Isolation par soufflage

guins2022
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 27 janvier 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
28 janvier 2022
- 27 janv. 2022 à 09:21
atlassaturn
Messages postés
3138
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 juillet 2022
- 28 janv. 2022 à 13:46
Bonjour à tous,

J'habite une maison RT 2005 âgée de 11 ans, afin d'optimiser les dépenses d’électricités en chauffage j’ai décidé de renforcer l’isolation des combles perdus.
Se pose la question de l’isolant à choisir et mon choix se porte sur l’isolation par soufflage pour combler un maximum les ponts thermiques et les points de rosés éventuels.
Plusieurs choix s’offrent à moi cependant je ne sais pas lequel choisir entre la laine de verre, la ouate de cellulose ou encore la laine de roche.
J’ai actuellement 200 mm de laine de verre marque isover.
Merci d’avance de vos retours.

7 réponses

stf_frmu
Messages postés
38860
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
11 614
27 janv. 2022 à 09:45
Bjr
Vos 200mm depuis 2005 ont du se tasser un peu.
Pour ma part je partirai sur 150/200mm soufflé en laine de verre ou roche en complément de l'isolant actuel.
Mais attendez d'autreswacis, il y a ici des spécialistes isolation
1
Merci de votre retour
0
Bonjour
l'isolant soufflé actuellement étant en laine de verre , pour 200 mm
son R doit être de l'ordre de 4,5.

Pour ne pas l'écraser (donc diminuer son R) il ne faut pas souffler
en complément un isolant lourd ; pour moi l'idéal dans ce cas serait de souffler
une laine de verre , à la rigueur une laine de roche si vous êtes
'coincé' question approvisionnement.

Attention sans écran HPV la laine ne doit pas toucher les tuiles il faut au
moins 2 cm de lame d'air entre le sous face des liteaux support de couverture
et le dessus de la laine .
Ce point à respecter peut parfois être critique en bas de pente.

Cdt
1
stf_frmu
Messages postés
38860
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
11 614
27 janv. 2022 à 15:35
Bjr Lucienpel
Je suis pas certain que son isolation actuelle soit soufflée.
Tout du moins je ne l'ai pas compris ainsi
1
Bonsoir , effectivement mon isolant actuel n est pas soufflé. J avais l idée de souffler un isolant pour palier au point de rosée et améliorer l’isolation .
Merci encore de vos réponses
Cdlt
1
atlassaturn
Messages postés
3138
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 juillet 2022
1 820
27 janv. 2022 à 22:21
Bonsoir
Je n'ai pas compris où intervient le problème du point de rosée !
Où le problème de point de rosée peut il se poser ? Au point le plus froid ,c'est à dire au niveau de la sous-toiture si elle n'est pas HPV Un complément d'isolation ne changera rien au problème .
Si vous avez un pare-vapeur correct sous l'isolation existante , le risque de condensation est réduit , et nul si vos combles sont un tant soi peu ventilés .
Si il n'y a pas de pare-vapeur (ou si le pare-vapeur n'est pas parfait) la situation est encore viable à condition d'avoir une ventilation suffisante des combles , la DTU applicable définit les règles de ventilation en pareil cas
1
guins2022
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 27 janvier 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
28 janvier 2022

28 janv. 2022 à 09:11
Bonjour Atlassaturn, merci pour votre réponse. Je me suis mal expliqué, j'ai constaté 2 points de rosée au niveau des chambres de l'étage situés dans les angles des rampants et au niveau de l'encuvement (proximité pignon). il n'y a pas de trou constatés sur la sous toiture . Un couvreur m'a dis qu'il s’agissait d'un problème d'isolation et que cela formé un point de rosée. L'endroit est difficile d’accès et c'est pour cette raison que j'ai opté de souffler l'isolant notamment ce secteur.
merci.
0
Daniel 26
Messages postés
15375
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2022
4 029
27 janv. 2022 à 11:18
Bonjour,
Je ne suis pas un spécialiste de l'isolation , mais témoin de mal façon ou autres ...
Couverture tuiles ? Ou autre ?
Si tuiles , disposez-vous d'un écran ?

Cdlt,

0
Merci, Nous disposons de tuiles terre cuite et d une sous toiture.
1

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
atlassaturn
Messages postés
3138
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 juillet 2022
1 820
27 janv. 2022 à 22:39
Indépendamment du problème de point de rosée que vous avez soulevé dans votre réponse N° 7 , pour l'amélioration de l'isolation les trois matériau qui peuvent être soufflés sont assez voisins ?
La laine de verre est la solution la plus légère (masse volumique 11 à 15 kg/m3 contre 21 à 23 pour la laine de roche et23 à 35 pour la ouate) .
La ouate est un peu plus performante (conductivité 0,04 contre 0,044 ou 0,046 pour la laine de roche et la laine de verre) , la différence pour un produit soufflé n'a pas d'impact : il suffit d'augmenter l'épaisseur de 10% , ce qui a peu d'incidence .
Pur la disponibilité et les couts c'est à voir localement .
0
guins2022
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 27 janvier 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
28 janvier 2022

28 janv. 2022 à 09:15
Je comprend que la performance des produits ne varie que très peu et qu'il s’agit alors de faire uniquement une différence rapport quantité et prix . Est ce que la durée de vie entre les différents isolants varie ?
merci beaucoup.
0
Bonjour

par exemple le tassement du comblissimo (laine de verre) est classé S1

voir Avis Technique :
https://www.cstb.fr/pdf/atec/GS20-U/AU19415_V1.pdf

S1 = tassement inférieur ou égal à 1%

de tête c'est la même chose pour la laine de roche

Cdt
0
Désolé j'ai oublié quelque chose

<points de rosée au niveau des chambres de l'étage situés dans les angles des rampants >

cela ne serait pas du à un pont thermique ? car dans les angles c'est assez fréquent

Cdt
0
atlassaturn
Messages postés
3138
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 juillet 2022
1 820
Modifié le 28 janv. 2022 à 13:49
Bonjour
Effectivement si il y a de l'humidité dans les angles c'est vraisemblablement un problème de pont thermique et/ou de ventilation insuffisante . Si les chambres sont correctement ventilées ou si les condensations se produisent même quand les chambres sont inutilisées , c'est essentiellement un problème de pont thermique . Même si les murs donnant sur l'extérieur sont bien isolés , le problème peut exister au niveau des croisement avec les murs de refend intérieurs , qui , bien sur , ne sont pas isolés . Normalement , dans les maisons bien conçues , les murs de refend sont interrompus avant d'arriver aux murs extérieurs , de façon à avoir une continuité dans l'isolation , la liaison ne se fait qu'au niveau de la dalle . Ce n'est pas toujours le cas . Remédier à ce problème n'est pas simple :
-isoler les murs intérieurs de refend n'est pas envisageable
-augmenter l'isolation au dessus de la dalle ira dans le bon sens , mais aura un effet limité (le pont thermique n'est pas avec le froid des combles , mais avec le froid extérieur)
-vérifier la ventilation des chambres (si il y a une VMC simple flux , vérifier que les prise d'air au niveau des huisseries ne sont pas obturées , volontairement ou par de la poussière )
Nota : il serait utile de mesurer le taux d'humidité . Normalement il devrait se situer entre autour de 50% . Si il est nettement supérieur à 50% (60% ou plus) vous avez un problème de ventilation .
0