Quelle PAC choisir?

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 30 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2016
-
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 21 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
23 février 2016
-
Bonjour,
Après demande de plusieurs devis, deux offres attirent notre attention.
Laquelle de ces deux pompes à chaleur serait la mieux indiquée? Laquelle fait le moins de bruit? Laquelle a le meilleur rendement? Et laquelle est la moins chère?

Vaillant aroTHERM VWL85 ou Mitsubishi Zubadan (PUHZ-SHW112YHA)

Merci...

1 réponse

Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 21 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
23 février 2016

Bonsoir,


Ce sujet a déjà fait couler beaucoup d'encre. Au risque de te surprendre..Ma réponse est: Ni l'une ni l'autre...

La première (Vaillant) est une monobloc (Le pire qu'on puisse obtenir en rendement) Il suffit simplement de penser à l'eau du chauffage qui transite à l'extérieur pour venir chercher sa chaleur dans l'échangeur. Ajouter à cela le compresseur qui produit la chaleur situé aussi à l'extérieur. (Je ne vise pas la marque mais toutes les PAC de type Monobloc...)

Soit une somme de pertes de chaleur impressionnante dont personne ne parle jamais, et le pire, non tenu compte dans l'annonce des COP

Ce n'est pas la faible épaisseur d'isolant dans la PAC qui change quelque chose. C'est un peu comme si on installait une chaudière à l'extérieur. Peronne n'y songerais...Et pourtant on trouve ça normal avec les PAC monobloc ??? Cherchez l'erreur!..

La deuxième est une split système Inverter. Une partie dehors ( Le compresseur et les composants électroniques. Une partie dedans le module échangeur.

Mes remarques ne sont pas dirigées contre cette marque, mais au système en général qui concerne toutes les marques asiatiques de type inverter.

Beaucoup de pros ne savent pas vraiment ce qu'est réellement l'inverter.
Systeme qui permet de diminuer la puissance du compresseur en agissant sur la baisse de la fréquence du courant qui est passé de l'alternatif au continue.

Une carte électronique gère ce fonctionnement du compresseur. Il faut savoir que la gestion de variation de puissance n'est effective qu'à 50%? soit dans les températures extérieures positives ( Au dessus de 0°) Sachant que nos dépenses énergétiques se situent dans la plage de température négative dans 70% des cas.

Le principal problème constaté est la casse des compresseurs entraînés par la défaillance de la carte électronique très fragile. Les exemples de manquent pas sur le net. Des milliers de compresseurs sont remplacés chaque année...(Coût de la réparation; entre 4000 et 6000 €)

Ici ce n'est plus l'eau du chauffage qui transite à l'extérieur pour venir chercher sa chaleur au compresseur mais le fluide frigorifique chaud haute pression. A part l'échangeur qui, dans ce cas est à l'intérieur, c'est "bonnet blanc" et "blanc bonnet" par rapport à la PAC monobloc.

Alors ou est la solutions ?


hé ben <code>ICI:
http://media.wix.com/ugd/aa7668_fc06f200b93f42dd812b1647d39d162e.pdf

avec la PAC BASSE PRESSION sans inverter, pas monobloc.
Compresseur à puissance fixe à démarrage progressif.

- Aucune perte de chaleur à l'extérieur
- Pas de bruit extérieur
- Fiabilité à toute épreuve (Plus de 30 ans)
- Le meilleur (VRAI) rendement du marché rendement

Cdt

Dandyn