air largement suffisante , par contre il faudra qu'elle soit ouverte aux deux extrémités .
Il faudrait aussi que cette étanchéité renvoie l'eau éventuelle (neige passée sous les tuiles ou fuite due à une tuile cassée) en dehors des murs . C'est à dire il faudrait prolonger cette étanchéité au delà des encluseaux entre chevrons , du point de vue esthétique et faisabilité ce n'est pas évident .
Rien ne remplacera un double toit , mais c'est vrai ça implique d'enlever les tuiles et les liteaux , de mettre un voligeage (ou des panneaux) , une étanchéité , de refaire les bandeaux , de faire un double litage pour la ventilation et enfin de remettre les tuiles si elles ne sont pas cassées , c'est pratiquement le prix d'une toiture neuve !
0
merci pour vos conseils, ça m'a donné des idées
Bonne continuation
0