La non fiabilité des pompes à chaleur air eau

Signaler
-
Messages postés
51
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2020
-
Bonjour,
Puis-je m'engager dans l'installation d'une pompe à chaleur air eau maintenant, je trouve aucune personne satisfaite de ce système alors, une pompe à chaleur ne dure pas plus de 3ans, pour cause de panne ou complètement HS et surtout l'incapacité des dépanneurs à trouver une panne ou même de se déplacer.

6 réponses

Messages postés
51
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2020
10
Je me permets de mettre ici une partie de la réponse que j'ai faite il y a quelques années au sujet des PAC.

Tout d'abord, une PAC est une installation assez technique et ce n'est pas n'importe quel chauffagiste qui est compétent en la matière. En réalité, il y en a relativement peu qui sont vraiment compétents. Dans la quasi totalité des cas, lorsqu'une personne n'est pas satisfaite de son installation PAC, cela provient de l'installateur et du choix des matériels utilisés.

IMPORTANT, avant toute décision, prenez des renseignements, si possible pas chez les références données par l'installateur (il ne va pas vous donner les adresses des clients non satisfaits).

Je ne suis pas chauffagiste, mais ma formation d'ingénieur (dans un tout autre domaine il est vrai) me permet de comprendre et juger une proposition.

À mon avis, au nord d'une ligne Bordeaux-Valence et au dessus de 400 m. d'altitude au sud de cette ligne, en fait, dès qu'il y a plusieurs nuits ou jours de gel par année, il faut oublier la solution air-eau. En fait, c'est une solution qui ne me paraît pas du tout adaptée au climat français en général.

Pourquoi ne pas envisager une PAC en géothermie (forage vertical allant de 100 à 200 m selon le climat). La performance d'une PAC en géothermie (COP moyen 5) est deux fois plus élevée que celle d'une PAC air-eau (COP moyen 2,5).
En géothermie, aussi basse que soit la température extérieure, il n'y a jamais besoin de dégivrer ou de passer par un chauffage direct
En air/eau, à partir à moins d'environ 5° c'est le chauffage direct qui s'enclenche (et là, bonjour la facture d’électricité), sans compter les cycles de dégivrage.
Le coût du forage est amorti en 2-3 ans.

Le chauffage par le sol, est la meilleure solution pour les pièces à vivre (salon, salle à manger, cuisine) la grande inertie thermique n'est pas un inconvénient. En revanche, pour les chambres, des radiateurs basse température équipés de vannes thermostatiques me paraissent plus indiqués : on chauffe ou pas la chambre.
On trouve maintenant des PAC avec 3 circuits et 3 régulations différentes : 2 circuits de chauffage (1 sol, 1 radiateurs) et 1 circuit ECS.

Pour parler de mon expérience personnelle. J'ai fait installer (en rénovation), il y a 7 ans, une PAC en géothermie (forage à 200 m.) dans un climat rude (Haute-Savoie). J'ai opté pour du matériel de bonne qualité, relativement cher. J'ai fait calculer l'installation par le fabricant de la PAC et confié les travaux d'installation à une entreprise de bonne renommée.
Radiateurs basse température, j'aurais aimé mettre le chauffage au sol dans les pièces à vivre, mais cela faisait trop de travaux en continuant à habiter la maison. Pour les pièces à vivre 22° le jour, 20° la nuit (pas la peine de réduire plus, c'est même contre-performant). Pour les salles d'eau, 20° en permanence + radiateur électrique soufflant qui marche durant l'utilisation. Les chambres sont maintenues hors gel, de mon enfance, j'ai gardé l'habitude de dormir fenêtre ouvertes, été comme hiver, même dans un climat plus ou moins alpin.


Je suis enchanté, je ne dépense pas plus que 500-600 € annuels pour chauffage et ECS. J'avais une garantie et un contrat d'entretien pour 7 ans, je n'ai donc eu aucun frais annexe durant ces 7 ans. Je viens de signer un contrat d'entretien à 140 € annuels, cet entretien est indispensable et légalement obligatoire (compte tenu de la charge en fluide caloporteur).

Je suis retraité ce qui me laisse du temps, je suis donc à votre disposition si vous voulez de plus amples informations. Je peux vous faire visiter mon installation (région de Saint-Julien en Genevois). Je le fais, parce que je pense que les PAC sont une excellente façon d'économiser de l’énergie et que je pense que notre pauvre planète a bien besoin que l'on s'occupe d'elle.
Messages postés
26412
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
1 décembre 2020
4 432
Bjr, si vous vous mettez un colt sur la tempe il y a de fortes chances qu il soit chargé et que le doigt soit sur la gachette !! dois je continuer dans cette direction ??..;
attendez d autres avis ?? sur le tas il doit bien en avoir au moins un de satisfait ??

Bonjour
En tout cas toutes les personnes que je connais on vu la durée de leur pompe à chaleur ne pas dépassée 3 ans et au moins une panne dans les 3 ans, d'autres en installer 2 en 9ans et à l'heure actuelle il est en panne et il attend sans chauffage un dépanneur de la marque ( sous garantie) .
Pour ma part ma pompe à chaleur air eau Mitsubishi ma coûté 6000 euros de réparation et toujours en panne ( Arnaqué par une entreprise qui a reconnu avoir commandé le double de pièces ( cartes kit Aprw21) et obligé de payer comme devis signé

Oui c'est la vérité surtout ne pas installer ce système de chauffage qui paraît économique mais coûte beaucoup plus cher qu'un autre, et manque de performance en dessous de 0 degré, en particulier les compresseurs ne durent pas plus de 3 ans ( coût 3500€ avec la main d'oeuvre)
Les problèmes de gaz, là pratiquement aucun chauffagiste n'est capable ou ne veut pas se déplacer, et ATTENTION, ne vous laissez pas changer des cartes électroniques qui ne sont en cause que une pour 1000 !!!!
Cela uniquement pour faire du chiffre et ne reviendra pas!!
Pour mon cas Mitsubichi .
J'ai une Ciat haute température , HS après 8 ans de fonctionnement
Impossible de la réparer
Investissement 14 000€
Bonjour la rentabilité
Dudu
Messages postés
13128
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 décembre 2020
2 430
Bonjour,
Pour répondre , il se trouve dans mon entourage familial et autre, des satisfaits et ceux qui le sont moins .
Ceux qui se sont orientés vers un professionnel ayant une réputation par le "classique" bouche à oreille sont encore suivi par un SAV .
(SAV dans ce cas signifie rester sérieux avec le client afin de le conserver et croisser )