Vanne différentielle

BlackJack_0001
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 23 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2019
- 23 août 2019 à 16:08
BlackJack_0001
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 23 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2019
- 23 août 2019 à 19:27
Bonjour,

On vient de m'installer une nouvelle chaudière mazout sur une installation équipée de radiateurs avec vannes thermostatiques, l'installateur a placé un circulateur électronique avec lequel il n'y aurait plus besoin de protection par soupape différentielle ... et donc il n'y en a plus sur l'installation.

Je remarque que même si il n'y a aucune demande de chauffe par les radiateurs, lorsque le brûleur réchauffe l'eau, lorsque la température de l'eau chaudière arrive vers 70°C, la chaudière (qui possède "l'intelligence" des réglages) enclenche le circulateur ... en vain évidemment lorsque les vannes thermostatiques de radiateurs sont bloquées.
Lorsque le brûleur stoppe (vers 72°C) , la température de l'eau chaudière continue à grimper encore d'environ 20°C (vannes thermostatiques coupées) , c'est dû au transfert de chaleur entre le corps de chauffe chauffé en fonte (qui monte à environ les température de fumée en cours de combustion ... soit environ 120°C) et l'eau de la chaudière.
Si je débloque une vanne thermostatique sur un petit circuit qui ne possède que quelques litres d'eau , le même phénomène arrive, mais l 'eau chaudière ne grimpe plus (après arrêt brûleur) que d'environ 8°C.

Je pense que ne non montage de la vanne différentielle (ou d'un by pass), même si cela convient pour un circulateur dit "électronique" empêche un brassage de l'eau chaudière lorsque les vannes thermostatiques sont coupées et que cela crée une non homogénéité de la température de l'eau dans la chaudière ... et crée des différences de températures non négligeables dans celle-ci.

J'ai lu qu'une certaine marque de chaudière (pas la mienne ?) refusait la garantie sur son corps de chauffe en cas de non montage de cette vanne différentielle ...

D'où enfin ma question...

Faut-il ou non monter une vanne différentielle avec un circulateur électronique ... pour empêcher les surchauffes dans la chaudière ?

Merci.

2 réponses

Icare95
Messages postés
30555
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
2 août 2022
7 229
Modifié le 23 août 2019 à 16:28
Bjr, je n ai rien compris .; trop intelligentes pour moi toutes ces vannes !! avec un circulateur électronique en plus ...

0
docchaudiere
Messages postés
2639
Date d'inscription
dimanche 19 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2022
883
23 août 2019 à 18:41
Bonjour, pour moi si vous avez des vannes thermostatiques partout, il faut un by-pass. pompe électronique ou pas.
0
BlackJack_0001
Messages postés
6
Date d'inscription
vendredi 23 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2019
2
23 août 2019 à 19:27
Merci docchaudière,

C'est évident que si la pompe est "classique", un by-pass (ou un vanne différentielle) est obligatoire pour protéger la pompe.

Les circulateurs dit "électroniques" n'en ont pas besoin (c'est clairement écrit dans leurs data sheets), ils ont une caractéristique pression-débit tout à fait différente des pompes classiques.
La pression qu'ils peuvent donner diminue avec le débit (par commande électronique, d'où le nom de ce type de circulateur) ... et atteint une valeur suffisamment faible que pour que le circulateur ne souffre pas si il tente de débiter sur un circuit fermé (donc à débit nul).

C'est la raison pour laquelle, de plus en plus d'installations font l'impasse sur un by-pass ou sur plus performant une vanne différentielle ... si on y monte un circulateur "électronique".

Jadis, la raison invoquée sur la nécessité du by-pass (ou une vanne différentielle) était la protection du circulateur... et donc la nécessité de "mélanger" l'eau dans la chaudière pour homogénéiser la température, qui je pense est aussi importante n'était presque jamais invoquée.

Je pense aussi que la mise en place d'un by-pass, sur une installation à vannes thermostatiques, même avec un circulateur électronique qui n'en n'a pas besoin est impérative, mais ce n'est que mon avis de non professionnel du chauffage.

Pire, l'utilisation d'un circulateur électronique devrait empêcher une vanne différentielle de fonctionner correctement si on la plaçait (ceci à cause de la caractéristique pression-débit de ce type de circulateur) .. ce qui ne laisserrait que la possibilité d'un placement obligatoire d'un simple by-pass.

Si d'autres ont un avis sur le sujet pouvaient le donner, je reste preneur.

Merci d'avance.
0