Amenagement combles

Signaler
-
Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
-
Bonjour à tous et merci de me lire

Dans une maison neuve je prévois d'aménager les combles qui sont en fermettes aménageables.
Je me pose tout simplement la question de savoir ce que je dois mettre.

Un plancher en bois recomposé? les ctbx si j'ai un peu compris mais de quelle épaisseur?
La laine de verre soufflée sera donc emprisonnée entre mon plafond et ce dit plancher je suppose que c'est plutôt bien.

Ensuite je pense que ce plancher ne sera pas trop droit et nécessitera un ragreage?
est ce qu'un isolant sous plancher flottant suffira?

Comme vous pouvez le voir beaucoup de questions en prévision de ce futur aménagement et je ne trouve pas de site ou on explique bien le début de ces aménagements de combles.

Si un d'entre vous avait un lien, une explication je serai preneur avec joie
Merci d'avance :)
Laurent
A voir également:

11 réponses

Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
1 728
Bonsoir
qu'est qui supportera le plancher ? La base des fermettes ou ce qui tient lieu d'entrait ? Dans ce cas quel est l'espacement des fermettes ? est-ce compatible avec un plancher en aggloméré de 22mm ou en OSB de 15 ou 18 mm ?(espacement maxi de50cm) .
La laine de verre sous forme de flocons , c'est pratique pour étaler entre des poutres , mais est-ce que le plafond du niveau inférieur est parfaitement étanche pour éviter les poussières ? il ne s'agit pas de lambris!
Ceci étant vous devez vous poser des questions sur le mode d'habitation des deux niveaux :
_faut-il assurer une insonorisation optimale ou est-ce qu'une insonorisation minimale est suffisante ?
_faut-il isoler thermiquement les deux niveaux , l'un n'étant utilisé qu'occasionnellement ?
etc , etc ....
Tout ceci conditionne la réalisation , il est donc difficile de donner des éléments de réponse .
Bonjour et merci d'avoir répondu, je vais donc préciser un peu tout ça afin d'avancer
Alors il s'agit de fermette aménageable classique en sapin traité avec entrait porteur et entraxe de 60 cm
Les pièces du dessous sont les pièces de vie avec plafond placo suspendu classique au desssus, des chambres dont chauffées comme le rdc.
Au niveau de l'isolation je ne veux pas faire un bunker la haut mais comme cela sera du parquet par la suite il faut un minimum.
J'ai cru lire que l'on pouvait mettre un feutre entre fermette et l'aggloméré.

ca ferait fermette + feutre + agglomeré + isolant puis plancher ?
merci :)
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2013
1 101
Bonjour, l'entre axe entre les fermettes est trop large pour un agglo ou PSB, il faut faire une ossature sur les entraits de fermettes , en chevron de 6 x 8 entre axe 40 cm perpendiculaire aux fermettes. non ne pas négliger l'isolation des pièces à l'étage, même si occupée occasionnellement, un investissement bien placé. l'escalier d"accès est il déjà prévu, la trémie est elle en place entre deux fermettes
Bonjour
Merci de ce complément
JE suis assez étonné qu'il faille que je chevronne par dessus puisque la fermette industrielle aménageable est faite pour. Peut etre qu'en parlant aggloméré ou osb je me suis trompé et que j'aurai du parler d'un autre produit.
En tout cas merci bien ca fait avancer les choses.
JE pense que j'ai bien raison de m'y prendre bien avant :)
Concernant l'escalier la tremie est prevue en effet.
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2013
1 101
oui elles sont faites pour, mais trop espacée pour un plancher qui va plier entre chaqu'une d'elles
l'idée de relevé le niveau a cause des chevrons me plait guerre car forcément ma hauteur des chambres va diminuer d'autant. . A la place n'est pas pas possible de placer des " entretoises" ( bon terme? ) afin qu'elles arrivent au niveau haut des entraits porteurs? au milieu des plaques?
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2013
1 101
oui pourquoi pas l'idée n'est pas mal, entretoise tous les 40, 45 cm entre chaque entrait et la pose des plaques est parallèle aux fermettes
Merci beaucoup
ME reste plus qu'à voir pour installer ces entretoises ( et hop du taf supplémentaire !! :) )
Les plaques parallèles aux fermettes..

Un grand merci pour ces conseils :)
Je reviendrai surement vous voir !!

Bonne journée à tous
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2013
1 101
Quand tu veux nous sommes là pour ça. Non pas du boulot supplémentaire, indispensable pour ne pas sentir le sol plier sous les pas ou les pieds des meubles et lit. Bon courage
On va continuer et aller un peu plus loin du coups
Si j'opte pour la pose de solives.
Vaut il mieux les clouer ( ca fait des clous assez long pour des chevrons 6/8 ) ou utiliser des équerres de charpentier ce qui me parait plus simple. ?
Pour l'osb à ce que le lis il vaut mieux des visses avec des" filetages incomplets".

Ensuite donc mes dalles osb je verrais la dimension plus tard puis isolant (genre phaltex donc) puis plancher.
Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
1 728
Bonjour
En fait il y a deux problèmes : l'insonorisation et la portée des dalles entre les fermettes .
1ère/ L'insonorisation : il faut limiter la transmission par l'air et par les structures . Entre le plafond et le plancher le mieux serait de mettre de la laine de roche sous forme de flocons à étaler entre les étraits plutôt que de la laine de verre (coût 1€/kg ,6 kg/m2 pour 10 cm d'épaisseur ) . Il y a encore plus efficace (et plus cher ) mais je ne pense pas que ça se justifie par rapport aux autres modes de transmission du bruit .
Le problème essentiel est la transmission par la structure c'est à dire en particulier les fermettes . Il faut donc interposer des bandes entre les étraits et les dalles du plancher . Il existe des bandes (sonibandes :7 cm de large , 8 mm d'épaisseur 1 € le mètre linéaire ) , mais il y a un tas d'autres solutions : feutre de bois comprimé (isorel mou ) ou laine minérale pour sol etc .
Il faut que les dalles du plancher ne touchent pas les murs pour éviter une transmission par les murs . De toute façon il faut laisser en périphérie un espace de 2mm/m de plancher pour que les dalles puissent jouer en fonction de l'hygrométrie . Inversement il faut assurer une étanchéité à l'air pour que les sons ne se transmettent pas par les fuites (feuilles plastiques agrafées sur le plancher et sur les murs en périphérie ) .

2ème/ La portée des dalles : il est difficile de trouver des règles précises . En général il est dit que pour des plaques d'aggloméré de 22mm ou d'OSB3 15 mm , qui font 180 cm de long , l'idéal est un espacement des supports (solives , lambourdes ...) de 45 cm , ce qui permet un appui sur 5 supports et une liaison des dalles sur un support . Par contre on trouve des valeurs admissibles bien supérieures , selon les charges prises en compte (200 kg/m2 pour une chambre , 250 à 300 kg/m2 pour les pièces de séjour ) : 50 à 60 cm . Ce qui est dimensionnant c'est la flèche entre appuis , qui est proportionnelle à la puissance 4 de la distance , et inversement proportionnelle à la puissance 3 de l'inertie , donc de l'épaisseur . Donc pour avoir l'esprit tranquille je recommanderais d'utiliser des dalles OSB de 18mm classe 3 , ce qui devrait être , pour des supports espacés de 60cm , pratiquement équivalent à des plaques OSB de 15 mm sur des supports espacés de 45 ou 50 cm . En espérant avoir été clair et ne pas m'être mélangé les pinceaux avec mes souvenirs de résistance des matériaux !
Concernant le plancher y a donc deux "solutions "
Soit lambourdes 6/8 sur solivage fermette avec entraxe 45 et plaque parallèle aux solives. osb 15 ou agglo 22

Soit directement l'osb 18 sur solives mais découpe obligatoire pour que ca tombe sur les solives aux 4 bords

Pour l'insonorisation j'irai voir je pensais au feutre est ce double emploi avec le phatlex?


feuilles plastiques agrafées sur le plancher et sur les murs en périphérie
Ca oui je l'ai pas mentionné mais j'avais vu , ca fait une couche de plus

Solives >feutre ou bande isolante > lambourdes selon l'osb> osb > polyane > phaltex> plancher

Merci encore je lis avec beaucoup d'attention
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2013
1 101
OSB de 18 entre 60 axe attention prendre de bon renseignements
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2013
1 101
OSB de 18mm 2,50 x 0,68 m, pas facile de tomber sur les fermettes en pose perpendiculaire, la solution parallèle, il suffit de prévoir une entretoise à chaque joint de plaques
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2013
1 101
Bonjour Oderic, excuse moi de revenir sur l'ossature perpendiculaire de chevron 6 x 8 cela à aussi l'avantage de rectifier les légères irrégularités de niveau entre chaque entrait qui devraient nulles mais possible.Quand à la hauteur sous plafond, pas de problème, c(est des chambres, à l'étage et même à 2, 40 cela est correct. La solution entretoise entre chaque fermette, c'est du boulot, mais rien sans rien. Une autre proposition , mais plus coûteuse, pas de chevrons, pas d'entretoise, mais une couche OSB 18 perpendiculaire aux entraits, entre axe 60 et une deuxième couche perpendiculaire à la première, les deux couche croisées, collées entre elles à la colle à bois,sur le principe de lamellé collé, là plus de soucis un plancher costaud. Affaire à suivre. Bonne journée, Daniel
Bonjour
il ne faut pas s'excuser !! je suis bien content d'avoir des réponses à mes interrogations
Ne m'étant pas renseigné sur les des matériaux je ne peux dire ce qui est plus couteux qu'un autre.
IL est quand même fort probable que je parte sur des chevrons entraxe environ 40/45 ( avec équerres de charpentier) sur solives. avec pose parallèle aux solives des plaques
Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
1 728
Bonjour
J e ne voudrais pas remettre en question le choix fait , qui ne devrait pas poser de problèmes , si ce n'est de temps de pose . Je n'ai pas mentionné une autre solution qui est un parquet , en lames de sapin ou plutôt de pin massif , de 22mm qui serait encore plus résistant , en flexion , que des plaques OSB de 18mm , qui seraient largement suffisantes , mais qui ont l'inconvénient de ne pas être disponibles en dalles bouvetées de 180cm . On trouve des parquets massifs avec noeuds pour environ 10 €/m2 . Mais c'est vrai qu'au point de vue travail ce serait encore plus long que la solution lambourde +OSB 3 de 15 , seul avantage : pas de perte en hauteur et le fait que le bois ne dégage pas de produit bizarres (polyphénols ou autre) comme l'agglo ou l'OSB , en coût ça devrait revenir au même .

Pour mémoire , les recommandations de Leroy Merlin pour l'OSB en 15mm sont les suivantes , pour l'espacement maxi entre appuis (en cm) , e'n fonction de la charge prise en compte (en Kg/m2) :

_Combles non habités :120 kg/m2 , 70 cm

_chambres :200Kg/m2 , 65 cm

_pièces de séjour :250 Kg ,62,5 cm

_Stockage lourd : 500 Kg , 50 cm




200Kg/m2 ça fait à peu près 25 personnes dans une chambre de 10 m2 , ou à la limite 20 si on tient compte du mobilier , de toutes façons ça fait beaucoup et je ne sais pas si les fermettes ne seraient pas le point faible dans ce cas . Donc je ne pense pas , a fortiori , que des plaques de 18mm présentent un risque de flexion pour une chambre . C'est vrai que ce n'est pas Mr Leroy Merlin qui habitera votre maison , mais vous devriez avoir les mêmes ordres de grandeur auprès de pros de la distribution ou de la charpente