Realisation plancher [Résolu]

- - Dernière réponse : atlassaturn
Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
- 9 avril 2014 à 22:03
Bonjour, je souhaite faire un plancher pour une chambre et SdB , 5*8mm , portée des poutres 5m , quelle dimension de poutre et espace entre celles-ci , dessus plancher en OSB4 puis parquet clipsé
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
0
Merci
Bonsoir

I/ Entraxe des solives : il faut choisir l'entraxe pour que les extrémités des panneaux reposent sur une solive et pour qu'un panneau repose sur quatre appuis . Si vous utilisez des panneaux de 180 , cela vous ferait un entraxe de 45 cm . Il faut que les solives d'extrémité soient un peu plus proches des solives voisines , pour que les panneaux recouvrent toute la largeur des solives d'extrémité . Pour 8 m , cela vous ferait 18 espaces , donc 19 solives , les deux solives d'extrémité auront un espace réduit par rapport aux autres solives , (voir aussi l'aspect esthétique pour la répartition des espaces) .

II/ Pour la section des solives , il faut définir la charge au m2 : pour un étage habité , avec des cloisons légères , une charge totale de 250 kg/m2 est à considérer (charges permanentes : sols , cloisons ...+ charges d'exploitation : mobilier , personnes ...) .
Une portée de 5 m est assez importante : cela nécessitera des sections de 10X22 cm . Il faudra que les solives soient encastrées aux extrémités , pour éviter le vrillage ou le déversement . Par contre si les solives sont bien encastrées aux extrémités , un entretoisage ne serait pas indispensable .
atlassaturn
Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
-
Bonjour
Il peut y avoir une autre solution :
Si vous utilisez des panneaux OSB 3 ou 4 de 22 mm , vous pourriez avoir un entraxe de 60 cm , ce qui vous ferait 15 solives (au lieu de 19) , mais plus rigides .
Donc vous avez le choix entre deux solutions :
- 19 solives de section 10X22 cm et des panneaux OSB (3 ou 4) de 18 mm d'épaisseur ,
- 15 solives de section 10X25 cm et des panneaux OSB de 22 mm d'épaisseur .
A vous de voir quelle est la solution la plus simple et la moins chère .
J'ai noté , après coup , que vous pensiez installer une salle de bains . Si c'est une salle de bains avec une baignoire et un sol carrelé , il faut vérifier que les charges au m2 prises en compte ne seront pas dépassées (100 kg/m2 pour les charges permanentes + 150 kg/m2 pour les charges d'utilisation) , en particulier si la salle de bain est implantées au centre de la portée . Si la salle de bains est implantée près des encastrements des solives , c'est moins critique .
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
965
Date d'inscription
mercredi 11 décembre 2013
Dernière intervention
26 octobre 2014
0
Merci
Bsr pour une telle portée de 5m il est fortement conseillé de poser 1 voir 2 lignes d'entretoises, 3 intervalles de 166cm cela rigidifie le solivage et réparti les charges du dessus, si une solive est plus chargée, baignoire pleine par ex, le poids repose sur 3 solives. Pas de mal à poser 4 solives en plus, ne pas oublier la portée de 5m, donc 19 est le minimum. Rien de plus désagréable d'entendre le plancher qui se plaint sous vos pied en marchant
Commenter la réponse de EPOISSES 21
Messages postés
965
Date d'inscription
mercredi 11 décembre 2013
Dernière intervention
26 octobre 2014
0
Merci
Dans le cas ou une cloison salle de bain est perpendiculaire aux solives, pas de soucis, par contre il y aura forcement un retour voir deux dans le sens de solives, ne pas monter la cloison entre 2 solives mais s'arranger pour une dessous la cloison
Commenter la réponse de EPOISSES 21
Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
0
Merci
Bonjour
Les deux solutions que j'ai proposées sont à peu près équivalentes en rigidité .
La solution solives 10X25 , entraxe de 60 cm peuvent supporter un peu plus que les solives 10X22 entraxe de 45 cm .: 260 kg/m2 au lieu de 250 et des poussières . La différence est faible mais compense largement le poids supplémentaire des dalles de 22 mm , que nécessite un entraxe de 60 cm .

Pour ce qui est des dalles , j'ai retenu les épaisseurs standard , ce qui donne des marges supplémentaires significatives . Les dalles de 18 mm (sur des solives entraxe 45 cm) ainsi que les dalles de 22 mm (sur des solives entraxe 60 cm) pourraient supporter beaucoup plus que 250 kg/m2 en charges réparties : de l'ordre de 400 kg/m2.
Mais il est habituel de prendre des marges supplémentaires pour les dalles , de façon à prendre en compte les charges ponctuelles non réparties et les risques éventuels d'humidité . Les dalles OSB 3 sont utilisables en milieu humide , mais même pour ces dalles la rigidité dépend du taux d'humidité . Normalement les dalles ne seront pas soumises à l'eau , si les choses sont bien faites , mais on ne peut pas exclure une fuite accidentelle qui affaiblirait localement les dalles . De ce point de vue les dalles de 18 mm sur des solives entraxe de 45 cm donneraient un peu plus de marges .

Le choix entre les deux solutions peut dépendre d'autre critères :
- coûts respectifs des 2 solutions
- disponibilité des produits et en particulier des dalles (les épaisseurs de 18 mm sont plus courantes) ,
- facilités de mise en oeuvre (poids des dalles et des solives)
A Guylain de faire le bilan en fonction des différends critères et de faire le choix qui lui convient le mieux .
ns placo
Nota : En ce qui concerne les cloisons , les charges prises en compte (250 kg/m2) , correspondent à des cloisons légères , comme précisé plus haut . Des cloisons placo sur armature métallique et remplissage insonorisant font de l'ordre de 70 kg par mètre linéaire pour 2,5 m de haut . Ceci reste compatible des dalles prévues . Comme ce sont les solives qui sont dimensionnées au plus juste , et non les dalles , il n'y a pas d'impératif pour le positionnement des cloisons parallèles aux solives : mettre la cloison sur une solive fera supporter la cloison pratiquement par une seule solive . La mettre entre deux solives répartira la charge sur deux solives , par l'intermédiaire des dalles qui sont plus rigides . Donc les deux solutions sont aussi valables .
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
965
Date d'inscription
mercredi 11 décembre 2013
Dernière intervention
26 octobre 2014
0
Merci
Bsr, les panneaux OSB font 0,625 x 2,50m il faut donc revoir la répartition des solives. Les dalles OSB se posent perpendiculaire aux solives, les joints de largeur sur une solive.
Commenter la réponse de EPOISSES 21
Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
0
Merci
Bonsoir
Il existe un peu tous les formats depuis 1690 jusqu'à 2500 ou plus en longueur . Le problème est de savoir quels sont les formats disponibles en dalles de plancher (rainurés sur les 4 côtés ) dans les épaisseurs voulues (18 à 22 mm ou plus éventuellement) , dans les grandes surfaces ou chez les grossistes à proximité et enfin qui soit manipulables facilement . Mais de toutes façons on arrive toujours à ce qui se fait pour un solivage : un entraxe de l'ordre de 40 à 60 cm , et pour la portée envisagée des sections de solives données plus haut !
Si effectivement la longueur disponible en dalle de plancher (rainurées 4 côtés) est de 2500 , plusieurs solutions sont possibles :
- entraxe 41,6 solives de 10X22 OSB de 18
-entraxe de 50 , solives de 10X25 , 0SB de 22
-entraxe de 62,5 , solives de 10X25 , OSB de 25
Cette dernière solution ne serait pas intéressante d'autant plus que la disponibilité des dalles de 25 mm en 2500 n'est pas évidente .
Commenter la réponse de atlassaturn