Isolation des murs

ISA - 2 déc. 2014 à 12:54
MarcIsover Messages postés 279 Date d'inscription mercredi 30 avril 2014 Statut Membre Dernière intervention 23 novembre 2021 - 4 déc. 2014 à 17:45
Bonjour,

J'ai acheté un F2 des années 70, n'ayant aucune isolation, et donnant au dernier étage, je
vais mettre contre murs extérieurs et tous les plafonds, une isolation mince, qui reposera au
plafond sur les fourrures où seront fixées les plaques de plâtre, et aux murs, je vais agrafer,
je voudrais savoir, si contre les murs, je peux mettre une lainde verre nue, puis l'isolant mince et terminer par plaque de plâtre, pose avec montants et rails de 48,
merci pour votre réponse,

3 réponses

stf_frmu Messages postés 43440 Date d'inscription mercredi 22 février 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 1 mars 2024 11 919
2 déc. 2014 à 13:46
oui vous pouvez
0
Bonjour
pour que l'isolant mince ait une efficacité il faut respecter ses préconisations
de mise en oeuvre : lame d'air de chaque coté.
Cdt
0
hicot35 Messages postés 53 Date d'inscription mercredi 4 avril 2012 Statut Membre Dernière intervention 15 septembre 2020 7
4 déc. 2014 à 17:11
Lames d'air immobile bien sûr ! Car seul l'air immobile est isolant ;)
0
MarcIsover Messages postés 279 Date d'inscription mercredi 30 avril 2014 Statut Membre Dernière intervention 23 novembre 2021 88
4 déc. 2014 à 17:45
Bonjour ISA,
Le sens de montage que vous proposez pour vos murs est conforme.
La RTE (règlementation thermique de l'existant) impose, dès lors que de travaux d'isolation sont entrepris en rénovation, des valeurs minimales de résistance thermique R qui sont de R=4.5 m².K/W en plafond et R=2.3 m².K/W en murs. Ces exigence ne que sont des valeurs plancher et votre intérêt, autant pour vos économies d'énergie que pour votre confort, est viser des performances supérieures (elles sont couramment admises en neuf respectivement de l'ordre de R=7 m².K/W et 4 m².K/W) https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000822199/2020-12-03/ .
Je vous invite à prendre connaissance émis par l'ADEME concernant les isolants minces autrement appelés produits minces réfléchissants (PMR) http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/adm00013353_adm_attache1.pdf
Ils y sont qualifiés de compléments d'isolation thermique et il faudra se baser sur la résistance thermique de la laine minérale pour atteindre le niveau d'isolation voulu.
D'autre part, la pose d'une laine minérale entre montants métalliques entraine une diminution de 45% de l'efficacité de l'isolant due aux ponts thermiques des montants. Une pose continue à l'arrière des montants ou à l'aide du système Optima permet une meilleure efficacité de l'isolation.
Je reste à votre écoute si vous avez des questions complémentaires :-)

0