Durcir des marches en bois. [Résolu]

Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 8 novembre 2013
Dernière intervention
8 novembre 2013
- - Dernière réponse : Paul-Bernard Haut
Messages postés
21450
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 janvier 2019
- 13 nov. 2013 à 23:05
Bonjour.
Je voudrais durcir des marches d'escalier en bois de sapins.

Est-ce que le durcisseur vendu par Castorama convient?

Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
21450
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 janvier 2019
21
0
Merci
Bonsoir Yaneck57.
Si vous voulez appliquer du durcisseur sur votre escalier en sapin, afin de le rendre plus résistant aux rayures, aux chocs, etc..., vous devez savoir que le durcisseur seul ne suffit pas. Il faut passer ensuite au moins deux couches de vitrificateur pour aboutir à un résultat. Et il faut être généreux avec le durcisseur et en appliquer jusqu'à saturation du bois, ce qui peut demander plusieurs couches. Cette opération consolidera le bois de sapin, mais ne le rendra jamais dur comme du chêne, il n'y a pas de miracle.
Quant à la marque de distributeur que vous citez, ce n'est pas la pire, mais vous trouverez de bien meilleurs conseils et de bien meilleurs produits chez un marchand de peinture professionnel (annuaire, pages jaunes, rubrique "peintures, vernis") que dans une grande surface de bricolage.
Si le "57" de votre pseudo signifie que vous êtes mosellan, contactez-moi en messagerie privée, je vous indiquerai quoi et où acheter.
Cordialement.
Bonsoir Paul-Beernard
Merci pour votre réponse.
Je suis bien Mosellan, et j'habite à 10 km de Thionville.
Je voudrais bien vous contacter, mais je n'ai pas vos coordonnées.
Commenter la réponse de Paul-Bernard Haut
Messages postés
21450
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 janvier 2019
21
0
Merci
Bonsoir Yaneck57.
Je vous donne les renseignements en messagerie perso.
Cordialement.
Commenter la réponse de Paul-Bernard Haut