Affaissement plancher traditionnel

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 24 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 avril 2015
-
Messages postés
31
Date d'inscription
lundi 20 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
29 avril 2015
-
Voici l'histoire...1er achat d'une maison années 30 "dans son jus", 1ere renovation où nous avons fait beaucoup nous même, et donc forcement des erreurs...à priori des grosses...
Partie principale au RDC de 38m2, composée à la base d'un couloir et de 2 pieces séparées par une arche avec un poteau au milieu. Après avis de plusieurs personnes du batiment, nous avons fait tomber 1 cloison en machefer de 4cm d'epaisseur entre le couloir et la pièce de vie, et abattu 2 petits poteaux qui separaient salon/sejour par une arche (4cm de large*6cm environ. Nous avons fait mettre "au cas où" une poutre au plafond à l'aplomb de ces poteaux (environ 7cm*20cm).
Voilà 1 an que nous habitons les lieux. Nous avions à l'étage mis un lourd dressing au dessus du niveau de l'ancienne cloison du couloir. Progressivement, un affaisement du plancher de l'étage s'est créé, avec 1 bon cm sous les plinthes a la fleche (au niveau de l'ancienne cloison). Le plafond sous ce plancher est en briques suspendues, d'origine. De nombreuses fissures existaient, que j'ai rebouchées. 2 fissures sont apparues au niveau de la fleche. C'était il y a 6 mois, un ami architecte nous a conseillé de deplacer la charge près d'un mur porteur, et de surveiller attentivement. Pour lui, même si la cloison et les petits poteaux n'étaient pas porteurs, des reprises de charges s'étaient faites dessus avec le temps.
Quelques mois plus tard et malgré ce déplacement de meuble,l'affaissement s'est majoré de quelques mm. Un charpentier est venu et est assez pessimiste. Nous n'avons pas idée du solivage existant entre plancher et plafond brique (oui, nous aurions du verifier !!!!!), il revient donc la semaine prochaine afin de regarder (casser le plafond en brique ou découper le parquet??). Dans le pire (et plus probable des cas), il va falloir tout découvrir pour renforcer le solivage avant qu'une catastrophe n'arrive. Quelles solutions s'offrent à nous? Enlever le plancher de l'étage (plancher ancien en très bon etat, qui fait partie du charme de la maison...), renforcer et remettre un plancher neuf....Ou faire tomber le plafond en briques, renforcer par en dessous (ce qui permettrai de supprimer la flèche en etayant), puis faux plafond placo (plus leger)? Nous avons fait une isolation de tous les murs perifs, RDC et etage....Des avis, des idées? Nous tablons sur 10 000€ de travaux, cela vous semble t'il raisonnable (renforcement et plancher ou renforcement et faux plafond)?

1 réponse

Messages postés
31
Date d'inscription
lundi 20 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
29 avril 2015
4
Aïe c'est là que l'on se souvient que la rénovation est un métier.

Bon ayant l'habitude de ce genre de cas, je déshabille par le dessous pour vérifier l'état et les sections de solives.
Si vous avez de la hauteur, je passerai une poutre important dans le même sens du solivage en plein milieu pour venir ensuite y accrocher de nouvelles solives pour soutenir les anciennes puis refermer à hauteur des anciennes solives et laisser les nouvelles en apparent pour laisser l'impression de hauteur.

Voilà ce que je ferai