Amélioration d'une isolation de combles aménagées

Signaler
-
Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
-
Bonsoir,

Nous, ma compagne et moi, les heureux propriétaires d'une maison à ossature bois construire entre 2000 et 2001 en Hte Savoie.

Seulement nous avons pu remarqué depuis le début de l'hiver qu'une partie des combles aménagées sont plus froides que d'autres. Et notamment une petite partie pièce technique. De cette pièce, il est possible d’accéder directement sous la toiture. Ce qui nous a permis de voir que l'isolation de la toiture est constituée de 20 cm de laine de verre en dessous de la plaque de contreplaqué et des tuiles et c'est tout! Il existe un bord de toit d'environ 50cm de large avec une entrée d'air sur tout le long du toit.
[url=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=273655toit.png][img]http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_273655toit.png/img/url

Notre volonté est de renforcer cette isolation, mais nous ne savons pas très bien comment. Etant donné que nous venons d'acquérir cette maison, nous souhaitons éviter l'intervention d'un professionnel pour des raisons de coûts.

Nous avons donc penser à insérer des panneau de laine de bois d'environ 60mm en face de l'entrée d'air et entre les chevrons en laissant une lame d'air de 2cm. Puis compléter par de la laine de verre en plus de celle présente actuellement.
Cette solution est loin d'être parfaite, surtout du fait qu'une partie reste inaccessible du fait de la présence de vélux et que la majeur partie du toit ne sera isolé qu'avec la laine de verre présente aujourd'hui.

Auriez vous une solutions à notre problème? Est ce que notre solution est réalisable et rentable?

Merci d'avance pour vos commentaires.

2 réponses

Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
1 728
Bonjour
Navré , mais votre schéma est illisible (trop réduit , si on zoome dessus c'est flou) .
Seule remarque possible à ce stade , surtout ne pas obturer les entrées d'air dans les passées de toit c'est essentiel pour assurer la ventilation de la sous-face de la couverture et éviter les condensations de l'humidité venant de la partie habitable , surtout si il y a la moindre imperfection dans le pare-vapeur ;
Merci pour votre réponse.
Je vous rassure, nous avons bien l'intention de laisser l'ouverture présente tout le long du toit ainsi qu'une l'âme d'air de 2cm entre le toit et l'isolant. Mais qui du reste...
Merci pour vos réponses.

[URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=709664281402toit.png][IMG]http://img15.hostingpics.net/pics/709664281402toit.png/IMG/URL
Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
1 728
Bonsoir
Je ne sais pas comment vous comptez glisser les panneaux entre les solives ?
Si vous les enfilez depuis la passée de toit , il y a le risque de mal les placer et de ne pas respecter la lame d'air sous la couverture . Je vous conseillerais de fixer (coller agrafer ? ) des bandes de section 2X2 cm sur les panneaux , parallèlement au solives . Cela vous permettra "d'enfiler" les panneaux tout en respectant l'espace minimum entre l'isolation et la couverture .
Toutefois si vous laissez un vide entre l'isolation d'origine et les panneaux , et si ce vide est en communication avec des zones où vous n'aurez pas rajouté d'isolation , vous ne gagnerez rien . Il faudrait remplir ce vide avec de l'isolation soufflée (ouate de cellulose , flocons de laine minérale ...)