Signaler

Pourquoi ma cheminee ne chauffe pas ? [Fermé]

Posez votre question yakusa59 - Dernière réponse le 15 janv. 2013 à 13:46
J'ai une cheminee au feu de bois dans un salon de 30 metres carré, je brule du chene et elle ne chauffe pratiquement pas ? J'ai l'impression que toute la chaleur part dans le conduit !!!
Afficher la suite 
Utile
+8
moins plus
Bonjour, Je vais essayer de vous aider (sans garantie) en vous détaillant totalement la manière dont je procède : _Votre insert doit avoir sur le côté une "tirette", selon la position de celle-ci, le conduit de la cheminée est plus ou moins ouvert. Lorsque l'on veut allumer le feu, on tire à fond sur la tirette (elle sort alors d'une dizaine de centimètres), l'on ouvre aussi le volet du tiroir à cendre, et enfin on tire légèrement sur la grille en fonte située à l'intérieur du foyer, de manière à ce que les trous de cette grille soient ouvert à moitié. On met du papier du petit bois et deux bûches, on allume le papier, et on ferme la porte vitrée de l'insert. (Je préfère tout expliquer en totalité, ce n'est pas que je prenne les autres pour des idiots, mais pour avoir juste "zappé" un de ces détails, j'ai eu, au début, de grosses difficultés à tirer le maximum de rendement de mon insert.) Ensuite, et seulement quand les flammes sont assez vives et que les bûches elles-même sont en flammes, l'on referme la porte du tiroir de cendre en laissant légèrement ouvert les deux ouvertures à vis, de celle-ci, on repousse la tirette presqu'à fond (en la laissant sur le dernier ou l'avant dernier cran), la combustion "lente" commence alors, et c'est là que la fonte de l'insert commençant à chauffer, on doit alors sentir l'air chaud s'échapper des ouies sur les côtés de la cheminée. Progressivement, et au fur et à mesure que la température monte dans la pièce, l'on va refermer l'évacuation de la fumée en poussant la tirette. (même poussée à fond, les fumées auront la place pour s'échapper, le conduit n'étant jamais totalement fermé!) L'on pourra aussi réguler (un peu) la température en resserrant les volets du tiroir de cendre, réduisant donc l'arrivée d'air, et par suite, la combustion. Dès que les deux premières bûches seront consumée sur un tiers environ, en rajouter une. (Il faut toujours garder au moins deux bûches côte à cote, de manière à conserver un point chaud entre elles, mais on peut charger beaucoup plus lorsqu'il y a beaucoup de braises et que l'on veut allez dormir par exemple.) Ultimes précisions, avant de faire un feu dans votre cheminée, faites en ramoner le conduit (c'est obligatoire pour les assurances et bon pour votre sécurité) et vérifiez entre deux feux, que la plaque en fonte située au plafond de votre insert (à l'intérieur) n'est pas couverte de suie, en la démontant totalement. (Il faut en premier, soulever la partie qui est vers vous, puis la tirer de manière à la décrocher du rebord sur laquelle elle repose au fond de l'insert. manœuvrez ensuite plusieurs fois la tirette qui commande le clapet d'ouverture (ou de fermeture! ;-) du conduit de cheminée.) Là, je pense avoir été exhaustif et j'espère que cela vous sera utile. Tenez-nous au courant, merci. Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Utile
+6
moins plus
Bonjour, Je ne suis pas spécialiste des cheminées, mais en ai construit une et étudiés pas mal pour pouvoir vous dire que votre impression est totalement justifiée!... "Toute la chaleur part dans le conduit!" C'est ce qui a poussé les constructeurs à créer des récupérateurs de chaleur (même les anciens, car j'ai vue une cheminée de plus de deux cents ans équipée d'un récupérateur de chaleur fait en brique dans le sol et le fond de celle-ci, avec circulation d'air pris à l'extérieur et serpentant dans ce labyrinthe, pour être recraché dans la pièce de chaque côté du manteau de la cheminée!) Il existe aussi maintenant, des inserts qui couplés aux récupérateurs de chaleur, offrent encore un meilleur rendement. Les cheminées "ouvertes", ne subsistent dans les maisons neuves, que dans le midi et à titre décoratif. (c'est agréable à regarder, mais, sauf à être devant le feu, cela ne réchauffe guère que les mains que l'on tend vers les flammes!... C'était le cas dans le temps, où une température de 14 à 15°C (avec le feu) était considéré comme correcte... Les pulls aidant à conserver la chaleur corporelle, ainsi que les couettes épaisses la nuit, et je vous assure que malgré la tenue de quelques braises, les petits matins étaient "frisquets"! ;-))) Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Utile
+5
moins plus
J'ai des cheminées de ville, au bout d'une heure on ne tiens pas devant, je pense qu'on est aux alentours de 6 kw. Donc ça dépend des cheminées.
Utile
+4
moins plus
Le fait est que j'ai un insert avec une ventillation et la chaleur est recuperée par deux sorties et renvoyée directement dans le salon ! Pourtant il ne fait pas chaud dans mon salon.
Utile
+2
moins plus
C'est un unsert Deville mais je ne connais pas la puissance. Cet insert etait deja monté lorsque j'ai acheté la maison. Sur le dessus de l'insert au centre il y a le conduit d'evacuation et de chaque coté deux sorties reliées a deux plaque d'aeration de part et d'autre de la cheminee. De plus il y a une ventillation a deux vitesses.
Utile
+2
moins plus
Bonjour à tous, Je confirme : feux réduit au minimum dans l'insert (quand je l'utilise) : la température monte à 22°C dans une pièce de 35 m2 (isolation aux normes électriques d'il y a vingt ans...), et pourtant une seule sortie donne dans la pièce, la seconde chauffant tout le 1er étage... :-] (bon, le problème c'est d'acheter le bois et de le transporter une fois pour le stocker, une autre fois pour le rapporter dans la maison! :-((() Un ventilateur au plafond, avec positions "hivers" ou "été", permet d'homogénéiser la température dans la pièce, et de renvoyer la chaleur dans les autres pièces du rez-de-chaussée lorsque j'ouvre les portes donnant sur le couloir interne. (La ventilation forcée reste en marche en permanence et les arrivées d'air extérieures sont ouvertes au dessus des fenêtres ce qui doit pourtant diminuer le rendement mais assure notre sécurité!) Vous devez donc avoir un problème, soit ceux déjà signalés par le noir, soit une très mauvaise isolation. Tenez-nous au courant, merci. Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Utile
+2
moins plus
C'est tres gentil da votre part. Je vais faire une flambée demain sour et je vous tiendrai au courant. Par contre ma cheminée ne comporte pas de tirette, mais une molette. Le probleme, c'est qu'elle est graduée de 0 à 8 et je ne sais pas si le 8 correspond a un tirage maxi ou à un chauffage maxi. Sincere salutations.
Utile
+2
moins plus
Bonjour, Le repérage du sens de la molette est simple à faire, dans un sens les flammes augmentent et dans l'autre elles diminuent. A l'allumage (ou quand on veut ouvrir la porte) les flammes doivent être aux maximum (car la trappe est ouverte et donc le tirage augmente) et au minimum en marche normale (le tirage diminue et on passe en combustion lente avec le maximum de récupération de chaleur.) Autre moyen plus radical : quand la trappe est fermée, et si vous ouvrez la porte de l'insert, vous récupérerez toute la fumée dans la pièce! ;-))) Tenez-nous au courant, merci. Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Utile
+2
moins plus
J'avais un problème similaire avec ma cheminée insert. J'arrivais à peine à obtenir 17° dans la pièce principale au bout de 4 heures, et on pouvait mettre la main sur la vitre sans craindre de se bruler.
Après avoir contacté un spécialiste, j'ai du vérifier 3 choses :
1°) les tirages (bas et haut) : le tirage bas fonctionnait bien, puisque j'arrivais à l'obstruer ou à l'ouvrir complètement. Par contre, le tirage haut ne fonctionnait pas bien. En venant ramoner le conduit de la cheminée, la ramoneur avait positionné le tirage haut (trappe à l'intérieur en haut de l'insert, au départ du conduit) en position verticale ! Ce qui faisait que quand j'actionnais la manette de fermeture/ouverture du tirage haut, la trappe ne se refermait que de 45°, n'obstruant absolument pas le conduit. En bref, toute la chaleur partait dans le conduit, et je chauffais les étoiles !!! En manipulant un peu la trappe à la main (!!!insert froid!!!), je suis arrivé à la repositionné à 45° en position ouverte, et 0° en position fermée. Étant de diamètre inférieure au conduit, elle ne l'obstrue qu'en partie une fois totalement refermée, ce qui permet d'évacuer les fumées, et de faire monter considérablement la température dans l'insert.
2°) L'étanchéité de la vitre : j'ai repris tout le cordage qui entoure la vitre pour revoir son étanchéité. Il ne faut pas que de l'air puisse passer à cet endroit !!! Il faut acheter du cordage spécial et de la colle qui ne brûle pas...
3°) L'air doit passer librement tout autour de l'insert (dessous et sur les côtés), remonter, et sortir par les évents.

La suite, je n'ai plus reconnu mon insert !

Pour partir, le feu a besoin que tous les tirages soient ouverts. Une fois qu'il est bien parti, charger au maximum l'insert de grosses buches autant que l'on peut. Une fois que le feu a pris avec les grosses buches, fermer tous les tirages !!!
Et maintenant, laissez couver le feu pendant des heures, et rajouter buche par buche pour faire durer le plaisir... Maintenant, la température monte au delà des 20° dans la pièce, la vitre est brulante, et les braises durent jusqu'au lendemain matin, prêtes à repartir pour une nouvelle flambée...
Aso- 15 janv. 2013 à 13:46
Merci pour ces infos !! Je viens d'acheter ma maison, avec un insert Barbas dans le salon. Zéro chaleur, vitre quasi froide ! Je vais vérifier tout ça ce soir grâce à vos informations.
Utile
+1
moins plus
bonjour peut être que le conduit tire trop, il faudrait faire mesurer la dépression, elle doit se situer entre 7 et 10 Pa . songer aussi à placer un régulateur à la sortie de l'insert. Avez vous de belle flamme ou le bois se consume doucement, le montage de l'insert récupère t-il la chaleur de la buse dans une hotte ? qu'elle est la puissance de l'insert ?
Utile
+1
moins plus
bonjour A première vu, il est bien monté, voir le tirage du conduit, normalement, cela devrait chauffer d'enfer dans une pièce de 30 m²
Utile
+1
moins plus
Le probleme c'est que je ne sais toujours pas quoi faire !!! Vous me dites que ça viens surement du tirage mais comment faire pour modifier le tirage?
Utile
+1
moins plus
bonjour

jai un insert bodin avec deux tirettes
la premiere est o et f
la deuxieme est numerote de 0 a 3

comment regler ces molettes pour que ma vielle maison de 60m2 chauffe sans trop consume le bois sachant que jai de tres gros mur


merci a vous
Zouze- 14 janv. 2013 à 06:55
Bonjour,

La première limite le tirage d'air sortant, la seconde limite le tirage d'air entrant.
Pour démarrer ton feu, il faut tout ouvrir : la première sur o et la seconde sur 0 (tirage maximal).
Quand la flambée est bien partie (au bout de quelques minutes), fermer la première sur f (tirage sortant) pour augmenter la chaleur de ton foyer.
Quand ton foyer est plein de braises au bout de 30 à 60 minutes environ, fermer la deuxième sur 3 (tirage entrant), et laisser "couver" le feu en rajoutant une buche de temps en temps.

Quand il y a trop de vent à l'extérieur, au démarrage placer la première sur f, pour limiter le tirage sortant, et augmenter la chaleur de ton foyer.

A+

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !