PC

Dim - 7 mars 2020 à 09:19
Carminas Messages postés 4063 Date d'inscription mardi 31 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 15 mai 2024 - 7 mars 2020 à 11:01
Bonjour,

Je me suis tjrs posé la question, pourquoi il y avait des prise de courants avec terre et d'autre sans.

CDT

2 réponses

stf_jpd87 Messages postés 95071 Date d'inscription mercredi 14 décembre 2011 Statut Modérateur Dernière intervention 22 mai 2024 27 582
7 mars 2020 à 09:30
Bonjour

Tout dépend de la date de pose et des normes en vigueur à ce moment là.

Cordialement.
0
Cela n'engendre pas un risque pour les appareils ?

Et je me posais également la question pk sur certains circuit d'éclairage nous voyons la phase le neutre et la terre apparente non raccordé ?
0
Carminas Messages postés 4063 Date d'inscription mardi 31 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 15 mai 2024 1 858
Modifié le 7 mars 2020 à 10:21
Bonjour

La terre ne sert sur une prise de courant que lorsqu'on y raccorde des appareils munis de fiches avec terre.

Autrefois (années 60 et avant) la terre n'était pas obligatoire et les appareils n'était pas muni de fiches avec terre.
Puis petit à petit afin de mieux assurer la sécurité et avec l'arrivée des différentiels la terre est apparu dans les logements.

Tout d'abord limitée aux pièces avec carrelage et eau (cuisine et sdb) elle est devenue obligatoire partout (dans les années 90).

Suivant l'ancienneté du logement on peut donc avoir tout ou partie des prises avec terre.


Tant qu'on raccorde sur une prise sans terre, un appareil muni de fiche sans terre (appareil de classe 2 à double isolation), cela ne pose aucun problème.
Par contre si on y raccorde un appareil muni d'une fiche avec terre, cela pose un risque, non pas pour l'appareil lui même, mais pour la personne qui l'utilise (dans le cas où l'appareil aurait un défaut d'isolement).

Attention sur les installations anciennes, les prises sans terre ont parfois été remplacées par des prises avec terre, sans qu'il y ait pour autant de fil de terre de raccordé.
C'est dangereux car on se croit protégé et on ne l'est pas.
La préconisation dans ce cas dans le cadre d'une mise en sécurité, est bien entendu d'ajouter la terre, mais si techniquement on ne peut pas, il faut remettre des prises sans terre, afin de connaitre le risque.


Pour votre question sur l'éclairage, il s'agit sans doute de luminaires de classe 2 à double isolation, qui n'ont pas besoin d'être raccordé à la terre.
Dans ce cas on laisse le fil de terre en attente (pour le jour où on remettrait un luminaire de classe 1).
0
Merci pour les explications sur les prises de courant je vais m'assurer de mettre ça au norme en mettant le fil de terre avec présence de la Terre sur la prise de courant.

De plus pour l'éclairage dans l'appartement il y a une simple ampoule avec présence de fil neutre phase et la terre est en attente qu' appelez-vous des luminaires de type 1 et de type 2
0
Carminas Messages postés 4063 Date d'inscription mardi 31 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 15 mai 2024 1 858 > Dim
Modifié le 7 mars 2020 à 11:02
Si c'est une simple ampoule sur une douille (ce n'est pas aux normes et il faudra y mettre un vrai luminaire), il n'y a pas de terre à raccorder

Classe 1 : simple isolation, l'appareil doit être raccordé à la terre. En cas de défaut de l'isolation, une partie sous tension dans l'appareil peut entrer en contact avec la carcasse de l'appareil. La carcasse doit donc être reliée à la terre pour faire déclencher le différentiel qui coupera l'alimentation électrique en cas de fuite de courant vers la terre, avant qu'un utilisateur touche la carcasse de l'appareil sous tension.

Classe 2 : double isolation, l'appareil ne doit pas être raccordé à la terre. En cas de défaut de l'isolation, il y a une 2ème isolation qui prend le relais, donc la carcasse de l'appareil n'est jamais sous tension.
0