Isolation de toiture par l'intérieur Fibre de bois + Polyuréthane

Signaler
-
Messages postés
2849
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
6 novembre 2020
-
Bonjour,

Dans le cadre d'un projet de rénovation de ma maison, je m'intéresse à l'isolation sous rampants de 3 chambres à l'étage d'une maison années 1930.

Nota: Mes tuiles sont directement apparentes sous toiture. C'est à dire qu'aucun bardage n'est présent.

Ayant une contrainte d'espace importante, je compte réaliser l'isolation suivante:

- Panneaux de fibre de bois entre les chevrons de 80mm d'épaisseur (STEICOflex)
- Panneaux en Polyuréthane avec parement de plaque de plâtre de 82mm d'épaisseur sous les panneaux de fibre de bois, directement vissés dans les chevrons (COMBO PRIME de la marque Recticel).

L'idée est de bénéficier d'une isolation hiver/été avec la couche de fibre de bois (surtout été et c'est pour cela que je préfère la fibre de bois à de la laine de verre classique...). Du polyuréthane en dessous qui est un excellent si ce n'est le meilleur isolant thermique (donc pour l'hiver principalement car très mauvais en été), avec les panneaux de plaque de plâtre intégrés.

Mes questions sont les suivantes:

1/ Dois-je mettre un par vapeur? Si oui directement sous les liteaux ou entre les panneaux de fibre de bois et les panneaux de polyuréthane?

2/ Mes chevrons font 75mm d'épaisseur et les panneaux de fibre de bois 80mm. Est-ce un problème si la fibre de bois affleure les liteaux?

Merci d'avance pour votre aide.

16 réponses

Bonjour

< Est-ce un problème si la fibre de bois affleure les liteaux? >

oui, avec une couverture tuiles et pas d'écran de sous toiture
la règle demande une lame d'air ventilée de 2cm minimum
cette cote est à prendre à partir de la sous face des liteaux
support de couverture , jusqu'au dessus de la laine
Donc avec des chevrons de 75 mm l'épaisseur max d'isolant
est de 55 mm.

Nota :
<l'idée est de bénéficier d'une isolation hiver/été avec la couche de fibre de bois (surtout été et c'est pour cela que je préfère la fibre de bois à de la laine de verre classique...). >

dans cette configuration la laine de bois n'apportera pratiquement
rien en termes de confort d'été par rapport à un isolant 'classique'

Cdt
Merci pour votre réponse.

Après avoir consulter des pro sur la fibre de bois, mettre un pare pluie en face intérieur (agrafé Chevrons/liteaux) me permette de m'affranchir des 2cm. L'avantage est, justement, avec la fibre de bois de n'avoir pas de mouvement d'air. Donc -> 75mm de fibre de bois - / - pare pluie - / - liteaux.

Concernant "dans cette configuration la laine de bois n'apportera pratiquement
rien en termes de confort d'été par rapport à un isolant 'classique" : pour quelle raison ? Je ne pense pas que les caractéristiques physiques de la fibre de bois en face extérieure change parce que du polyuréthane se trouve côté intérieur ?

Merci d'avance :)
Messages postés
133
Date d'inscription
lundi 12 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2020
10
Bonjour,

Cet écran de sous-toiture devra être HPV me semble-t-il.

Et si on vous retournait la question ?

Avez-vous des éléments tangibles (essais, tests, calculs prenant en compte la globalité du bâti) sur le bénéfice du "confort d'été" apporté par la laine de bois (ou autre isolant "dense" d'ailleurs) ?

J'en recherche depuis des lustres et je n'ai pas encore trouvé :(

Peut-être avec vous trouvé ce graal ? ;)

Dans l'attente de vous lire :)

Bonjour
En matière d'isolation de toiture il est impératif de respecter quelques règles élémentaires si on ne veut pas s'exposer à des déboires cuisants et coûteux .
La sous-face d'une couverture , en particulier si elle est constituée de tuiles , doit impérativement être ventilée , ce qui veut dire une lame d'air de 2 cm , ouverte aux deux extrémités (en bas dans les passées de toit et en haut , au niveau du faitage) . Ceci doit permettre une ventilation par tirage thermique qui évitera toute condensation en hiver et contribuera à limiter l'accumulation de chaleur dans la masse des tuiles , chaleur que vou s allez récupérer la nuit dans les chambres en sous-pente .
L'idéal serait d'avoir dans l'ordre :
-la couverture constituée par les tuiles
-une lame d'air de 2cm grace à un litage sur les chevrons
-un écran HPV posé sur les chevrons
ensuite votre isolation
Dans le cas d'un écran HPV , l'isolation peut se faire sur toute la hauteur des chevrons et toucher l'écran (la ventilation se fait au dessus .
Dans votre cas ceci imposerait la dépose de la couverture pour mettre cet écran HPV
Si vous ne voulez pas toucher à la couverture , il est impératif de respecter cet espace de 2cm , donc d'avoir une isolation entre chevrons qui fait 2 cm de moins que les chevrons (sans oublier les ouvertures en bas et en haut : chatières)
Pour ce qui est de l'intérèt de la laine de bois l'été , c'est vrai que la laine de bois présente une inertie plus grande que les laines minérales et a fortiori les mousses plastiques . Cela crée un certain déphasage qui permet d'avoir la rentrée thermique plus tard , à un moment où on peut ventiler la nuit .Pour avoir un effet significatif il faut avoir une quantité importante de laine de bois :200 ou 300 mm . Avec 55 mm l'effet sera tout à fait négligeable . Si vous en mettez sur toute la hauteur des chevrons et bloquer toute ventilation , ce sera encore pire .
Enfin mettre un pare vapeur , au mieux ne servira à rien et au pire creera des désordres ;Si vous le mettez sur les panneaux sandwich il ne servira de rien : le polyuréthane est un peu étanche à la vapeur d'eau et en général cs panneaux incorore un film entre le placo et la mousse (je ne connais pas cette marque) . Si vous mettez le pare-vapeur sur les chevrons (au dessus la laine de bois , vous courrez le risque de piéger de l'humidité
Bonjour

Bien d'accord avec les réponses précédentes

Dans cette vidéo de principe de pose d'un écran de sous toiture HPV
vous remarquerez que le montage prévoit contre-latte et liteaux

Ce que vous ne pouvez faire que si vous découvrez .....

https://www.youtube.com/watch?v=gfxgS3mbOZU

<rien en termes de confort d'été par rapport à un isolant 'classique" : pour quelle raison ?

voir les réponses précédentes

Cdt
Bonjour à tous et merci pour vos réponses et avis.

J'ai effectué cette semaine la pose du HPV ainsi que de la fibre de bois entre les chevrons. C'était long (seul) mais assez facile à réaliser. Concernant la fibre de bois, je n'ai pas de tests particuliers comme source d'information, notamment concernant le confort été. Cela dit, beaucoup de professionnels en isolation me l'on chaudement (sans mauvais je de mots :) ) conseillé. Il n'y a qu'à voir les vente de fibre de bois qui sont en explosion particulièrement cette année...

De ce que j'ai entendu l'intégralité des clients en sont content et le confort été serait 2,5X supérieur à celui d'une laine de verre classique...

Concernant le pare pluie HPV que j'ai installé, il à pour but JUSTEMENT d'empêcher qu'une lame d'air ne soit présente… Et là est tout l'intérêt ce qui améliore le rendement de la fibre de bois tout en laissant passer la vapeur d'eau (HPV). Ce n'est donc pas un écran hermétique. L'autre grand avantage de cet écran est de laisser ruisseler les quelques goutes qui passeraient au travers des tuiles.

Concernant la pose du HPV, je l'ai agrafé directement sur et entre les chevrons ainsi que sur les liteaux. Ce dernier épouse donc complètement la partie visible sous les tuiles. La lame d'air restante est en fait l'épaisseur du liteau lui-même.

Bien que mon toit ne soit pas en si mauvais état (tuiles mécaniques GILARDONNI) quelques fuites vraiment légère sont à déplorer. Il a beaucoup plus en début de semaine, et pendant l'averse je n'ai repéré qu'un seul point de fuite très faible que j'ai colmaté.

Pour récapituler mon sandwich... J'ai donc:

Tuiles -> Liteaux -> écran HPV AERO 2 R2 (Leroy merlin) -> Fibre de bois entre chevrons de 80mm -> COMBOPRIME RECTICEL 94.5mm (82mm de polyuréthane / par vapeur / BA12.5mm) et pour finir un peu d'enduit de jointage et de la peinture...

Pour info j'ai contacté l'ALEC (agence locale de l'énergie et du climat) qui m'ont fournis de très bons conseils pour mon isolation.

J'attends vos commentaires si il y en a :) Sinon je posterai une fois les restant de l'isolation posée.

Bonne soirée!
Bonjour

<Cela dit, beaucoup de professionnels en isolation me l'on chaudement (sans mauvais je de mots :) conseillé. Il n'y a qu'à voir les vente de .... >

Apparemment le lobbying ça paye , plus que faire des études sur des cas concrets.

< Concernant la pose du HPV, je l'ai agrafé directement sur et entre les chevrons ainsi que sur les liteaux. Ce dernier épouse donc ..... >
et vous êtes arrivés à faire déboucher le HPV dans les chéneaux tout en conservant la pente
en extrémité ?

Cdt
Messages postés
133
Date d'inscription
lundi 12 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2020
10
Bonjour,

A quoi bon vous faire des commentaires puisque vous n’avez tenu compte d’aucun des conseils ou remarques donnés par les différents intervenants et que votre choix était déjà fait et l’isolation presque posée ?

Vous avez cru au déphasage par les « on dit », aucun preuve physique d’essai ou de calcul (surtout avec 75 mm d’épaisseur). Ce n’est pas parce que des moutons se précipitent du haut d’une falaise en suivant un de leurs congénères qu’il faut les suivre (on parle de moutons de Panurge si je ne m’abuse). La mode est au biosourcé, pourquoi pas, OK mais alors pour des arguments qui tiennent la route. A part le fait qu’ils soient biosourcés, je ne leur trouve pas de propriétés révolutionnaires que ce soit au niveau de la performance intrinsèque (lambda), du prix, de la facilité de pose (quid des poussières et de la facilité de coupe). Les professionnels de l’isolation vous ont-ils parlé du classement au feu de ce type d’isolant ? Sans doute pas ou si oui, tant mieux, cela vous a permis faire votre choix en toute connaissance de cause (classement E ou F très probablement, vous chercherez la signification ;)). Bref, je crois que vous avez cédé au chant des sirènes mais c’est votre choix, votre problème et je le respecte puisque que c’est chez vous. Vous aurez compris que le mien aurait été tout autre.

Un écran de sous toiture ne peut se poser de façon conventionnelle que lors de la construction ou de la rénovation totale de la couverture et par l’extérieur. Vous chercherez des infos émanant du syndicat national des écrans de sous-toiture (SNEST). Comme demandé par lucienpel, à quoi est raccordé cet écran « pare-pluie » ? Où ira l’eau collectée ? Il aurait été judicieux de réviser la couverture avant d’entreprendre ces travaux d’isolation.

Quid de la lame d’air ventilée de 2 cm minimum en sous face de l’ensemble de la couverture ?

Retournez-voir les conseillers de l’ALEC et énumérez-leur tous les éléments qui ont pu vous être donné par les différents intervenants sur ce forum, vous verrez bien leurs réactions.

Bonne soirée à vous aussi, merci !
Messages postés
2849
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
6 novembre 2020
1 151
Bonjour
D'accord avec pilgrim : pourquoi venir encombrer un forum si tous les avis vont dans le même sens et si vous n'en tenez aucun compte . Tous les intervenants ont insisté sur la necessité d'une lame d'air ventilée . Vous n'avez pas respecté cette règle élémentaire (vous avez laissé un espace d'air confiné (c'est de saison!) ne permettant pas la ventilation puisque l'isolation touche les liteaux ) . Libre à vous de faire comme vous l'entendez : peut être n'y aura-t-il pas de problème , peut être , et plus vraissemblablement , vous aurez des désordres l'été (accumulation de chaleur) et surtout l'hiver .
Ceci étant ça m'étonnerait que les conseillers de l'ALEC , qui est une émanation de l'ADEME , vous aient recommandé de confiner l'espace d'air sous les tuiles .
Messages postés
1376
Date d'inscription
mardi 20 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 novembre 2020
299
Bonjour à tous,

Je ne vais pas faire de remarques sur la non prise en compte des conseils de pose en particulier au niveau de l'écran sous toiture.

Par contre je suis assez surpris quand on fait référence au "lobbying" concernant les fabricants de fibres biosourcées. Je ne vois pourtant pas régulièrement d'intervenants ouvertement affiliés au niveau des posts sur le forum, contrairement aux fabricants de fibres minérales ...

Ensuite concernant le classement au feu de la fibre de bois. Je ne le remets pas en cause mais parmi ceux qui le cite qui a vraiment essayé ? Moi en tout cas je l'ai fait sur une chute et je pourrais même faire une vidéo. Cela me semblait important de faire le test. Résultat ? en mettant un morceau de fibre de bois en contact de la flamme d'une allumette il y a une flamme sur la fibre de bois (normal c'est du bois). En retirant l'allumette la flamme sur la fibre de bois ne se propage pas et s'éteint. Mon sentiment est donc qu'en cas d'incendie dans la maison cela ne va pas aggraver la situation. Dans le cas où la charpente est en feu, pensez-vous que l'isolant en fibres minérales va éteindre l'incendie ou l'empêcher de se propager alors qu'il est entouré de matières combustibles ? j'ai des doutes. Est-ce vraiment un critère prépondérant alors que l'on parle de plus en plus de maisons en ossature bois ?

Je me sens d'autant plus libre de parler que je ne suis affilié ni aux uns ni aux autres. Je fais juste part de mes réflexions et essais personnels.
Hummm... Internet et ces bonnes ondes... la tolérance...Bref! On ne va pas refaire le monde sur un forum sur l'isolation...

Je ne pense pas avoir pollué le forum... Ces lignes serviront certainement à de futurs auto rénovateur qui bénéficieront de vos conseils avisés... les écrits restent...

lucienpel,


Oui j'aimerai aussi voir ces tests... Pour le moment toutes les personnes qui ont de la fibre de bois chez eux en sont très content, dont certains depuis plus de 10 ans (et oui ce n'est pas si récent que cela le biosourcé). Oui je me suis assuré que le par pluie rejoigne l'extérieur et l'écoulement se fait bien.

Pilgrim, pour faire simple, oui j'ai pris des avis et je les aient lus avant d'acheter mes matériaux et de les poser. Oui je n'ai pas écouté les conseils de certains ici dont certains sont très pertinents. Et oui j'ai préféré écouter les conseils d'artisanats avec 30 ans de métier, de personnes de l'ALEC (qui, et ca me fait bien rire, sont au courant de vos remarques car je leur en ai parlé car j'avais des craintes). Et oui, ils m'ont confirmé qu'une lame d'air statique permet de bénéficier au maximum des performance de l'isolant, en l'occurrence la fibre de bois.

Je n'ai pas de labo de tests à la maison... mais pour avoir mis une flamme de chalumeau verticale pendant 45secondes sur 80mm de fibre de bois et 80 mm de laine de verre... hum.. comment dire le résultat est sans appel. La fibre de bois bloque la flamme et s'éteint seul avec un simple dégagement de fumé contrairement à la laine de verre qui est transpercée en quelques secondes.

"Il aurait été judicieux de réviser la couverture avant d’entreprendre ces travaux d’isolation." -> oui... avec quelques dizaines de milliers d'euros en plus ! Chacun fait en fonction de ses moyens.

Pour finir avec vous pigrim, je ne me sens pas comme un mouton merci... concernant les classes de feu vous partez apparement du principe que je ne les connais pas et donc que je suis un idiot alors que je pratique des certification sur du matériel aéronautique et spatiale justement sur des articles de feu de la CS-25 et de la DO-160 (vous chercherez ce que cela signifie...)

atlassaturn.. appelez l'ALEC ou envoyez leur le schéma visio que j'ai réaliser sur mon isolation (je peux vous le fournir).

Pour finir... arrêtez la parano avec les lobby... j'ai 34 ans je travail dans l'aéronautique... je ne suis pas là pour faire un lobbying sur la fibre de bois...

A tous vos commentaires merci.. même si pour certains la forme pêche un peu...

Bonne soirée!
J'oubliais un dernier détail... C'est bien un écran HPV que j'ai installé et non une matière hermétique à la vapeur d'eau comme un écran bitumeux. Ce qui rend inutile la lame d'air de 2cm... Beaucoup de source sur internet le cite...
Messages postés
1376
Date d'inscription
mardi 20 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 novembre 2020
299
En fait il y a je crois 2 lames d'air différentes. La première est entre l'isolant et l'écran sous toiture pour éviter la condensation et la deuxième entre écran et toiture pour assurer une bonne ventilation sous tuile.

Un écran HPV permet de se passer de la première, ses caractéristiques évitant la condensation à la limite entre isolant et écran. Cela permet donc de gagner 2 cm d'épaisseur d'isolant.
Messages postés
2849
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
6 novembre 2020
1 151
Il y a effectivement confusion entre deux aspects du problème :
-l'élimination de la vapeur d'eau éventuelle dans l'isolant
-l'élimination des condensations en sous face des tuiles .
La mise en place d'un écran HPV permet de s'affranchir du premier problème , mais ne fait que rendre plus critique le deuxième !
La DTU applicable dit que l'isolant peut toucher l'écran HPV (c'est à dire qu'il n'est pas nécessaire d'avoir une lame d'air ventilée entre l'isolation et l'écran) , par contre elle ne dispense pas de la nécessité de ventiler la sous face des tuiles : au contraire !
Bonjour


stf_paroroma
<Par contre je suis assez surpris quand on fait référence au "lobbying" concernant les fabricants de fibres biosourcées. Je ne vois pourtant pas régulièrement d'intervenants ouvertement affiliés au niveau des posts sur le forum, contrairement aux fabricants de fibres minérales ... >

Tibérium
<Pour finir... arrêtez la parano avec les lobby... j'ai 34 ans je travail dans l'aéronautique... je ne suis pas là pour faire un lobbying sur la fibre de bois...>

Il ne s'agit pas des intervenants mais des fabricants dont j'attends toujours des études
faites sur des cas réels et pas sur des échantillons ; si vous en avez je suis preneur.

< Cela permet donc de gagner 2 cm d'épaisseur d'isolant. >
oui; mais il faudra ensuite prévoir liteaux et contre liteaux (appelées aussi contre latte)

Cdt
Messages postés
2849
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
6 novembre 2020
1 151
Bonjour
Je souhaite revenir sur un problème soulevé par pilgrim , même si ça n'a plus beaucoup d'intérèt pour la question initiale .
Pilgrim soulève le problème de l'inflammabilité de la laine de bois . Effectivement la laine de bois est classée F . Elle n'est pas auto-extinguible , elle entretient la combustion mais c'est une combustion relativement lente qui ne produit pas de gaz toxiques , mais essentiellement des gaz asphyxiant , par privation d'oxygène .
Si on se pose la question de sécurité avec la laine de bois , il faut se la poser avec le polyuréthane . On a célébré il y a quelques jours le cinquantième anniversaire de la tragédie du 5/7 : 146 morts dans une boite de nuit de la région grenobloise , les décors étaient réalisés en polyuréthane . En quelques minutes les gens sont morts asphyxiés et intoxiqués par la la combustion du polyuréthane .D'après les quelques survivants qui ont réussi à s'échapper ll ne restait plus personne de vivant au bout de 10 minutes . Chacun dans la région connaissait une victime , personnellement c'était un collègue de travail , cruelle ironie du sort : on travaillait sur les mousses plastiques alvéolaires (dont le PU projeté) pour l'isolation des réservoirs H2-O2 de fusées
Bien sur dans le cas de panneaux sandwich placo mousse PU , le problème se pose différemment , la plaque de plâtre constituera une barrière contre les gaz pendant un certain temps , en espérant que ce temps soit suffisant pour permettre de réaliser ce qui se passe et évacuer les lieux la nuit ( en général ces locaux en sous-pente sont utilisés comme chambres) . Mais personnellement je n'aimerais pas avoir ça au dessus de ma tête en dormant .
nota:
Il faut se méfier de ce qu'on peut lire sur internet : j'ai lu sur un site que le PU expansé n'était pas plus dangereux que les fibres minérales dans un incendie : il ne citait pas le drame du 5/7 !