Rénovation avec uniquement vide d'air + brique

Signaler
Messages postés
15
Date d'inscription
samedi 10 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2015
-
 lucienpel -
Bonjour,

je suis en plein reflexion sur la rénovation de la maison que je viens d'acheter. Aprés avoir décidé que j'allais conserver l'ancien systeme de chauffage central (en remplaçant néanmoins la chaudière fioul par une au gaz), je me pose des questions concernant l'isolation des murs periphériques. En effet, actuellement celle ci n'est composée "que" d'un parpaings de 25 d'épaisseur à 3 rangées d'alvéoles, d'un vide d'air de 5 cm puis de brique platrière. J'ai entendu dire que l'air est un formidable isolant et que la brique fait bien le boulot mais je suis sceptique sur l'éfficacité de l'isolation générale de la maison, surtout qu'au niveau culturel tout le monde ne jure que par la laine de roche/verre ou l'isolation exterieure, ce que je ne compte pas faire pour une question de look et de budget. J'entends plusieurs sons de cloche, certains me disent que c'est suffisant, d'autres que ça ne l'est pas du tout...on me conseille egalement de doubler l'isolation par l'interieur mais je suis limité à cause des debords de fenetres qui ne sont que de 8 mm de plus je n'ai pas trop envie de réduire la taille des pièces. Pensez vous que je prends un gros risque si je laisse l'isolation telle qu'elle est ? il faut savoir que j'ai quand même 30 cm de laine de roche dans les combles + plafond en brique platrière. En ce qui concerne le dessous de la maison, c'est un sous sol total.

19 réponses

Messages postés
1043
Date d'inscription
dimanche 19 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
12 septembre 2021
301
Bonsoir à tous
Voici les résistances thermiques pour les deux cas :
Air + brique creuse + platre : 0.49
10 cm d'isolant + placo : 2.53
Bonjour
< ...J'ai entendu dire que l'air est un formidable isolant ...>
Encore faut-il que l'air soit immobile, ce qui n'est
pratiquement jamais vrai dans une maison.
Cdt
Messages postés
2999
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 septembre 2021
1 638
L'argument : les briques de parement ont une inertie thermique qui contribue à retarder l'entrée du froid est discutable : l'inertie de ces briques peut jouer sur quelques heures et ne réduira en rien le besoin en chauffage .
Il y a un autre aspect à prendre en compte , avec une très faible résistance thermique des murs , les températures de surface des murs seront relativement basses : il faut surchauffer pour ne pas avoir une impression de froid du fait des échanges par rayonnement vers les parois froides .
Ceci a pour conséquences d'augmenter les consommations sans pour autant créer une impression de confort .
On est beaucoup mieux avec des températures ambiantes de 20 °C si les murs sont à 17/18 °C grace à une bonne isolation , que dans une pièce à 22 °C et des murs à 15 °C du fait d'une mauvaise isolation .
Messages postés
15
Date d'inscription
samedi 10 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2015
4
Je suis tout à fait d'accord, je vous avoue que l'explication de l'architecte m'a donné froid dans le dos, bien que je n'aie nullement l'intention de passer mon temps à m'adosser à mes murs en brique...le but est certes de faire des économies sur les travaux mais en priorité de me retrouver dans une maison "saine". J'attends l'avis du thermicien mais il y a de fortes chances qu'au final je fasse tout sauter pour mettre une isolation standard.
Messages postés
32192
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 septembre 2021
2 264
excellente réponse Atlassaturn
exemple SDB 4 m² avec gros sèche serviette à 60° (surdimensionné) et mur de la douche à 4°
= inconfort
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 22 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2019
4
Bonjour AnthoLaRochelle ,

Serait-il possible de connaître la suite avec la venue du Thermicien ?
Car je suis exactement dans le même cas de figure que vous.

Cordialement,
G.
Messages postés
36202
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 septembre 2021
10 455
bjr

tout les pavillons de 35 a 50 ans sont fait de cette manière et ils n'ont pas des consommations de chauffage outrancière.
voir a changer vos fenêtres par du double vitrage
Messages postés
2999
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 septembre 2021
1 638
Bonsoir
Effectivement l'air calme (si la convection est bloquée) a une très faible conductivité thermique (0,023 W/m.k), mais , comme le souligne lucienpel , le plus souvent ce n'est pas le cas : les échanges par convection sont déterminants . A titre d'exemple une lame d'air de 5 cm a une conductibilité équivalente de 0,28 compte tenu de la convection , soit 12 fois plus que l'air calme .
Il est aberrant que l'on puisse dire qu'une lame d'air est un "formidable isolant" , sans préciser qu'il faut bloquer la convection par de la laine de verre par exemple .
Dans la configuration actuelle (parpaing + lame d'air + brique platrière) , la résistance thermique est au mieux de 0,5 m2.k/W alors qu'il est recommandé aujourd'hui d'avoir de l'ordre de 4 , et pour cela avoir de l'ordre de 14 cm de laine de verre performante .
G également la même problématique et je pense réalisé l'isolation de la lame d’air par des injections de polyuréthanes. Ce qui semble être le minimum avent d’envisager une isolation complémentaire.

Quelqu’un saurait il me dire dans quel mesure cette première opération d’isolation du vide d’air va influer sur l’isolation globale de mes murs?
Messages postés
15
Date d'inscription
samedi 10 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2015
4
Bonjour, merci pour votre réponse, il a effectivement été prévu que je change toutes les huisseries.
y a t il des méthodes de calcul me permettant de mettre en comparaison une isolation de 10 cm de laine de verre contre 5 cm d'air + 5 cm de brique ?
Messages postés
15
Date d'inscription
samedi 10 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2015
4
Merci pour vos explications. Aprés en avoir parlé avec un architecte, je vais faire venir un thermicien. En effet, l'architecte m'a expliqué qu'effectivement la brique + l'air ne sont pas de trés bons isolants mais que la cloison en brique possédait des propriétés d'inertie ralentissant le refroidissement de l'air chaud qu'elle aura emmagasiné de l'intérieur de la maison, et donc retardant l'entrée de l'air froid...Il m'a conseillé de faire appel a un thermicien qui pourra me donner des informations précises sur les capacités isolantes de la maison. Si quelques centaines d'euros peuvent m'empêcher de faire de gros frais ça peut être interressant.
Messages postés
15
Date d'inscription
samedi 10 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2015
4 >
Messages postés
1043
Date d'inscription
dimanche 19 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
12 septembre 2021

Je trouve votre remarque injuste et déplacée, en outre je vous invite à revoir la définition d'"éluder" et je ne pense pas esquiver quoique ce soit. Je prends bien note des remarques et conseils qu'on me donne mais voyez vous, nous ne sommes pas sur un forum d'ados ou je poserais une question du genre "comment récupérer mon ex", prendre tous les avis et finalement avouer que je vais prendre les conseils de ma mère...ça peut en effet etre destabilisant...Or la les conséquences ne sont pas les mêmes, nous sommes entre adultes intelligents (je l'espère), il y a de grosses sommes à engager et je ne peux pas m'arréter sur l'avis de personnes que je ne connais pas même si elles me paraissent maitriser leur sujet, comme on dit il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier...du coup en parallèle je demande des conseils autour de moi, est ce un tort ? je ne crois pas. Aprés il faut que vous vous posiez la question de savoir quelles sont vos réèlles motivations : donner des conseils gratuits aux gens qui sont dans le flou et comprendre qu'ils en profitent pour naturellement en demander ailleurs ou vouloir imposer vos idées parce que vous aimez bien avoir raison ? Dans tous les cas je serais heureux que le thermicien confirme vos dires ça me permettra pour la prochaine fois de savoir que les avis ici sont d'excellente qualité. Merci et bonne journée
>
Messages postés
15
Date d'inscription
samedi 10 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2015

Bonjour j ai le même principe de mur et dans mon grenier j avais accès à cette lame d air de 5cm sur tout la périphérie de la maison. Comme vous j ete perdu isolation par l intérieur me faisait perdre de la surface et surtout il aurait fallu modifier le chauffage centrale contre les mur extérieurs. Isolation extérieure aurait été vilain. Un théoricien m'a conseillé de verser par le grenier dans l'âme d
Air de la perlite en granulé. Résultat première été plus frais dans la maison et l hivers une consommation qui a baissé de 25% environ fons très satisfait. Le seul hic lors de perçage de mur il ne faut pas dépasser la brique platriere sinon les granulé s ecoule dans la pièce et il faut les réinjecter dans le grenier
j'ai fait la même chose que vous en me disant que c'était mieux que rien et que mes combles était déjà isoles par 20cm de laine de verre, j'ai versé de la vermiculite dans ce vide de 5cm par le grenier résultat la maison ce refroidit beaucoup moins vite la nuit et apres un premiere hiver assez froid ma facture de gaz à baissé de 25% ~ et l'ambiance est plus confortable plis de sensation de parois froide.
Messages postés
32192
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 septembre 2021
2 264
bonjour
je possède un pistolet de T° bien utile et parfois les résultats sont déroutants
Messages postés
15
Date d'inscription
samedi 10 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2015
4 >
Messages postés
32192
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 septembre 2021

On arrive dans une saison ou ce genre d'outils peut s'avérer fort utile en effet pour connaitre la capacité d'un mur à conserver la chaleur. J'en prends bonne note merci à vous
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 28 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 avril 2019
1
Bonjour
< ...J'ai entendu dire que l'air est un formidable isolant ...>
Encore faut-il que l'air soit immobile, ce qui n'est
pratiquement jamais vrai dans une maison.
Cdt
Messages postés
13767
Date d'inscription
samedi 14 décembre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 septembre 2021
2 037
Bonjour
post de 2015
cdt
Messages postés
934
Date d'inscription
jeudi 28 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2021
415
Bonjour
Suivant l'état actuel de vos façades ( qu'il faudra aussi penser a refaire un
jour) vous pourriez étudier l'isolation des murs par l'extérieur.
Bien sur le prix de revient sera plus important.......mais par ce procédé il n'y
a pas de diminution de surface des pièces..
Cordialement.
Messages postés
15
Date d'inscription
samedi 10 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2015
4
Effectivement, j'ai envisagé cette solution mais il y a des contraintes budgetaires en ce qui me concerne...cela dit si je dois abattre toutes les cloisons en brique pour refaire une isolation laine + placo avec toute la mise en oeuvre ça ne sera pas donné non plus...en revanche avec l'iso exterieure j'economise sur le ravalement de façade.
En fait je voulais surtout savoir si il etait hérétique de laisser l'isolation telle qu'elle est et changer uniquement les menuiserie. J'ai egalement lu que je pouvais eventuellement combler le vide d'air avec du polystyrene, de la ouate de cellulose ou des billes d'argile expansé, par les combles...je suis cependant sceptique
Messages postés
36202
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 septembre 2021
10 455
sur votre dernière idée, soyez très septique.... vous n'arriverez jamais a remplir le vide
Messages postés
32192
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 septembre 2021
2 264
bonsoir
et il dit quelle lettre le bilan énergétique? fourni a l'achat du bien
G?
Messages postés
2999
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 septembre 2021
1 638
Bonjour
Une classe G , c'est peut être beaucoup , mais des murs avec une simple lame d'air peuvent augmenter le diagnostique de performance énergétique de 100 kwh par m2 et par an , par rapport à des murs isolés correctement . Cela peut suffire pour augmenter le diagnostique de deux classes !
Messages postés
32192
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 septembre 2021
2 264 >
Messages postés
2999
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 septembre 2021

ah oui, y'a les 30 cms, que j'ai survolé, faut dire que je fatigue de mettre des chaudières hautes performance et me faire tuer par le client car il a un G dans la même configuration de construction que AnthoLaRochelle (sauf les 30 cms)
On est sur du E, mais il n'y a rien de plus aléatoire que les dpe, exemple : je connais une personne qui a une maison des années 80 qu'il a voulu mettre en vente, il a refait l'isolation et changé les fenetres, chauffage au gaz...on lui a mis un D. Il a fait venir un autre diagnostiqueur qui lui a mis un C et pour pousser la blague jusqu'au bout il en a fait venir un 3e qui lui a mis un...B !! il m'a quand même bien fait rire lorsqu'il m'a dit qu'il allait éviter d'en faire venir un 4e de peur de passer direct en BBC...
Messages postés
13767
Date d'inscription
samedi 14 décembre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 septembre 2021
2 037
bonsoir
je suis aussi septique par la version " vide d'air isole "mais je n'ai pas suffisamment d'expérience dans ce domaine pour être catégorique
Messages postés
277
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2021
80
Bonjour,

La venue d'un thermicien est une sage décision. Son diagnostic pourra vous guider dans vos choix et vous feront certainement économiser sur le long terme en choisissant la bonne solution d'isolation.

L'I.T.E. (Isolation Thermique par l'Extérieur) a un coût (compter environ 150/200 €/m² pour se fixer un ordre d'idées). Elle permet effectivement de profiter, lors de la nécessité de ravaler, de l'occasion pour isoler sans perdre de surface habitable. Cela peut donner un nouveau look à la maison si on le souhaite et le peut selon l'environnement et les contraintes, améliore bien évidemment le confort thermique et les économies d'énergie sont intéressantes tout en valorisant son patrimoine.

Votre isolation actuelle est probablement d'un faible niveau par rapport aux recommandations actuelles (R=4 m².K/W en murs périphériques) et la lame d'air immobile idéale est difficilement atteignable dans le bâtiment comme on vous l'a déjà indiqué.

Insérer un isolant dans la cavité vide dans votre mur n'est pas forcément chose aisée. Selon le type d'isolant retenu, difficile de la remplir ou attention aux trous dans le mur (percements de toute nature) qui voient les granules se répandre au sol.

Le changement de fenêtres peut être l'occasion de revoir l'isolation complète en faisant tomber la contre contre-cloison maçonnée et en réalisant une isolation performante mais cela engendre des travaux assez lourds et nécessite un certain budget (Il est peut-être possible d'étaler les travaux dans le temps). Cette solution nécessite de commander ses fenêtres (tapées) en fonction de l'épaisseur d'isolation retenue.

Attendons les recommandations de votre thermicien qui seront certainement très intéressantes et tenez nous au courant de la suite. Elles ne vous feront probablement pas gagner quelques centaines d'euros comme vous l'espérez mais vous diront peut être où il est le plus important de les placer.


Marc conseiller technique Isover
j'ai fais un devis pour une ITE de ma maison de 1962 de 90m² classe DPE D. resultat 31800€ pour une économie énergétique de gaz a l'année d'environ 300€ 31800 / 300 = 106
106 ans pour le retour sur investissement pour moi ça vaut pas le coup.
Messages postés
15828
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 septembre 2021
1 704 > SEBY
Bonjour,

Il ne faut pas voir que le coût "brut" tel que vous l'annoncez...
Si vous déduisez de ce montant :
- le coût de l'isolation que vous allez faire faire à l'intérieur (l'avez-vous chiffré pour comparer ?)
- le coût du ravalement de façade que vous économisez (vous repartez pour plus de 10 ans)
- le gain en confort intérieur (difficilement chiffrable mais bien réel)
- la plus-value sur votre habitation à la revente et la plus grande facilité pour trouver un acheteur
- et peut-être encore d'autres bénéfices que j'oublie
vous verrez au bout du compte que ce n'est pas si cher payé que ça !

Cdt
Bonjour

< Pensez vous que je prends un gros risque si je laisse l'isolation telle qu'elle est ? >

gros risque : non, plus de déperditions donc facture de chauffage plus élevée

Maintenant si vous ne voulez isoler ni par l'extérieur, ni par l'intérieur cela devient
problématique ........

On peut dans certain cas améliorer un peu la chose en mettant un isolant
dans la lame d'air entre les 2 parois.

Cdt
Bonjour

<je viens d'acheter une maison >

que dit le DPE ? ( bien que pas toujours fiable à 100 %
ça peut déja donner des indications)

Sinon il me semble que toutes les réponses apportées
depuis 2015 sur le sujet sont toujours valables

Cdt
Bonjour,

J'aimerais connaître les conseils que vous a donné le thermiste. Je me trouve actuellement dans la même situation.
Une maison construite en 1974. En brique avec vide d'air.
La perlite à l'air d'une réponse simple économique. Mais je me pose la question de l'aération des murs et la remontée d'humidité...
Messages postés
36202
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 septembre 2021
10 455
Bjr
Qui appelez vous ''le thermiste'' ?
Bonjour

<Une maison construite en 1974. En brique avec vide d'air.
un vide d'air de quelle épaisseur ?

<La perlite à l'air d'une réponse simple économique. Mais je me pose la question de l'aération des murs et la remontée d'humidité... >

Il restera toujours une face de mur en contact avec l'extérieur ,
après il faut voir la nature de l'enduit recouvrant les murs.

Remontée d'humidité : actuellement vous avez des remontées
capillaires ?

Ne pas oublier la problématique ventilation des
locaux : VMC , ...

Cdt