Isoler entièrement une ancienne maison

- - Dernière réponse :  cmll - 20 janv. 2016 à 11:35
Bonjour à tous,

Je prévois l’achat d’une maison à rénover d’environ 90m². Elle date des années 30, chauffage gaz, tout est quasi à refaire et surtout l’isolation est inexistante (sauf fenêtres double vitrage). C’est la raison de mon post : je ne sais pas quelles solutions mettre en œuvre et je n’ai aucune expérience en la matière ! Je viens donc vous demander un peu d’aide…
La maison est sur 2 étages (rdc-1er) et est orientée sud-ouest. Les vitres sont présentes sur les façades sud-ouest et nord-est. Elle repose sur un « sous-sol » semi enfoui qui fait de 1.65 à 1.80m de hauteur selon les endroits. Au-dessus on a une dalle hourdis. Les murs sont en briques (35-40cm je dirais). Les combles font environ 1.90m au maximum sous la poutre du milieu et descendent doucement. Il n’y a pas de ventilation.

Pour les combles, je pense à les isoler par le sol puisque je ne pense pas utiliser cette pièce. Est-il quand même possible de continuer à utiliser cette pièce pour stocker ?
Pour la ventilation : simple flux ? Double flux ? J’avoue ne pas voir directement les avantages et inconvénients. Je souhaite simplement l’option la plus silencieuse.
Pour la dalle du rdc, les choses se compliquent un peu…. Si j’ai bien compris, le plus simple et le moins cher est l’isolation de la dalle par le sous-sol. Or si je colle une couche de disons, 10 cm (au hasard), l’usage du sous-sol sera très compliqué du fait de sa très petite hauteur de base ! Quelles solutions ? Ne pas isoler, creuser le sous-sol, isoler par le haut ?
On arrive aux murs et là…. J’avoue n’avoir aucune idée. Je trouve que les fenêtres sont déjà étroites, j’ai peur que rajouter une couche extérieure ou intérieure, augmente encore plus la sensation d’enfermement. De plus, la façade avant (sud-ouest) présente un cachet vraiment sympa (contour des fenêtres et portes) et je ne veux pas y toucher. Et en même temps à l’intérieur, il y a des moulures au plafond et 2 vieilles cheminées en marbre que je souhaiterais garder et je me vois mal en plus grignoter beaucoup d’espace à l’intérieur. Je m’en remets à vos propositions… Ou bien, est-il possible d’isoler par l’extérieur 3 façades sur 4, et isoler par l’intérieur la façade avant ? J’aurais malheureusement tendance à dire non, pour une histoire de ponts thermiques si j’ai bien retenu mes leçons de lecture, mais qui sait, je vous écoute ! 

Merci d'avance!
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
2720
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 octobre 2019
773
0
Merci
Bonsoir
Pour l'isolation entre le rez de chaussée voir la question identique qui a fait l'objet de commentaires détaillés :
http://bricolage.linternaute.com/forum/affich-120886074-isolant#p120886981
Pour l'isolation du plafond de l'étage par rapport aux combles , tout en gardant un accès , c'est possible , mais il faut compter une épaisseur totale de 30 cm . Il ne resterait au plus que 1,6 mètre , mais ça reste valable comme stockage et pour vérifier l'étanchéité du toit .
Bonjour, je vous remercie pour cette réponse pour les parties plafond et rdc. Qu'en est-il des murs?
Bonjour, je vous remercie pour cette réponse pour les parties plafond et rdc. Qu'en est-il des murs?
Bonjour, je vous remercie pour cette réponse pour les parties plafond et rdc. Qu'en est-il des murs?
atlassaturn
Messages postés
2720
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 octobre 2019
773 -
Bonjour
Pour ce qui est des murs : vous avez résumé le problème : que vous fassiez une isolation intérieure ou extérieure ça vous prendra avec la finition de l'ordre de 15 cm ou plus , selon la technologie utilisée en particulier pour le parement . Gardez à l'esprit que pour l'isolation extérieure , les huisseries sont normalement placées en alignement avec la face extérieure des murs ou alors il faut isoler les tableaux , ce qui réduit encore l'ouverture .
Quant à faire un mix isolation intérieure sur un mur et extérieure sur les autres , je vous le déconseille ,pour le problème des ponts thermiques (sans parler d'autres problèmes éventuels : esthétique , contraintes , contrôle de l'hygrométrie) .
Comme le souligne jpd_87 , pour en dire plus il faudrait être sur place et incorporer tous les paramètres : zone climatique , exposition , aspects esthétiques intérieurs extérieurs , budget et objectif de performance , occupation de la maison (il est stupide de faire une isolation extérieure pour une résidence secondaire , ou alors il faut la chauffer en permanence) ...
Par contre sur des choix particuliers , je pense qu'on peut vous apporter une critique constructive .
Dans tous les cas, il n'y aura pas de solution unique et miracle si je comprends bien. En partant de ce principe, cela me laisse plus de possibilités et j'ai surtout moins peur de me tromper.
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
56281
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 octobre 2019
7112
0
Merci
Bonjour

Pour ce type de projet il ne faut pas se planter donc du ressort d'un professionnel?
Je vous conseille de téléphoner à EDF de votre commune ou ville et expliquer votre problème il vont vous passer un service qui va vous envoyer par mail les options les plus intéressantes et les adresses des entreprises les plus fiables. Pour un projet j'ai fait cette démarche, j'ai trouvé du personnel sérieux et disponible .
PS: je ne suis pas un ex de cette entreprise.
Bons travaux
Cordialement.
Commenter la réponse de stf_jpd87
Messages postés
2720
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 octobre 2019
773
0
Merci
Bonjour
Une précision pour l'isolation du sol des combles tout en maintenant une possibilité d'accès , il y a plusieurs solutions :
-un assemblage bois pour supporter le plancher :
. une rangée de bastaings sur chant , espacés de 120 cm pour pouvoir dérouler des rouleaux de 120 cm avec un certain serrage
. au dessus des lambourdes espacées en fonction des dalles OSB disponibles , pour faire des joints sur des lambourdes , mettre des panneaux d'isolants entre les lambourdes , croisés avec la première couche déroulée
. choisir les hauteurs bastaings + lambourdes et isolants pour avoir la résistance visée (7 à 8 m2.k/w) tout en laissant une lame d'air de 2 cm entre le dessus de l'isolant et L'OSB .
Inconvénient de cette solution : quantité de bois (poids à transporter , coûts et perte de performances : le bois est isolant mais quatre à cinq fois moins que les isolants conventionnels) .
- Pour réduire la quantité de bois on peut utiliser à la place des bastaings et de lambourdes , des planches de 27 mm sur chant , soigneusement fixées entre elles , c'est largement suffisant au point de vue rigidité
- autre solution : des croisillons supports pour les lambourdes , ça existe tout fait :
http://www.tinatur.com/Isolation-par-l-exterieur-289.html
Merci pour vos compléments, c'est très instructif
Commenter la réponse de atlassaturn