Ragréage qui s'effrite

Signaler
-
Messages postés
182
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2020
-
Bonjour,
Nous avons recouvert un carrelage de ragréage.
Nous avons appliqué un primaire d'adhérence la veille au soir.

Lors de la pose il faisait chaud, 26° dans la pièce.
Le mélange s'est bien déroulé, mais 2 minutes plus tard, au moment de l'appliquer, il s'était durcit... La personne qui l'a posé le fait régulièrement et n'a jamais ce genre de soucis. Il nous a dit de rajouter de l'eau.... au fur et à mesure de l'application, le produit durcissait presque à vue d'oeil... et on rajoutait encore de l'eau !

Le lendemain, le ragréage avait séché, mais problème... il s'effrite si on frotte un peu, poser un objet lourd laisse une marque au sol, j'ai même pu gratter les irrégularité avec une simple petite spatule en métal, sans aucun effort...

On ne comprend pas pourquoi le mélange se durcissait autant et aussi vite (pose recommandée jusqu'à 30°C) et pourquoi il s'effrite autant.

Comment rattraper cela ?

Merci d'avance

8 réponses

Messages postés
12983
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
31 octobre 2020
2 310
Bonjour,

Là, je comprends pas du tout s'il s'agit de quelqu'un qui le fait régulièrement:

« Il nous a dit de rajouter de l'eau.... au fur et à mesure de l'application »

Cela demanderait plus de précisions.

Cdlt,






« L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs. »
(Oscar Wilde)
Bonjour,

En fait, le ragréage qui restait dans le seau durcissait pendant qu'il appliquait la première partie du produit.. du coup il nous disait de rajouter de l'eau pour le rendre plus liquide. On a du faire ça plusieurs fois car ça durcissait toujours.

Je ne sais pas si c'est très clair
Messages postés
14841
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
31 octobre 2020
2 800
Bonjour liho, bonjour Daniel26.

D'accord avec Daniel26: jamais on ne rajoute de l'eau à l'enduit de ragréage au fur et à mesure de l'application!
Je me demande si, par ces temps caniculaires, il n'aurait pas fallu refroidir d'abord le carrelage de sol.
A mon avis, le fait de rajouter de l'eau pendant l'application empêche la cohésion de l'enduit, et le fait s'effriter.
Attendons l'avis de GillesWeber, s'il n'est pas en vacances.
Mais de toute façon il faudra retirer tout ce mauvais ragréage, et recommencer à zéro.

Bon courage. Cordialement.
D'accord mais alors au moment de la pose, le ragréage qui avait durcit il n'aurait pas fallu le mettre si j'ai bien compris ?
Messages postés
14841
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
31 octobre 2020
2 800
C'est bien cela: on ne peut plus "rattraper" un enduit de ragréage qui commence à durcir. Il faut le laisser et en préparer du nouveau.
Le "temps ouvert" de ces enduits, c'est-à-dire le temps pendant lequel il reste assez onctueux pour être appliqué, est plutôt court (quelques minutes, jusqu'à 20 min.) donc il faut un coup de poignet entraîné pour réussir une passe. Dès que l'enduit durcit, il n'est plus bon.
Combien de temps s'est-il écoulé entre le préparation de l'enduit et le début du durcissement?

Cordialement.
Il s'est passé à peine 2 minutes. le temps de se rendre dans la pièce concernée...
Je pense que le durcissement à été accéléré par le fait que le mélange à été fait à l'extérieur, avec les grosses chaleurs de ces derniers temps, même à l'ombre, il faisait surement plus de 30° ! Il aurait été préférable de le faire dans la pièce directement avec "seulement" 26°.

Cela dit, mon compagnon à trouvé un produit "Durcisseur de surface pour murs poreux ou dégradés".
Ce n'est pas forcément prévu pour du ragréage foiré mais après application, le résultat n'a pas l'air si mal (même si je pense que dans le temps ça ne vaudra pas un ragréage bien fait).

Nous poserons dessus un sol vinyle collé
Messages postés
14841
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
31 octobre 2020
2 800
Bonjour liho.

Il y a fort à craindre que ce "durcisseur de surface pour murs..." ne rende pas le ragréage assez cohérent, et que celui-ci finisse plus ou moins rapidement par se transformer en poudre. Le pvc n'aura plus rien alors sur quoi coller.
Effectivement, si vous avez mixé l'enduit de ragréage dehors par ces chaleurs, c'est très probablement cela qui l'a fait durcir si rapidement. A une température de 26 ° C, vous auriez pu disposer d'une vingtaine de minutes pour le travailler.

Bonne journée. Cordialement.

Bonjour, produit sensible, 26° est le grand maximum; les sacs étaient ils stocker au soleil; si la poudre est déjà chaude avant le mélange, cela explique la rapidité. Ensuite regarder sur les sacs vides, il y a une date à ne pas dépasser, trop chaud et produit pas frais cela explique
Bonjour, les sacs n'étaient pas stockés au soleil mais à l'intérieur d'un garage relativement frais, pas de soucis de ce côté là.
Je n'ai plus les sacs vides, mais ils venaient juste d'être achetés.
La température maximale indiquée sur les sacs était de 30°C, mais effectivement lors du mélange en extérieur, la température devait être supérieur, même si cela à été fait à l'ombre.
Messages postés
182
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2020
39
Bonjour à tous,

Et non, Gilles Weber n'est pas encore en vacances ;-) (même si ça approche), juste un GRAND we (bien mérité, cela va de soi).

Effectivement les diverses interventions ont donné une bonne partie des hypothèses plausibles au désordre rencontré. Je répète inlassablement de bien lire et respecter les préconisations et recommandations des fabricants figurant sur les emballages, d'aller voir sur le net sur les fiches produits qui peuvent être plus complètes, délivrer des renseignements complémentaires, des vidéos de pose, etc...

D'autre part et presque avant tout, les produits choisis doivent être adaptés au support, au local, au carreau, à l'usage ! Tous les primaires et tous les enduits de ragréage ne se ressemblent et ne conviennent pas pour tous les usages : support ouvert, fermé pour les primaires par exemple, épaisseur pour les ragréages, lieu d'application, etc...

Plusieurs autres paramètres ont été évoqués lors des précédentes interventions. Commençons par le début !

Des températures maximales d'utilisation sont indiquées dans les fiches techniques et, elles correspondent à une température ambiante, toutefois, il faut prendre en compte d'éventuels facteurs tel qu'un courant d'air, par exemple, pouvant modifier les conditions de prise du ragréage. Des durées pratiques d'utilisation sont indiquées, elles sont parfois relativement courtes et nécessitent une parfaite organisation du chantier. Les mélanges doivent être homogènes si différentes tournées et suivre les indications de malaxage En effet, un malaxage trop rapide ou trop long peut également influer la vitesse de prise du ragréage. Des qualités différentes existent aussi, il faut bien le dire aussi.
Il est important de respecter la quantité d'eau prévue et de ne surtout pas rajouter d'eau une fois la prise du mortier commencée (après le mélange initial poudre/eau). Ce rajout d'eau rend plus liquide le mortier pour vous faciliter l'application mais modifie considérablement les caractéristiques de prise du ragréage et, in fine, ses propriétés mécaniques (d'où le manque de dureté évoqué).

La meilleure façon de remédier à votre problème rencontré est d'enlever la couche défectueuse et de recommencer en mettant de son côté toutes les chances de réussite par le respect de toutes les indications. Votre solution de dépannage adoptée risque de vous obliger à refaire le travail une deuxième fois en étant obligé en prime d'enlever le revêtement de sol posé.