Problème de traitement sur un plan de travail en hêtre

Résolu
Valou - Modifié par Emilie-Linternaute le 17/01/2017 à 12:15
Paul-Bernard
Messages postés
33299
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
- 5 sept. 2015 à 19:19
Bonjour, j'ai appliqué sur mon plan de travail en hêtre 4 couches de mélange 2/3 huile de lin 1/3 essence de térébenthine histoire que le bois sature. Par la suite j'ai appliqué une cire (20% cire d'abeille, 80% térébenthine) 2 couches pour être sur. Je fais le teste avec de l'eau pour voir la réaction du bois, résultat le bois devient blanc, gondole. En gros ça ou rien c'était pareil! Et la mes questions c'est qu'est ce que j'ai mal fait? et maintenant que dois-je faire??? Je suis perdus! Please help me!

2 réponses

ok merci de votre réponse, très pertinente! Donc la en théorie le bois est quand mm bien protégé??? je pourrais juste attendre que la cire parte avec le temps??? de ce que j'ai compris c'est la cire qui marque et pas le bois? Parce-que le ponçage c'est très long! Et utiliser un décapeur thermique pour caraméliser le bois une fois la cire enlevée? Merci encore de votre réponse.
Cordialement
1
Paul-Bernard Haut
Messages postés
33299
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
4 088
18 janv. 2014 à 10:33
Bonjour Valou.
Vous risquez d'attendre longtemps que la cire parte toute seule, et ça ne se passera pas sans laisser de traces.
Oui c'est la cire qui marque. Le bois ne sera marqué principalement que par les coupures,rayures, chocs, etc... De là à dire qu'il est "protégé", sachant qu'il va se marquer à la moindre goutte d'eau, que vous ne pouvez plus y poser un plat chaud, etc...
"Caraméliser" le bois? Non, surtout pas! Car c'est d'abord la cire et l'huile qui "caraméliseraient" et donneraient à tout le bois de votre plan de travail une odeur et un goût infects et persistants qui seraient transmis à tout ce que vous poserez dessus. Et j'émets de sérieux doutes sur l'esthétique de la chose, sans compter les énormes difficultés que vous aurez à retirer cet aspect (à supposer même que vous y arriviez).
Mais vous aurez très peu à poncer, très léger! Le plus gros du travail consistera à frotter au chiffon imbibé de solvant.
Bon week-end. Cordialement.
0
Merci pour tous! ça fait plaisir de voir que tous le monde ne pense pas que à sois même et partage leur savoir ! C'est noté et imprimé. Au boulot maintenant!
Bonne journée à vous
Bonne continuation.
Cordialement.
0
Je fais remonter ce sujet qui est très vieux, mais j'ai besoin de conseils moi aussi au sujet d'un plan de travail en hêtre Brut.
Il ne sera pas posé dans une cuisine, mais sur deux tréteaux d'architecte en guise de bureau pour mon fils lycéen.
J'ai voulu lui appliquer de l'huile, la même que celle utilisée sur les plans de travail alimentaires.
J'ai d'abord poncé avec un grain fin, puis appliqué une couche généreuse d'huile.
Le lendemain c'était sec. J'ai poncé légèrement au grain fin, puis j'ai appliqué à deux heures d'intervalle environ, 3 couches d'huile.
Maintenant que cela a séché depuis plus d'une semaine, je suis déçue car le toucher du plan de travail accroche légèrement. Je n'osais pas poncer, mais finalement j'ai poncé encore avec un grain très fin.
Je ne sais pas si je dois rajouter une couche finale d'huile, au risque d'avoir à poncer à chaque fois.
D'après vous qu'est-ce que je dois faire ?
Merci pour votre aide
0
Paul-Bernard
Messages postés
33299
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
4 088 > kané
1 sept. 2015 à 21:14
Bonsoir kané.

Avant tout posez une nappe ou une autre protection sur ce plan de travail, car si votre fils pose une feuille de papier dessus, celle-ci va absorber de l'huile dont il est imbibé, que vous le ponciez ou pas. Il est inutilisable en tant que bureau. Tôt ou tard, l'huile finira par ressortir.
L'huile sur le bois, c'était bien du temps où il n'existait rien d'autre...

Bonne soirée. Cordialement.
0
Alors qu'aurai-je dû passer, plutôt que de l'huile ?
0
Paul-Bernard Haut
Messages postés
33299
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
4 088
17 janv. 2014 à 18:24
Bonjour Valou.
Votre erreur a été de cirer un bois huilé. Une fois le bois imprégné d'huile de lin, on ne peut plus rien y faire pénétrer.
Vous ne l'avez pas vu dès l'application de la cire, car celle-ci était constituée, dites-vous, à 80 % d'essence de térébenthine. Et c'est ce solvant qui a permis à la cire d'abeille d'adhérer à peu près sur le bois huilé. Je dis bien "à peu près" car dès que de l'eau a été versée ou renversée dessus, elle s'est émulsifiée ou agglomérée avec la cire.
Que faire? Tentez de décirer le bois (frotter au chiffon non pelucheux imbibé d'essence de térébenthine, puis d'essence F ou d'acétone. Mais il va être très difficile de déterminer à quel moment c'est la cire qui sera dissoute, et à quel moment c'est l'huile de lin.
Je vous conseillerai plutôt de tout retirer (cire + huile), de poncer légèrement le bois, exempt de taches grasses ("bois blanc") au papier à grain très fin (600 ou plus), et de le dépoussiérer soigneusement. Vous pourrez alors repartir sur un bois brut, et y appliquer un nouveau traitement de surface (huile de lin si vous y tenez, mais pour un plan de travail de cuisine c'est plutôt délicat car sensible à la chaleur, ou fond dur suivi de vernis ou vitrifié).
Bon week-end. Cordialement.
-1