Ancien isolant polystyrène conserver ou supprimer ?

Résolu
julie - 30 juil. 2019 à 10:42
 julie - 31 juil. 2019 à 10:43
Bonjour,

Nous refaisons l'isolation sous rampant de notre appartement. Aujourd'hui il y a un isolant en panneau de polystyrène de 6 cm placé entre les chevrons puis les plaques de plâtre.
Nous souhaitons améliorer le confort d'hiver et surtout d'été. Nous avons choisi de mettre de la laine de bois. Je pensais au début enlever l'ancien isolant et mettre 22 cm de laine de bois mais est-il envisageable de conserver l'ancien isolant et d'ajouter 16 cm de laine de bois (épaisseur des pannes)? Qu'en pensez-vous?
Merci de votre retour

6 réponses

MarcIsover Messages postés 279 Date d'inscription mercredi 30 avril 2014 Statut Membre Dernière intervention 23 novembre 2021 86
30 juil. 2019 à 15:37
Bonjour Julie,

Les différents isolants ont des propriétés différentes que ce soit dans leur pouvoir isolant (lambda), leur comportement par rapport à la vapeur d’eau, leur tenue mécanique, etc…. les paramètres de comparaison sont beaucoup plus nombreux que vous pouvez l’imaginer et on va faire simple dans un premier temps.

Tout d’abord, le déphasage que vous avancez n’intervient que pour une part mineure dans le confort d’été. Plusieurs (trois au moins) études scientifiques sur le sujet aboutissement aux mêmes conclusions et vont dans le même sens. Vous trouverez des informations à ce sujet dans cet article sur l’inertie du bâtiment https://www.toutsurlisolation.com/inertie-du-batiment-et-confort-dete

Le polystyrène expansé (PSE) est étanche et insensible à la vapeur d’eau. Il fait donc une barrière à la vapeur d’eau qui est transportée par l’air chaud qui monte naturellement. En rajoutant un isolant sous le PSE, vous risquez de bloquer la vapeur d’eau dans ce dernier avec risque de condensation, moisissures et dégradation des performances de l’isolant.

La laine de bois, isolant bio sourcé (et cela peut être une raison de choix), a un lambda très moyen et est largement moins performant qu’une laine de verre type GR dont le lambda peut aller jusqu’à 30 et est couramment utilisé en lambda 32. Il faut savoir que son classement au feu est E (c’est-à-dire mal classé).
Quelques explications sur le lambda et la résistance thermique qui permettent de comparer la performance d’un isolant https://www.toutsurlisolation.com/lambda-isolation-performance-thermique . Les valeurs du tableau en bas de page sont plus réalistes et intègres que celle données dans le tableau mis en lien dans une réponse précédente.

Je vous donne ci-après nos recommandations pour l’isolation des combles aménagés https://www.isover.fr/guides/isolation-des-combles-amenages .

Quitte à refaire cette isolation, autant repartir du bon pied et isoler avec la plus forte résistance thermique possible pour un meilleur confort d’hier et d’été. Pour le confort d’été, il faut également obturer par l’extérieur les fenêtres de toit en période ensoleillée et assurer une forte ventilation la nuit pour refroidir la nuit le bâti sans négliger la ventilation en sous face de la couverture qui doit être continue (sous toute la surface) et permanente. Une membrane d’étanchéité à l’air permet également de réduire les fuites parasites d’air qui nuisent à la performance de l’isolation.

La véritable écologie n’est-elle pas d’être fortement isolée pour consommer le moins d’énergie possible sur le long terme ?

Je reste à votre écoute et votre service pour encore quelques jours (avant les vacances) pour répondre à vos questions.

Bien cordialement

4
Merci Marcisover pour votre réponse détaillée !
Je laisse tomber l'isolant existant et pense partir pour de la laine de bois même si je sais que le lambda est moins bon que la laine de roche. J'ai bien prévu les protections extérieures.

Bonne journée à tous !
0