Calcul de charges plancher d'habitation

teasag Messages postés 5 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 20 décembre 2014 - 18 déc. 2014 à 22:46
teasag Messages postés 5 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 20 décembre 2014 - 20 déc. 2014 à 20:30
Bonsoir à tous!
Je rénove en ce moment une chambre en appartement en souhaitant isoler phoniquement cette chambre,voisin en dessous!
Après avoir enlevé le vieux plancher + la vermiculite entres les solives que j'ai remplacé par de la ouate de cellulose en vrac, et posé du phaltex sur les solives,je vais poser mon osb 3 en pose fottante+du fermacel en 30mm (avec couche fibre de bois collé) sur l'osb.
Je souhaiterais savoir la charge admissible de mes solives: largeur 100mm/220 mm,longueur 4.2 m, avec un entraxe entre solives de 515 mm,merci de votre réponse
A voir également:

3 réponses

atlassaturn Messages postés 3366 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 11 avril 2024 1 953
19 déc. 2014 à 11:47
Bonjour
Pour une charge répartie de 800 kg :
flèche : 9,7 mm , pour une flèche admissible de 14 mm (portée /300)
contrainte 6 Mpa ou 0,6 kg/mm2 soit un coefficient de sécurité d'au moins 10 par rapport aux caractéristique des résineux .
Donc , si les solives sont en bon état , elles peuvent supporter une charge surfacique de 370kg/m2 , ce qui est large par rapport aux exigences habituelles (charges permanentes 100 à 150 kg/m2 , charges d'utilisation 150 kg/m2) pour un étage habité .
0
teasag Messages postés 5 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 20 décembre 2014
19 déc. 2014 à 12:40
Bonjour et merci pour ta réponse!
cela me rassure car j'avais un doute concernant l'ajout de plaque fermacel qui a elle seule pèse 24 kg au m carre, avec l'osb 3, la ouate de de cellulose ,le sous plafond en lattis/platre et le faux plafond de ma voisine avec laine de verre en isolation, ca commence à faire du poids!
Pour mon osb3 rainuré,je vais le poser juste collé en pose flottante sur les solives recouvertes de phatex, étant donné que le fermacel va venir reposer dessus et que l'étage en dessous est chauffé, pour gagner en isolation phonique,histoire de désolidariser le tout, qu'en pensez vous étant donné que la plupart des bricoleurs le pose vissé?
0
atlassaturn Messages postés 3366 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 11 avril 2024 1 953
19 déc. 2014 à 19:43
Bonsoir
En ce qui concerne la pose flottante ou vissée , on trouve tous les avis sur les forums , mais à ma connaissance , la pose flottante n'est pas exclue dans les DTU . Par contre pour une pose flottante il est obligatoire d'encoller la périphérie (rainures et languettes) , comme cela se faisait pour un parquet flottant avant que ne soient développées les lames clipsables .
0
teasag Messages postés 5 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 20 décembre 2014 > atlassaturn Messages postés 3366 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 11 avril 2024
19 déc. 2014 à 20:31
Bonsoir,
j'ai encore une question concernant l'osb,je vais faire attention pour qu'a la périphérie ,le long du mur,la jonction entre les 2 plaques tombe sur une solive,par contre à la suite ,si la jonction tombe dans l'entraxe,malgré que la plaque osb est maintenue de chaque coté,cela va t'il poser probléme au niveau de la rigidité,tout en sachant que des plaques de fermacel de 30mmm d'épaisseur seront posées dessus,en pose croisées?
0
Bonsoir, en reno rare sont les solives posées perpendiculaires aux plaques osb, rare donc les joints de largeur tombent pile poil sur un axe de solive, jamais vu encore, que sur un dessin. Dans ce cas, pas une grosse perte de couper à la circulaire la plaque en cours de pose, sur l'axe de la solive, bien sûr le mâle ou la femelle de l'emboiture saute, mais ou est le souci puisque les deux plaques non enclavées bout à bout sont vissée sur la largeur de 6,5 ou de 8 cm de la solive, confort et solidité garantie. Non évitez les jonctions entre deux solives, risque de flexion dans le temps. imaginez un pied de meuble sur cette jonction dans le vide, dans l'entre axe
0
Epoisses > teasag Messages postés 5 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 20 décembre 2014
19 déc. 2014 à 21:12
Osb flottant, connais pas
0
atlassaturn Messages postés 3366 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 11 avril 2024 1 953
Modifié par atlassaturn le 20/12/2014 à 17:56
Bonjour
Le problème est marqué résolu , je voudrais cependant ajouter un commentaire .
Pour la jonction des dalles , il est effectivement recommandé de les positionner sur les solives . Dans le cas d'une rénovation , la longueur des panneaux OSB existant correspond rarement à un multiple de l'entraxe . Comme pour tout problème on trouve différends avis sur le net , même sur les sites professionnels .
Il y a trois solutions :
- mettre des lambourdes perpendiculairement aux solives , avec un entraxe correspondant au module des panneaux : c'est bien compliqué pour pas grand chose !
- sacrifier la rainure ou la languette et couper le panneau dans l'axe de la solive comme l'indique epoisse . A priori cela implique une pose vissée . C'est ce que recommande également Kronoply : http://www.kronofrance.fr/IMG/pdf/FT_Kronoply_OSB3_en_plancher-2010_v2.pdf
- faire le joint indépendamment des solives : c'est acceptable pour des panneaux d'au moins 18 mm et sous réserve que les joints sur deux rangées consécutives , soient décalées d'au moins un entraxe (pas deux joints dans la même travée , ce qui de toute façon est la règle) et que la jonction se situe entre deux rangées , pour être supportée de part et d'autre . Il faut aussi que , si l'un des deux panneaux est en extrémité de rangée , il s'appuie sur au moins deux solives , de préférence trois . Si ce n'est pas le cas ou si vous avez des inquiétudes pour la tenue aux charges ponctuelles , il y a toujours la solution de renforcer la jonction par une bande d'environ 10 cm de large fixée sous les deux panneaux par vissage (vous fixez la bande sur le premier panneau en vissant par dessus en la maintenant par dessous , vous mettez ensuite le deuxième panneau et vous vissez par dessus) . Vous pouvez même coller , la jonction sera plus solide qu'un panneau continu .
nota : les jonctions sur la longueur ne sont pas supportées , et cela ne pose pas de problèmes bien que la rigidité transversale des plaques soit moindre .
0
teasag Messages postés 5 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 20 décembre 2014
20 déc. 2014 à 20:30
Merci pour toutes ces réponses explicites,pour ma part, je vais faire au mieux,en respectant la règle pour les entraxes,et de renforcer les jonctions par une bande vissée/collée,le fait est que je ne souhaite pas mettre de vis dans les solives.
0
Bonsoir, la troisième solution, visser une attelle en sommes dessous une jonction, perso je pratique cela en faux plafond sur du BA13, au dessus entre deux fourrures, pas de charge. En sol sous un OSB c'est du bricolage mais mieux que rien car notre internaute semble laisser libre les jonctions.
0