Tubage simple dans pièces chauffée sur 4.5m de haut?

Fermé
Signaler
-
Messages postés
3063
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 janvier 2022
-
bonsoir,
je voudrai savoir s'il est possible d'installer un tubage simple ( type buse acier droit 200 mm ) au dessus d'un poele à bois, sachant qu'il monterai droit contre un mur et apparant jusqu'au plafond en rampant sous toiture ( longueur du poele au plafond = 4,5m).
Dans ce cas, cette solution respecte-t-elle le DTU et le tirage du conduit ne serai-t-il pas affecté?
Ps: environ 1m au dessus du toit pour la sortie au dessus du faitage.

6 réponses

Messages postés
3063
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 janvier 2022
1 787
Bonjour
Si on comprend bien , la pièce occupe toute la hauteur de la maison , jusqu'à un plafond rampant . Les 4,5 m sont donc situés dans une pièce "chauffée" ? qui plus est la partie haute du tubage qu'on vous conseille d'isoler sera dans la partie la plus chaude . Il est recommandé d'isoler un tubage dans des combles non chauffés , je n'ai jamais vu qu'il fallait isoler un tubage dans une zone habité pour des questions de tirage .
Demandez à celui qui vous propose ça où c'est écrit dans les DTU applicables .

Par contre , comme souligné par frmu , toutes les précautions doivent être prises contre les risques d'incendie ,conformément aux directives des DTU , que ce soit dans la partie visible ou au niveau des traversées , en particulier du toit .

Par ailleurs les conduits isolés ont en général une enveloppe extérieure en tôle galvanisée avec des colliers , sur le plan esthétique ce n'est pas terrible .

Remarques :
_ vous parlez d'un tubage acier de 2 mm d'épais , ça pèsera plus de 50kg . C'est à prendre en compte au niveau des fixations .
_ Par ailleurs la dilatation thermique fera près de 1cm ;il faut donc prévoir une possibilité de coulissement au niveau des emboîtages .
_Enfin un tubage de 200mm serait nécessaire pour un foyer ouvert . Dans le cas d'un poêle , il n'y a pas de raison d'augmenter le diamètre par rapport à la buse de départ , surtout si il n'y a pas de dévoiement . Avec des foyers fermés , installés correctement , avec une arrivée d'air frais , il y a plus souvent des problèmes d'excès de tirage , nécessitant la mise en place d'un régulateur de tirage , que l'inverse .
_Les deux modèles cités ne se situent pas dans la même gamme de puissance , il faut quand même que cette puissance soit adaptée au besoin , pour éviter d'avoir à faire fonctionner un poêle en permanence au ralenti , ce qui n'est pas bon (perte de rendement , bistrage ) ou l'inverse , ce qui n'est pas bon non plus .
2
Messages postés
37796
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 janvier 2022
11 504
attention plus votre plafond est haut et plus cela devient difficile a chauffée.
donc 400m3 a chauffée est bcp plus facile avec un plafond a 2.5 qu'un plafond a 4 m.
suivant vos volumes sous plafond meme si cela fait 400m3 il faut peut être un appareil avec un rendement plus important, sinon vous allez avoir froid au pieds souvent
1
Messages postés
37796
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 janvier 2022
11 504
attention vous avez des distances a respecter entre votre tubages et des parties inflammables...

si mes souvenirs sont bons il vous faut plus de17 cm entre le placo, le bois, ...
et votre tubage.
quand votre tubage passe un plancher et qu'il traverse une piece, vous devez protéger votre tubage par un coffrage avec isolation anti feu et en surface de votre coffrage la température ne doit pas excéder 45°. si ce n'est pas le cas vous devez faire un coffrage plus large afin de diminuer cette températures
0
merci pour votre réponse:
le tube montera contre un mur mais à une distance suffisante pour la sécurité.
Ma question se porte surtout sur le fait qu'un installateur me propose une buse droite (acier peint diam 200mm ép 2mm) qui monte jusqu'à mon plafond (hauteur 4.5m depuis la sortie du poële: modèle spheric de chez BRISACH), et un autre me propose un conduit inox double paroi isolé(modèle JOTUL FS 166 Foyer I570 habillage pierre Ollaire)?
Le conduit est donc apparent jusqu'au plafond.
Le 2eme installateur me dit qu'un tubage non isolé, refroidirai trop les fumées et pour altérer le bon fonctionnement du conduit...
Qu'en est-il réellement?
0
bonjour le deuxième installateur a raison ce n'est pas une question de DTU mais de fonctionnement et du tirage, en double isolation vous éviter la condensation (coulures intérieures aux emboitements du conduit)ou le point de rosée en sortie de cheminée; plus les températures des fumées sont chaudes meilleur est le tirage il faut que l'écart de température a la sortie du poêle ou l'insert jusqu'en toiture soit le plus faible, la valeur du tirage est fonction de la hauteur de cheminée de la température des fumées et de la température extérieure.salutation
0
merci pour vos réponse.
Je suis tombé ce matin sur un poele MAX BLANK (allemand) modèle ODIN (avec four et basalt en parement permettant une accumulation de chaleur) annoncé pour 4-9 kw.
Le vendeur m'annonce qu'il pourrai chauffé une bonne partie de la maison (environ 400 m3).
il m'a confirmé qu'il n'y aurai pas de perturbation pour un gainage simple.
la puissance est plus faible que le Jotul (cité plus haut) annoncé pour 14 kw.
Que pensez-vous de ces écarts de ces puissances annoncées?
0
Messages postés
37796
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 janvier 2022
11 504
400m3 fait en gros 160m² au sol pour une hauteur de 2.50m...
0
tout à fait:
les pièces à vivre sont dans une ancienne grange soit 90 m² au sol avec 4m de haut en moyenne plus un hall de 25m² sur 2.5m de hauteur avec ouverture sut trémie escalier étage!
0
Messages postés
3063
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 janvier 2022
1 787
Remarque à l'attention de Pat 38
les DTU définissent les règles de conception des cheminées non seulement sur le plan sécurité mais aussi sur le plan fonctionnel , en particulier la DTU P51-701 (règles et processus de calcul des cheminées fonctionnant en tirage naturel ) ou la DTU 24-1 (travaux de fumisterie ) .
Ceci étant on voit plus souvent des problèmes d'excès de tirage , avec des poêles et des conduits sans dévoiement , que l'inverse , donc la nécessité d'isoler le conduit dans la partie habitée , ne me parait pas évidente , surtout avec un conduit en 200mm qui est déjà surdimensionné .
Il est vrai que , selon la DTU applicable , la température extérieure des conduits dans les zones habitées ne doit pas dépasser 50°C ,ce qui impliquerait un doublage ) mais cette règle ne s'applique pas dans la pièce où est placé le poêle . Elle s'applique aux pièces traversées par le conduit (aux autres étages ) ce qui n'est pas le problème ici .
0
le rendement n'est pas précisé pour ce fabricant mais il indique une capacité de chauffe de 4 à 10 KW pour un volume de 65 à 400 m3
le poele pèse 400kg avec les pierres
0
Messages postés
3063
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 janvier 2022
1 787
Le choix d'une puissance dépend non seulement du volume à chauffer , mais aussi et surtout des performances de l'habitation , de la zone climatique et du mode de vie . Pour les volumes cités , 10 kw maxi suppose déjà une maison , bien isolée et des conditions climatiques pas trop dures .

Mais le véritable problème dans le cas d'un chauffage avec un poêle à bois , est la répartition des calories , en particulier dans votre cas , avec des grandes hauteurs de plafond (cf commentaire de frmu) . Vous risquez d'avoir 25°C au plafond et 15°C au sol , ce qui n'est pas confortable , même avec un poêle à pierre ollaire , qui a l'avantage d'un chauffage plus doux .
Donc le problème à étudier est la bonne répartition des températures . A mon avis , elle ne peut se faire qu'avec un systèmes de chauffage complémentaire , pour avoir une meilleure homogénéité . Il existe des systèmes permettant d'améliorer l'homogénéité , par circulation forcée d'air , mais , outre la difficulté d'adaptation dans le cas d'une habitation sans combles disponibles , ces systèmes présentent les inconvénients d'un système à air pulsé : bruit , salissure ...
0