Disjoncteur 50 ou 63A?

Signaler
Messages postés
36
Date d'inscription
lundi 20 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 novembre 2020
-
 jk87 -
Bonjour Carminas
J’admets que ça fait beaucoup de questions ! Merci pour les réponses.
Je m’en pose une autre concernant ce disjoncteur bipolaire en tête de câble RO2V 16 mm2 vers Disjoncteur différentiel de branchement 500 mA – 15/45A (réglé sur 45A), SELECTIF donc, et placé en tête tout près du 2è tableau.
Si court-circuit il y a, je voudrais bien que ce soit: 1- le disjoncteur divisionnaire ou 2- le D.Différentiel d’Abonné 500 mA 45A situé près du tableau 2 qui disjoncte, et non le disjoncteur bipolaire situé en tête de câble qui sera dans l’autre logement et obligerait à sortir à l'extérieur.
Question : Ce disjoncteur n’est là que pour la protection du câble.
Est-ce-que je n’aurais pas intérêt à mettre plutôt un 63A 400V plutôt qu’un 50A sachant que c'est souvent le DD 500 mA qui saute (chez moi) et un Selectif est retardé, ce qui pourrait se reporter sur le disjoncteur en tête?

4 réponses

Messages postés
2581
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 novembre 2020
1 008
Bonjour

Un DB 500mA peut sauter pour 3 raisons :
- défaut d'isolement : c'est la fonction différentielle et c'est elle qui est retardée. Mais elle ne concerne pas le disjoncteur 50A qui n'est pas différentiel et qui ne sautera donc jamais pour ce motif.
- surcharge : effectivement si vous tirez plus de 50A cela sautera, mais vu que le DB en aval limite à 45A, vous n'atteindrez jamais cette valeur, donc un 63A n'apportera rien.
- court-circuit : là comme je l'ai dit vous ne maitrisez rien.

Mais si vraiment ce point vous pose problème :
- vous faites la liaison en 16² comme prévu.
- vous mettez au départ dans le tableau principal un interrupteur sectionneur 63A, voire rien du tout si vous ne voulez pas qu'on puisse couper manuellement depuis cet endroit.

Ce n'est pas la norme actuelle (cela a changé il y a 10 ans), mais cela reste sécurisé.
Messages postés
36
Date d'inscription
lundi 20 octobre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 novembre 2020

On parle bien de coupure sur court-circuit uniquement.
Sur défaut d’isolement, je compte bien sur l’inter différentiel 30 mA 63A sinon le 500 mA au pire.
C’était bien mon idée de départ de mettre un interrupteur sectionneur pour pouvoir isoler manuellement mon alimentation en 16 mm2 jusqu’au tableau.
Toutefois, le disjoncteur (sur votre recommandation) peut m’apporter une sécurité supplémentaire pour le câble lui-même qui n'aurait aucune protection. Mis à part bien sur, le Disjoncteur d'Abonné EDF 15/45A.
Je conserve donc le choix disjoncteur, en 50A si ça ne change rien. Je sais que la consommation n’excèdera jamais 45A, loin de là !
Merci bien.
Messages postés
2581
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 novembre 2020
1 008
Reste que le cas du court-circuit sur le câble de liaison uniquement est rare (à part le sectionner avec un coup de perceuse je vois pas) et reste protégé par le disjoncteur EDF.

Le risque est plutôt un court-circuit dans l'installation qui se propage jusqu'à là

Si vous voulez un maximum d'indépendance des 2 logements, mettez un interrupteur sectionneur, sachant que le risque que le DB EDF saute existe quand même.

A vous de voir
Je voulais bien parler d'accident de pelle, perceuse ou autre vu qu'il y a bien un moment où le câble sort de terre et qu'il vaut mieux le prévoir.
Si je reviens à mon idée de départ, mettre un interrupteur sectionneur 63A, il est certain que l'économie sur le prix ne sera pas négligeable.
Bien sur, je recherche bien la meilleure séparation électrique entre les 2 logements sans bien savoir qui fera quoi dans l'un et dans l'autre, peu importe. Le but est de n'avoir qu'un abonnement mais à mon avis, pas amorti dans l'immédiat!