Isoler mur béton banché. [Résolu]

- - Dernière réponse :  Titin 38 - 21 août 2012 à 11:06
Bonjour,


Je souhaite isoler les murs par l'intérieur avec une ossature métallique + isolant + placo.

Quel est le meilleur isolant pour les murs en béton banché laine de ROCHE ? ou fibre de BOIS ?
Quelle épaisseur sachant que les pièces sont petites et que le chauffage et au gaz ?

Merci.

Titi 38.
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Messages postés
839
Date d'inscription
jeudi 2 août 2012
Dernière intervention
24 décembre 2012
0
Merci
Bonsoir , pour un gain de place et bonne isolation , TRISO SUPER 9 de chez Actis Voir sur le site mais il y a un cout mais faible epaisseur A+
Daniel LOISON
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Dernière intervention
1 mai 2013
-
faible rendement
Commenter la réponse de francois282
Messages postés
839
Date d'inscription
jeudi 2 août 2012
Dernière intervention
24 décembre 2012
0
Merci
Triso-super 9 : efficacite thermique 5.6
-
le multicouches, c'est un isolant totalement étanche, bien ventiler le logement sera essentiel...
Un complexe placo+isolation collé au mur me paraît meilleur et plus pratique, si les murs sont sains...
si le chauffage est au gaz, et libre, attention a la condensation.
Bien ventiler au niveau des postes de production de vapeur d'eau (cuisine et sdb)
Daniel LOISON
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Dernière intervention
1 mai 2013
-
Bsr, le multicouche a sa place ,quoi que, il faut voir, en sous toiture, pas en doublage, car ventilation indispensable
Commenter la réponse de francois282
0
Merci
Bonsoir
Si on relit la question :
Quel est la meilleure solution ,laine de roche ou fibre de bois pour une isolation derrière une armature et placo ?
Si le critère c'est la performance thermique pour une épaisseur donnée , les deux se valent: 0,042 w/m.k . Donc ce qui fera le choix ce seront d'autres critères :le prix , l'aspect écolo etc ...
Par contre la meilleure solution , en termes de performances reste la laine de verre GR32 qui comme son nom l'indique a une conductibilité de 0,032 w/m.k soit 20% de moins que la plupart des isolants semi-rigides pour les murs (exception faite du PU qui tourne autour de 0,030) .
Quand au multicouche ça ne peut pas remplacer une isolation traditionnelle . Il y aurait beaucoup à dire au niveau performances , problèmes de pose etc...mais c'est hors sujet ; J'ai utilisé le triso-super 9 et j'en suis satisfait dans un cas bien précis : isolation complémentaire en sous toiture pour des locaux utilisés occasionnellement (chambre d'amis)
Commenter la réponse de atlassaturn
0
Merci
Bonjour,


Merci pour vos différentes réponses.

J'avais également envisager un isolant mince mais l'efficacité thermique, la pose et le prix me font réfléchir. D'autant plus que les murs sont bruts avec des traces faibles l'humidité.

Pour l'instant j'ai retenu laine de roche avec lame d'air et finition placo. Le seul problème reste la perte de place.... Qu'en pensez vous ? Faut il déplacer les radiateurs ? J'imagine que oui.....

Bonne journée.
Commenter la réponse de Titi 38
0
Merci
Bonjour
vous avez des traces d'humidité actuellement . Il faut savoir quelle en est l'origine . Si il s'agit de condensation de l'atmosphère ambiante intérieure , le fait d'isoler résoudra totalement le problème (sous réserve de mettre un pare-vapeur correct) . Si il s'agit de remontées capillaires ou de défaut d'étanchéité d'un mur enterré , alors le fait de laisser une lame d'air ne changera rien au problème !
Il faut trouver l'origine de ces traces d'humidité et si elle sont extérieures y remédier (barrière plastique gaufrées étanches au ruissellement mais aérées pour un mur enterré, injections anti-remontées capillaires . De toutes façons l'isolation interne se met normalement contre le mur porteur , éventuellement collée , sans lame d'air(donc sans perte de place) .
Commenter la réponse de atlassaturn
0
Merci
Bonjour,


Il s'agit d'une maison que je vais rénover petit à petit.

Les traces d'humudité proviennent de condensation de l'atmosphère interne. (La VMC est hors d'usage.). Les murs donnent sur l'extérieur et ne sont pas enterrés.
Pour la lame d'air, j'ai eu plusieurs avis certains sont pour d'autres contre.... Le montage ne sera pas collé. Isolant + Ossature + placo.

Faut il les hydrofuger les murs avant la pose de la laine de roche ?

Merci.

Titi 38.
Commenter la réponse de Titi 38
0
Merci
Si l'humidité est due à une condensation de l'atmosphère intérieure , la seule chose à faire est de soigner le pare vapeur avant pose du parement (raccorder les bords des panneaux ou des lés de pare-vapeur de l'isolant avec de la toile collante prévue pour cela , boucher les trous avec cette toile etc ...)
Ne pas étancher la face interne des murs !
En ce qui concerne la lame d'air , il n'y a pas à être pour ou contre : ça ne sert strictement à rien ! (à moins qu'elle ne soit ventilée avec des ouvertures en haut et en bas du mur , vers l'extérieur , ce qui n'est certainement pas le cas) . Les gens confondent avec le problème des toitures . Dans le cas de combles habités , l'espace entre l'isolant et la couverture étanche, doit être ventilé , c'est à dire que l'on doit avoir une lame d'air d'au moins 2cm , ouverte aux deux extrémités : en bas dans les passées de toit et en haut par des chatières .

Dernier point : coller ou non l'isolant semi rigide : c'est vrai qu'il existe des solutions pour maintenir l'isolant avant mise en place du parement , type pions PB fix ou autres. Personnellement j'ai toujours préféré coller par plots les panneaux ou les lés pour éviter un tassement dans le temps . Certains vous diront que c'est inutile ! A vous de voir
Commenter la réponse de atlassaturn
0
Merci
Bonjour,


Merci pour les explications.

Je vais partir avec de la laine de roche en plaque avec ossature métalllique puis finir avec du placo sans lame d'air. En espérant que la laine ne s'abime pas trop dans le temps.

Titi 38
Commenter la réponse de Titin 38