Isolation intérieure

MACAON44 Messages postés 67 Date d'inscription samedi 15 juin 2013 Statut Membre Dernière intervention 25 octobre 2022 - 26 oct. 2014 à 07:47
MACAON44 Messages postés 67 Date d'inscription samedi 15 juin 2013 Statut Membre Dernière intervention 25 octobre 2022 - 1 nov. 2014 à 11:58
Bonjour tout le monde. voici mon interrogation. Je rénove une vieille maison du début du siècle en Bretagne sud sur terrain argileux assez humide. les murs sont en pierres jointes avec un "mortier" au sable de mer lavé. J'ai fait installé un drain extérieur et un drain intérieur sous la dalle. Le mur que je dois isoler par l'intérieur me semble beaucoup moins humide qu'auparavant. Je compte poser de la laine de verre de 120 mm. Est-ce que je laisse 2cm entre le mur et la laine sachant que la ventilation ne pourra se faire à la rigueur que par le haut du mur? Ou bien vu que la ventilation ne sera pas optimale les 2cm sont inutiles et j'applique la laine contre le mur et je mets ensuite du placo de salle de bain partout? Ou bien tout ça n'a pas d'importance et peu importe? Merci aux bricoleurs expérimentés. Bonne journée. Macaon.

4 réponses

Bonjour
un peu une réponse de normand, cela dépend du degré d'humidité du mur;
il faut avoir à l'esprit que ce n'est pas le fait d'isoler qui va résoudre le problème de remontée d'humidité. L'isolation ne doit pas servir à masquer les problèmes.
Cdt
0
MACAON44 Messages postés 67 Date d'inscription samedi 15 juin 2013 Statut Membre Dernière intervention 25 octobre 2022
26 oct. 2014 à 10:05
Merci Lucien. Effectivement , l'isolant n'est pas pour l'humidité. Ma question était justement vis à vis de la longévité de la laine au cas où le bas des murs deviendrait humide en hiver. Bonne journée.
0
MarcIsover Messages postés 279 Date d'inscription mercredi 30 avril 2014 Statut Membre Dernière intervention 23 novembre 2021 87
29 oct. 2014 à 18:32
Bonjour MACAON44,
La première des choses et vous l'avez bien compris et tenté de le faire et d'assainir les murs. Par la réalisation de drains, la situation semble s'être améliorée. L'humidité vient-elle essentiellement du sol ou éventuellement par la nature du mur (porosité de la pierre et du joint) ? Y-a-t-il un bardage protecteur du côté exposé aux vents dominants mais aussi à la pluie ou est-ce envisageable ? La maison est-elle pourvue d'une VMC adaptée (hygro-réglable ?)?
- Si vous avez mis toutes les chances de votre côté pour résoudre ce problème d'humidité et qu'il subsiste (même encore faiblement), il pourra être intéressant de décaler légèrement votre isolation du mur support et cela peut-être fait assez simplement. Une lame d'air de 2 à 3 cm permettra au mur de gérer son hygrométrie (DTU 20.1). La mise en oeuvre d'un système d'isolation continue type Optima apporte un gain de 45 % par rapport à une pose entre montants métalliques. Pour ménager cette lame d'air, il convient de fixer directement sur le mur 4 demi connectors optima harmonieusement réparti sur la hauteur du mur sur lesquels on viendra clipser une fourrure faisant la hauteur totale. On répète l'opération en laissant un entraxe de 40 cm entre chaque fourrure. La fourrure horizontale qui reçoit les appuis est alors fixée à 1.35 m sur l'ossature complémentaire verticale réalisée et le système Optima est ensuite déployé dans son ensemble http://www.isolationthermique.fr/Comment-isoler-un-mur/Comment-isoler-un-mur-par-l-interieur/Pose-d-une-ossature-metallique-et-d-un-isolant-thermique/Video .
- L'ajout d'une membrane pare vapeur et d'étanchéité à l'air de type hygro-régulante serait un (grand) plus ! (membrane vario Xtra par exemple). Elle est à fixer à l'aide d'un scotch double face sur les montants verticaux avant de fixer le parement plâtre.
- Le placo de « salle de bains » (marine) ne sera pas le remède à cette humidité.
Profitez bien de la belle Bretagne, qui n'est pas si humide que certains veulent bien le faire croire ;-)

0
MACAON44 Messages postés 67 Date d'inscription samedi 15 juin 2013 Statut Membre Dernière intervention 25 octobre 2022
29 oct. 2014 à 21:38
Merci Marc. Merci beaucoup. C'est presque ce que j'avais prévu. La VMC est prévue. Il n'y aura pas de bardage sur ce mur, car cette façade a du cachet. Elle est exposée sud. Les vents et pluie sont plutôt ouest. L'humidité vient du sol argileux et de certaines des pierres mais je ne crois pas des joints que j'ai toujours vus secs. Optima était prévue. Par contre, je ne comprends pas l'ajout de la membrane. "sur les montants verticaux" donc côté mur. Ca fait mur-air-membrane-laine-placo? C'est sensé protéger la laine? Ca ne fait pas condenser sur le mur de pierres? Est-ce le même matériau que l'écran HPV sous-toiture? Bonne soirée. Macaon.
0
MarcIsover Messages postés 279 Date d'inscription mercredi 30 avril 2014 Statut Membre Dernière intervention 23 novembre 2021 87
30 oct. 2014 à 09:23
Bonjour MACAON44,
Je sais bien que les vents dominants sont plutôt à l'Ouest en Bretagne ;-) et ma question portait plutôt sur la protection éventuelle du côté le plus exposé.
Vous trouverez en page 2 figure 1 de ce lien https://www.isover.fr/produits/catalogue?sorting_product=Popularity un exemple du sens de montage préconisé à savoir :
mur-air-laine-membrane-placo
Vous trouverez également dans la doc les propriétés détaillées de cette membrane qui n'est pas un écran de sous-toiture ;-) et qui est adaptée à votre configuration.
Bonnes lecture et journée !
Marc
0
atlassaturn Messages postés 3373 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 14 mai 2024 1 955
Modifié par atlassaturn le 30/10/2014 à 21:38
Bonsoir
Dans le cas de problème d'humidité dans un mur , d à des remontées capillaires , je doute que la mise en place d'une membrane hygrorégulante change grand chose en hiver !
La vapeur d'eau aura toujours tendance à migrer vers les zones où la pression partielle est la plus faible . Si dans une zone vous atteignez le point de rosée , la vapeur d'eau se condensera sur la surface , ce qui aura pour effet de diminuer la pression partielle , donc entrainera une migration de vapeur d'eau vers cette zone . Dans le cas d'une isolation interne , le mur extérieur sera toujours le point le plus froid en hiver. Donc le mur condensera toujours de façon préférentielle la vapeur d'eau , ou la gardera si il s'agit de remontée capillaires .
Ces membranes sont essentiellement adaptées aux maisons à ossature bois , ce qui n'est pas votre cas . Elles favorisent la diffusion de vapeur d'eau vers l'intérieur de la maison en été . En effet en été le sens de migration de la vapeur d'eau peut s'inverser et aller de l'extérieur vers l'intérieur plus froid . avec un pare-vapeur , Il pourrait y avoir une accumulation d'humidité dans les parois , ce qui peut être un problème avec une ossature bois .
Il est vrai que dans le cas de votre maison , en été une membrane hygrovariable faciliterait un peu l'élimination des remontées capillaires vers l'intérieur de l'habitation . Mais je ne pense pas que ce soit l'essentiel , comparé au séchage par l'extérieur . De toutes façons le problème d'humidité des murs est certainement plus critique en hiver , et là une membrane hygrorégulante ne servira à rien par rapport à un pare-vapeur .
0
MACAON44 Messages postés 67 Date d'inscription samedi 15 juin 2013 Statut Membre Dernière intervention 25 octobre 2022
1 nov. 2014 à 11:58
Merci pour vos avis éclairés et détaillés. Il est certain que c'est plus simple dans le neuf. Bonne journée. Macaon.
0