Isolation de comble respirante etanche à l'air sans VMC

Signaler
-
Messages postés
219
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2020
-
Bonjour,

je vais faire l'isolation des combles de ma maison ou je voudrai peut etre faire des appartement plus tard.

Mon idéale serai une bonne isolation, étanche à l'air car nous allons mettre un revêtement en lambris qui ne nécessite pas de VMC.
nous allons mettre 8cm entre chevrons et 20cm entre pannes de chanvre ou laine de verre ou laine de roche, nous ne savons pas. j'aurai voulu me passer du pare vapeur qui à cause du scotch est très cher compte tenu de la surface que nous avons, etant donné que nous somme en rénovation nous ne somme pas soumis à la RT 2012, n'y a t'il pas un autre matériau à mettre entre l'isolant et le lambris qui coupe l'air sans couper la respiration de la maison et qui evite de mettre une VMC double ou triple flux très onéreuse

6 réponses

Messages postés
2842
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 août 2020
1 070
Bonjour
Un matériau qui coupe l'air sans couper la respiration de la maison !
Je suis navré mais c'est contradictoire , donc ça n'existe pas .
Si vos combles doivent être habités un jour , il doivent être ventilés , la ventilation ne peut pas se faire à travers l'isolation !
Un pare vapeur ordinaire , avec des lès raboutés correctement (superposition sur plus de 10 cm + toile collante ) et étanché en périphérie revient à moins de 1 € le m2 posé . Il assurera la fonction pare-vapeur et sera étanche à l'air si vous le posez correctement . Bien sur on peut trouver des membranes hygrovariables avec tous les accessoires associés , qui reviennent à plus de 5€ le m2 . Elles ne se justifient vraiment que dans des maisons à ossature bois . On peut les utiliser dans le cas d'une isolation en rampant , mais si l'espace qu'il faut laisser entre l'isolation et la couverture est correctement ventilé (lame d'air de 2cm ouverte aux deux extrémités) , il n'y a aucun problème à utiliser un pare vapeur ordinaire , rapporté sous l'isolation , donc plus fiable et plus étanche à l'air qu'un simple kraft
Messages postés
219
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2020
51
Bonjour,

A vouloir faire au moins cher (ce qui peut aisément se comprendre pour des raisons financières par exemple), on risque parfois des désordres et de devoir refaire une seconde fois ce qui ne serait à priori pas une réelle économie.

Plusieurs choses :

Effectivement, vous n’êtes pas soumis à le RT 2012 mais à la RTE http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000822199 qui donne les exigences minimales lors de travaux de rénovation. La résistance thermique R demandée en combles aménagés est alors de 4 m².K/W. Croyez-vous qu’il soit dans votre intérêt financier et pour votre bien-être de viser cette valeur plancher quand on suppose que le prix de l’énergie n’ira pas en diminuant ? Pour info, les valeurs du crédit d’impôt pour la même paroi demandent un R > ou = à 6 (je vous passe les unités).

Le CPT 3560-V2 http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3560-v2.pdf
qui donne les règles de l’art pour l’isolation des combles à l’aide d’une laine minérale requiert au point 4.1.1 que la fonction d’étanchéité à l’air soit assurée par une membrane d’étanchéité à l’air ou un pare vapeur continu de Sd>18 m ou sous avis technique. Qui dit que votre lambris donné comme étanche à l’air le soit toujours (pour quelque raison que ce soit : lames qui travaillent par exemple, étanchéité défectueuse en périphérie) et laisse passer air et l’humidité contenue naturellement dans l’air. Une membrane est donc nécessaire (les revêtements kraft des isolants ont des valeurs Sd trop faibles pour avoir droit à l’appellation pare-vapeur).
Isolation et ventilation vont de pair. La ventilation permet à la fois le renouvellement de l’air intérieur (pour une bonne qualité de ce dernier) et la régulation de l’hygrométrie. L’air est naturellement chargé en humidité (plus ou moins selon les saisons, les régions, etc… à laquelle vient sa rajouter celle dégagée par l’occupation humaine (respiration, toilette, lessive, etc…).

Je ne saurais trop vous recommander à la fois membrane-pare vapeur, VMC et forte isolation.

Messages postés
2842
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 août 2020
1 070
Bonjour
L'intéressé parle de 20 cm + 8 cm (entre chevron) d'isolant , ce qui fait plus que 4 ou même 6 m2.k/w.. ,Il (ou elle) semble connaitre les recommandations au moins sur le niveau de résistance thermique à atteindre .
Messages postés
2842
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 août 2020
1 070
Bonjour Lili
Qui a pu vous parler d'une membrane étanche à l'air mais qui ne coupe pas la "respiration" de la maison et évite de mettre une VMC ???
De même quelle est ce "scotch" pour raccorder le pare vapeur qui vaut si cher que ça vous fait hésiter à mettre un pare vapeur ?
On trouve des toiles collantes solides et fiables , pour pare vapeur , qui coûtent 0,2 à 0,3 € le mètre linéaire , ce qui revient à moins de 0,5 € le m2 d'isolation posée .
Merci pour vos réponses, cette membrane dont je parle est ma membrane idéale, personne ne m'en a parlé, la question était de savoir si ça existait , apparament non. Je voulais éviter le pare vapeur car plusieurs personne dont des charpentiers m'ont dit que il commençait à y avoir des problème de moisissure , j'ai eu d'autre conseils de charpentiers pour l'isolation , ouate de cellulose ou laine de verre GR, mais je doit leur demander leur procédure exacte. je vous tiendrais au courant de mon choix
Messages postés
2842
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 août 2020
1 070
Bonjour Lili
Vous soulevez un autre problème :
y a t-il des moisissures actuellement ? ou est ce un risque évoqué par un charpentier ?
Quoiqu'il en soit, cela voudrait dire que votre toiture est insuffisamment ventilée (ou ne sera plus ventilée si vus mettez un pare vapeur parfaitement étanche ) .
Comment est constituée votre toiture ?
Y a t-il une sous toiture ? quelle est sa nature ?
Avant d'isoler il faut absolument vous assurer , éventuellement avec l'aide d'un artisan de confiance , que votre toiture sera ventilée correctement après mise en place de l'isolation .
Si il n'y a pas de sous toiture il faut qu'il y ait une lame d'air continue entre la couverture (tuile , ardoises ...) et l'isolation . Il faut que cette lame d'air soit ouverte aux deux extrémités (en bas dans les passées de toit , et en haut par des chatières .
SI il y a une sous toiture récente dite HPV (haute perméabilité à la vapeur d'eau ) , pas de problème supplémentaire . Vous pouvez utiliser toute la hauteur des chevrons pour isoler . L'isolant entre chevrons peut toucher la sous toiture .
Si la sous toiture est étanche (feuille plastique ou feutre bitumé sur voliges) , il faut , comme précédemment , assurer une ventilation entre la sous toiture et la couverture , mais également entre la sous toiture et l'isolation (lame d'air de 2 cm mini ouverte aux deux extrémités , ce qui souvent est difficile à réaliser surtout au faîtage )
Ce problème de ventilation de la sous face de la couverture et éventuellement de la sous-toiture est fondamental dans le cas d'une isolation des rampants pour aménager des combles
Messages postés
219
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2020
51
Bonjour,
+ 1 avec atlassaturn
Pour aller dans le même sens : http://www.toutsurlisolation.com/...