Quelle est la meilleur solution (pas forcément la plus économique) pour fixer me

Signaler
-
 jean -
Je dois réaliser ma terrasse en pin autoclave classe 4, quelles sont pour ceux qui ont déjà effectué ce type de travaux les astuces et fixations que vous avez utilisées pour la fixation au sol de vos lambourdes.La section que je vais prendre est 50mm x 38mm et je fixerai sur le côté 50mm. Avez vous des méthodes reconnues: Chevilles à frapper, normales, équerres latérales, Pour la fixation des lames (94 x21x240) qu'avez vous rencontrz comme problème? Cordialement

34 réponses


je vous conseille d'acheter une bonne paire de lunettes et beaucoup de café avant de lire tous ces conseils si variés....

Bonjour, Je vous conseille comme certains, de ne pas fixer la structure. Son propre poids sur une dalle est largement suffisant, et quand le bois travaille (rétractation au séchage) même quand il est traité autoclave ou que c'est un bois exotique, il peut rétrécir jusqu'à 10 % selon les essences. En plus, qui dit fixer, dit trous dans le béton, donc sources d'infiltrations, et après en cas de problème en plein milieu de la terrasse une fois qu'elle est recouverte, il faut tout démonter...donc éviter les sources d'infiltration est une sage précaution, d'autant qu'il y a déjà les 3 piliers de la pergola, qui empècheront qu'on vous vole votre terrasse ou qu'elle "s'envole" puisque je suppose qu'elle passera autour des piliers. Pour plus de tranquillité, posez une bande type relevé d'étanchéité adhésive en 75 ou 100 mm de large (de chez Sika par exemple) pliée le long du mur de la maison (env 16 € les 10 mètres), puis imperméabilisez la dalle vite fait d'un coup de pinceau large avec un imperméabilisant microporeux type aquaréthane (de chez Julien par exemple, gamme matériaux poreux, env. 12 € le pot de 0,5 L pour 7 à 8 m²). Posez les lambourdes dans le sens de la pente et sur des cales, si possible en plastique elles mêmes préalablement collées ou siliconées sur le dessous de chaque lambourde (comme ça elle bougent avec la structure et glissent sur le sol au lieu de tout arracher) D'une façon générale, => quand on peut éviter les trous dans une structure c'est mieux, => ne jamais fixer ensemble un truc dur qui ne travaille pas avec un truc souple qui travaille (le bois finira toujours par l'emporter sur le béton ou les fixations lâcheront) => étanchéifier ce qui peut l'être pour ne pas avoir à y retourner après, => et pour le reste laisser passer l'air et l'eau, car ces deux éléments finissent toujours par rentrer, donc mieux vaut leur "indiquer une sortie" facile. Je joins une photo d'une de mes salles d'eau que je viens de refaire complètement; le bac à douche est en galets de rivière (ramassés un à un et collés sur des carrés de toile) et m'a coûté en tout 8 € de mortier colle, 9 € de joint et 12 € d'imperméabilisant, les murs sont des voliges traitées autoclave (en pin jaune que j'ai aussi imperméabilisées en aquaréthane couleur une couche "blanc" et une "acier" de chez Synthilor), fixées sur des tasseaux en bois sec. Sur la photo que je vous joins les voliges se touchent, un mois après il y a un jour de 5 à 10 mm entre chaque planche (alors qu'aucune fixation n'a sauté), ce qui était prévu et fait très chouette; les joints seront faits en souple à la fin de la rétractation pour une étanchéité parfaite. Derrière les voliges, l'air circule et si de l'eau venait à passer quand même, il y a des relevés d'étanchéité et des issues faciles qui la ramènent dans le bac pour évacuation. Je devrais être tranquille. Bon courage. Si vous voulez d'autre idées par exemple pour les entourages de poteaux, ou d'autres photos, réécrivez-moi sur le site copains d'avant depuis votre e-mail perso, je vous donnerai le mien (ancien de l'ISM et du BJ entre 1977 et 1982).


Bonjour, la solution déjà proposée d'utiliser des chevilles est bonne mais pose un problème quant à la durée de vie des lambourdes. Je m'explique: si on vis les lambourdes à même le sol il y a de grandes chances que celles ci se gorge d'eau et finissent par se dégrader; il faudrait donc mettre des points de calage en cahoutchouc rigide sous les lambourdes pour les isoler. La seconde solution qui est relativement économique serait de faire ça à l'ancienne, c'est à dire en faisant des plots de ciment tous les 25 cm sur lesquels on va placer les lambourdes et les mettre à niveau en les tassant sur les plots en ciment et lorsque ceux ci sont en place on remonte un peu le ciment de chaque coté pour avoir un calage latéral. cette solution permet d'éviter que les vis ne rouillent avec l'eau et l'acidité du ciment et le bois ne baigne pas dans l'eau

vous faite un cadre rectangulaire fixé avec des équerres a l'interieur, ensuite vous repartissé les lanbourdes a l'interieur du cadre comme vous le souhaité ,soit dans un sens soit dans l'autre


Personnellement j'ai réalisé ma terrasse de 20 m2 en bankiraï. J'ai fixé les lambourdes pin traité autoclave 65x90 sur des poutres béton coulées direct dans le sol avec des tire-fonds tête hexagonale de 8x130 dans des chevilles plastique gros calibre. Les lambourdes sont espacées de 50 cm. Les têtes des tire-fonds sont dans des trous fraisés à fond plat au double du diamètre de la tête, afin qu'elles ne dépassent pas. Il faut donc dans l'ordre: 1/Faire des trous au diamètre du tire-fond dans les lambourdes. 2/Contrepercer au travers de ces trous avec un foret carbure de même calibre pour marquer les trous dans la dalle béton. 3/Fraiser les trous dans les lambourdes pour noyer la tête des tire-fonds. 4/Agrandir les trous marqués dans la dalle au diam. des chevilles. 5/Placer les chevilles. 6/ Placer la lambourde, et la visser avec les tire-fonds, en mettant une rondelle de bon diamètre au fond du fraisage. La fixation des planches sera impérativement effectuée au moyen de vis inox tête fraisée diam 4 x longueur double de l'épaisseur des planches. Toute autre type de vis ne tiendra pas longtemps. Fixer les planches sur chaque lambourde avec au moins deux vis à chaque bord de la planche pour éviter l'effet de tuile. Faire les trous au diamètre des vis, sans oublier de les fraiser à fleur de surface avant de mettre la vis.

Salut Thierry, je connais une méthode qui a fait ses preuves et qui est infaillible pour le maintien dans la durée. Tu perces un trou de 5,5mm tous les 30cm environ dans tes lambourdes (passage des vis.) Tu places tes lambourdes à leur emplacement définitif et tu contre-perce ta dalle à 7mm (place des chevilles de 7mm. Tu ne fixes encore rien.) Tu fixes des clous croisés sous tes lambourdes (Tous les 10cm environ.) en les laissant dépasser de 5cm. La taille des clous importe peu, s'est juste pour faire ressort. (80mm me semble bien.) Tu poses tes lambourdes et fais une pré-fixation avec des vis de 5X100, pour que les clous touchent ta dalle en légère précontrainte. Tu règles la hauteur de tes lambourdes avec une planche métallique et un niveau, simplement en serrant les vis aux endroits où tes lambourdes sont trop hautes. Les clous s'écrasent en calant tes pièces de bois. une fois toutes tes lambourdes calées, tu fais un mortier peu humide que tu places sous les lambourdes à la truelle, sur toute la longueur, en tassant bien. Les clous maintiendront tes lambourdes dans ce mortier. Tu laisses sécher, tes lambourdes sont parfaitement calées et de niveau et ne bougeront plus. Il ne te reste qu'à fixer tes lames de pin de façon classique (clous dans les rainures ou agrafes.)

bonjour la solution la mieux adaptée est pour moi la cheville à frapper,une longueur de 100x8 pour une lambourde de 50 est suffisante,pour les lames la vis inox est le top,mais moi j'ai utilisé une vis zingué 6x60 pour des lames de 28 d'épaisseur,j'aurai préféré l'inox mais 1500 vis uniquement pour le paletage (65 m²) ...et si la vis zinguée est suffisamment enfoncée le bois gonfle et vient la recouvrir. Joel

je vous conseil de ne pas fixer vos lamboudes au sol!!! le bois est un matériau vivant et il travail tout au long de sa vie si vous les fixez et que le bois sèche ou prend de l'humidité vous verrez votre terrasse se désagréger ou du moins se déformer...placez vos lambourdes avec l'espace suffisant entres elles pour fixer vos lames dessus avec des vis inox de préférence l'idée de la petite cale plastique est a retenir elle évitera que l'eau stagne en dessous de votre terrasse...n'ayez crainte avec le poids du bois votre terrasse restera en place toute seule sans fixation...

Idéal, cheville à frapper d'au moins 40mm de plus que la section à fixer et de préférence en intercalant une rondelle en plastique de 5mm entre la lambourde et la dalle béton pour éviter que le bois ne pourrisse au contact prolongé avec le béton humide si la dalle est en légère pente, fixer les chevrons dans le sens de la pente pour les mêmes raisons

Bonjour, ne surtout pas fixer pour eviter les deformation due au travail du bois(il en faut bien un qui travaille) le seul poids de la stucture maintiendra l'ensemble et puis comme ca si vous chagez d'avis ds quelques annees pas besoin de refaire la chape.

Absolument d'accord avec Frédéric, il ne sert à rien de fixer les lambourdes. Il suffit de les caler si la chappe n'est pas plane.

Il n'est pas necessaire de les fixer au sol,il faut étrésilloner ,en d'autre termes caller entre chaque lambourde un morceau de la même section tout les un mètre environ et les pointer en bout au travers de la lambourde.Cela permet de bien caler l'enssemble de niveau,le poids de cet enssemble une fois le plancher posé fera sa tenue.Par précaution tu pourras fixer par une vis quelque lanbourdes coté oposé au mur.Bon courage. MARCOOO

Chevilles a frappées c'est ce qui tiens le mieux et sur long terme !! Mais faut pas avoir envie de démonter.... ou sinon vis béton plus chevilles bien sur 140 mm min
pour des lambourdes de 80 mm , quelle longueur est conseillée car suivant les indications indiquées sur les pochetttes , pour des vis à frapper de 120 mm il conseille des lambourdes de 60 mm de hauteur . La solution d' une plaque fixée aun dessous de la lambourde et ensuite cheville à frapper pour assembler l ' ensemble sur la dalle béton me parait une solution ( eau ne pénétre pas dans la lambourde) . Si non cheville classique et vis galva ( neccessite plus de manip ).Quelle solution préconisez-vous . merci de me donner une suite

je suis ok avec thierry vergeot

le collage au platre est une connerie monumental cela ne tient pas j'en ai fait l'experience pour du parquet. sur du beton attention a l'eau je vous rappel que le bois est sensible a l'eau et que vos lambourdes doivent etre capable de supporter les variations d'humidite sans se deforme sinon au bout d'un hiver votre terrasse sera deforme. pour vos lambourde le bois massif si il n'est pas exotique est à eviter dans ce cas obter pour des lambourde en contreplaquet de 22 mm mini mais il faudra les traiter avant. le contreplaquer est ùoins sensible au déformation que le massif. pour ma part je vous conseille de solution soit les visser sur des chevilles ou alors le collage est une bonne solution mais bien choisir la colle eviter bricorama et autre magasin du commerce et obter pour les pros( L avantage de la colle c'est qu'elle offre une souplesse que n'offre pas le vissage. J'ai posé 140m² du parquet chene sur des lambourdes coller sur chappe beton le parquet n'a pas bougé. bon courage

Bonjour, Le mieux ce sont les chevilles à frapper par contre le souci c'est de câler le tout, que tous soit de niveau pour éviter les craquements quand on marche. Pour notre part nous avons déjà réaliser ce type de fixation (lambourde avec cheville à frapper) sur un sol béton mais dans une maison pas à l'extérieur. Des dalles agglo reposait sur les lambourdes pour mettre par la suite un parquet. Espérant vous avoir éclairci. Bon courage

pas nécessaire de fixer,une fois la structure montér son propre poids suffit,ça ne s'envoleras pas! te prens pa la tète vas

bonjour pour moi la meilleur solution c est les cheville a frapper de 100x8 et entre ta chappe et ton bout de bois place des petits carré de plastique au fixation ca evitera qu il pourise voila comment je ferai bon courage a toi

Pour ma part qui est réaliser les mêmes travaux sur ma terrasse, je te conseille des équerres a fixer sur le coté de ta lambourde préalablement posé sur un morceau de carrelage pour éviter l'eau stagnante donc pourrissement de ta lambourde et si tu veux rajouter du luxe un petit coup de rubson comme ça tu es tranquille puis tu fixes des lames avec de la vis inox préalablement citée,mais par contre laisse quand même de l'espace entre chaque lames car avec la pluie le bois gonfle et si tu ne laisse pas d 'espace tout ce déforme bon courage !!!

Ah oui, j'oubliais, je suggère de laisser un petit jour entre chaque lame (1 à 2 mm) car si le bois devait se dilater (rarissime) il pourrait le faire, mais s'il se rétracte (très probable) ça évitera d'avoir des "trous" de 3 cm de large. Enfin, si la nouvelle terrasse arrive au niveau ou au dessus de ce que je pense être une ventilation de vide sanitaire après la marche au ras du sol, laisser un accès (petite grille ou morceau de latte posé sur cales qui ne bouche pas la grille et permet d'y accéder).