Pourquoi utiliser des courbes au lieu de coudes ?

MouradK - 20 mai 2010 à 13:56
 Utilisateur anonyme - 21 mai 2010 à 20:07
bonjour je suis toujours en rénovation et je m'attaque à la plomberie là, je voulais avoir votre avis : (je fais tout en cuivre) J'ai acheté des coudes pour ne pas avoir à cintrer car pas l'outillage nécessaire et pas envie de dépenser pour ça cela dit, j'ai vu qu'il existait les courbes pour faire les angles et jme suis dit, pourquoi ne pas les préférer car ils pourraient permettre des virages plus négociables pour l'eau donc pas de perte de vitesse(débit) ???? qu'en pensez vous bricoleurs et bricoleuses ? Merci d'avance
A voir également:

7 réponses

Utilisateur anonyme
21 mai 2010 à 20:07
Bonjour, Je reviens sur notre ami(e) alysonlucas en lisant mieux, je vois que le souple a été "enterré" donc là 2 erreurs a ne pas commettre 1) jamais de raccord dans de tels endroits 2) il faut mettre les tuyaux dans un fourreau une troisieme pour la route, ne pas prendre des tubes "bon marché" qui notamment ne sont pas bien faits (ils sont "roules soudé" et pas "druggés") et le cuivre de mauvaise qualité ce qui fait une catastrophe avec le "Pitting".
Ok je viens de trouver quelques tableaux de pertes de charges singulières. Etant donné mon installation de particulier rikiki, je pense qu'utiliser des coudes à 90° normaux ou larges reviendrait au même. Merci quand même pour votre curiosité : )
alysonlucas
20 mai 2010 à 15:58
Bonjour, Je viens de vous lire, je vous conseillerez plutôt de prendre du cuivre souple qui prend les formes que l'on veu car plus vous avez de soudures plus il y a des risques de fuites et quand sa fuit, bonjour les dégats surtous en partie qui ne se voie pas. J'ai vue ca chez moi, où j'ai due cassé le carrelage. Bon courrage Cordialement
Bonjour, Il est assez normal que entre 14h et 15 h vous puissiez ne pas avoir de réponse ! Nous ne passons tout de même pas notre journée sur le forum :-) Pour alysonlucas : bien faite, une soudure à l'étain ne bouge jamais, j'ai vu des maisons s'écrouler autour de tuyaux qui n'avaient pas bougés ! Après, s'il y a une fuite, si le technicien est mauvais... bon, évidemment, on y peut rien !

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Utilisateur anonyme
20 mai 2010 à 18:17
Bonjour, Je suis tout a fait daccord avec Robin que je salue et j'ajouterai que j'ai vu des brasures au bronze sur des installations proches et brasure a l'étain qui n'ont pas bougé. le tout est de savoir les faire correctement (l'une comme l'autre). Entre nous, c'est un peu bête de mettre des coudes avec ou sans grand rayon alors que en se faisant prêter une cintreuse d'etabli on n'a une soudure que tous les 5 metres. ça coute moins cher en plus. quand a l'installation au recuit ("le souple")conseillé par alysonlucas c'est du travail de rien! auquel on ne peut accorder aucune fiereté. Il est vrai que je pensais mettre une façon de cintrer les tuyaux avec precision dans le wiki mais je n'ai pas eu le temps.
Salut à toi, Galamot ! :-)
Utilisateur anonyme
20 mai 2010 à 23:45
Salutatoi zaussi Robin Pour le cas, un peu de temps le temps que mme termine ses feuilletons enregistrés (chacune ses goûts) En fait, Pour cintrer un tube de cuivre, avec cette cintreuse, il n'y a rien de bien sorcier, il faut simplement en comprendre le principe. il n'y a que une logique qui il est vrai ferait penser a des calculs astronomiques. Regle numéro 1 et ce sera la seule: Toutes les cotes (les mesures) se prennent a l'axe du tube en position ou il sera. Il faut toujours monter les colliers de soutient sur le cheminement pour pouvoir prendre ces mesures quitte a présenter une chute pour des angles "hors normes". apres, il suffit simplement apres un " tout petit recuit" de tracer la cote souhaitée sur le tube: exemple: du bout du tube a l'axe du tube (apres le cintre) il faut 1 metre on trace 1 metre depuis le bout du tube. a 90° pas de probleme, avec l'équerre on met le trait (le 1 metre) au point 90° (la c'est la tenjante de la forme) et on cintre on est pile poil et pour un angle a la "c o n" c'est assez rare mais.. (il y a parfois les 30, 45.. tracés) on trace cet angle sur la forme et le repere on le met toujours a l'équerre devant ce trait on cintre bien sur a l'angle choisi et même, on arrête au moment ou le repère est a l'aplomb du tube on recuit la place pour évetuellement ajuster cours suivant la bayonette? en gros c'est celà pour tout un concept a comprendre avec des subtilités pour les sauts de tube chapeaux et chapeaux de gendarme mais cela est une autre aventure.